FANDOM


Tick, Trick und Track Le saviez-vous ? Le nom en allemand de Géo Trouvetou se traduit en français par McGayver !
Géo

«  Voilà dix ans que Géo Trouvetou essaie d'inventer un truc utile ! C'est le mieux qu'il ait fait jusqu'à présent !  »

— Donald Duck, parlant du chariot à bagages à réaction.

Géo Trouvetou , parfois orthographié Géo Trouvetout (Gyro Gearloose en version originale) était un cacatoès anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

Historique

Ce cacatoès était un inventeur prolifique, mais il ne créa pas toujours des choses utiles ou efficaces. Une de ses premières inventions réussies fut les boîtes à penser, appareils donnant aux animaux la faculté de penser et parler[2]. Pour de nombreuses personnes, il fut le plus grand inventeur de tous les temps. Tout le monde faisait appel à lui (ce qui incluait Balthazar Picsou, qui était également son employeur, Donald Duck, qui était un de ses plus proches amis et Riri, Fifi et Loulou Duck), il n'était d'ailleurs jamais en mal d'idées. Mais si rien n'allait plus, il faisait appel à son Nididé, qu'il plaçait sur sa tête : en fait c'était un chapeau constitué de trois corbeaux, qui ne manquaient pas de croasser dès que la lumière jaillit.

Fichier:Hr-Géo Trouvetou avec Donald et ses neveux.jpg
Comme principal ami, Géo avait une de ses inventions, nommée Filament. Il s'avérait aussi être son assistant. C'était une petite ampoule à filament (d'où son nom) totalement muet. Ceci dit, ça ne l'empêchait pas d'être très intelligent et serviable. Ce petit être d'intelligence artificielle fut d'ailleurs la première invention réussie de Géo Trouvetou (c'est d'ailleurs avec la boîte à penser qu'il a réussi)[3]. Trouvetou était aussi le seul à connaître la véritable identité de Fantomiald, le justicier masqué, à qui il fournissait régulièrement des gadgets[4]. Il avait d'ailleurs joué un rôle semblable auprès du Canard masqué, l'alter-ego justicier de Balthazar Picsou[5].

Plusieurs membres de la famille de Géo Trouvetou furent connus, tels son grand-père Grégoire (Ratchet Gearloose en version originale), son neveu Pascal Neutron (Newton ou Giggy), son père Fulton (Fulton Gearloose), et sa petite amie Dana Data.

Principales inventions créées par Barks et Rosa

Fichier:Trouvetouboite.jpg
  • Le Mixeur Universel (Concrete Mixer en version originale) paraissant dans l'histoire Le Mixeur Universel de Barks.
  • La balle de baseball aimantée (Unhittable Baseball) paraissant dans l'histoire L'aimant universel de Barks.
  • La batte de baseball aimantée (Unmissable Baseball Bat) issue de la même histoire.
  • Une mixture qui repousse les ours (Bear Taming Spray) de Ours ou nounours écrite par Barks.
  • Le vélo soucoupe (Bike Saucers) de Le vélo soucoupe de Barks.
  • Le Mélodivache (Cow Hi-Fi) de Le Mélodivache de Barks.
  • Les lampes pour voir à travers la vase (Mud Light) de L'amulette perdue de Barks.
  • L'extincteur sonique (Gab-Muffer) de L'extincteur sonique de Barks.
Trouvetou-géo

Géo dans une de ses plus farfelues inventions.

  • La voiture à une roue (One-wheeled Car) de Les sept cités de Cibola de Barks.
  • La cloche d'école à poissons (Codfish Schoolbell) de Le Marin insensé de Barks.
  • La bâton à réaction (Flying Broom) de Un Halloween bien tranquille de Barks.
  • Le cube (avec des trous) (Cube) de L'as du cube-ball de Barks.
  • La voiture à coussins d'air (Self-Servicing Car) de Monstreville de Barks.
  • La centrale à buffles (Buffalo Treadmill) de Bluffé par les buffles de Barks.
  • Le traducteur de langues (Cat Language Translator) de Le Traducteur universel de Barks.
  • Le Dissoutou (The Universal Solvent) de Le « Dissoutou » de Don Rosa.

Notons également trois autres inventions de Géo importantes, mais non créées par Barks ou Rosa, Posty, Lampy et le Nididé, une boîte aux lettres intelligente, une lampe intelligente et un « trouveur » d'idées.

La maison de Géo

Fichier:Madball.jpg

La maison de Géo Trouvetou se situait en banlieue donaldvilloise et donc assez près de Zoieville. La maison de Géo semblait également contenir le laboratoire où il travaillait. L'étage au-dessus devait sûrement contenir une chambre à coucher. Géo possède aussi une boîte aux lettres, parfois mobile.

Au niveau des voisins de Géo, leurs apparitions étaient très rares, car la maison était souvent située isolée des autres[6].

Les voitures de Géo

Géo Trouvetou n'était pas connu pour être un conducteur de voiture. Mais parfois, il était vu dans des différents types de véhicules qui avaient été fabriqués par.. lui-même. Voici quelques-unes des voitures de Géo présentes dans des histoires de Barks :

En coulisses

Fichier:250px-GyrosDebut.jpg

Géo Trouvetou est apparu pour la première fois dans l'histoire datée de mai 1952, Un sou pas fétiche (Gladstone's Terrible Secret)[7], une histoire de Carl Barks.

Ses premières interventions dans les histoires de Barks sont courtes et font rarement plus de dix pages. Ses premières histoires en tant que héros ont étés publiés d'abord pour compléter les pages du comic book Uncle Scrooge. Quatre One Shots consacrés à Géo furent publiés ensuite.

Anecdotes

  • Fichier:11Captureqfjkqlmfje.jpg
    Dans sa première apparition en France, le nom de famille de Géo fut orthographié Trouvetout. Puis, de 1953 à 1956, il se fit appeler le professeur S. Priford, qui est un jeu de mots (« Esprit fort ») et Gyro Sanfrein. En Belgique, il fut appelé Gyro Giroskop (ou Giro) dans les Mickey Magazine.
  • Géo Trouvetou est également apparu dans quelques épisodes de la série de dessins animés La Bande à Picsou, où il a toujours la capacité de créer des choses pas souvent efficaces.
  • Pour l'aspect initial de Géo Trouvetou, Barks semble se référer directement au storyboard du court métrage d'animation inédit Interior Decorators (octobre 1937), où il avait conçu plusieurs versions du cousin Gus Glouton, dont une ressemble fort au futur Géo.
  • Dans Fait comme un rat de Don Rosa, Géo Trouvetou a des pieds humain, alors que c'est un oiseau.

Voir aussi

La galerie d'images entièrement consacrée à Géo Trouvetou.

Noms à l'étranger

Notes et références

  1. Même si on range traditionnellement Géo dans la catégorie des poulets Disney, son espèce n'a jamais été explicitement citée. En outre, l'auteur Don Rosa s'est exprimé sur le sujet dans un fil du forum italien Papersera [1], expliquant que d'après lui, Géo ne pouvait être qu'un cacaotès. Il en aurait en effet la couleur blanche, le toupet, le bec crochu, l'intelligence et le caractère amical.
  2. L'histoire de cette invention est relatée dans la bande dessinée de Barks intitulée La boîte à Géo (The Think Box Bollix), publiée en juin 1952.
  3. Dans l'histoire datée de 2002, La Première Invention de Géo Trouvetou (Gyro's First Invention), le dessinateur et scénariste Don Rosa raconte comment Filament fut la première invention réussie de Géo.
  4. Base I.N.D.U.C.K.S : I TL 706-AP Comment on devient Fantomiald (Paperinik il diabolico vendicatore), histoire du 8 juin 1969 de Guido Martina et Giovan Battista Carpi.
  5. Le Canard masqué (The Masked Mallard), 92e épisode de la série La Bande à Picsou (DuckTales).
  6. Toutefois dans l'histoire de Carl Barks, Duel d'inventeurs de juin 1962, un cochon anthropomorphe également déclaré inventeur habitait à côté de chez Géo, mais son nom n'avait jamais été mentionné.
  7. Dont la première publication en France date de 1957. Elle est à nouveau publiée sous les titres Gontran a de la chance en 1981, Le Comble de la honte en 1987 et Un sou pas fétiche en 1999.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .