FANDOM


Les gardiens de la galaxie sont un groupe de la série PowerDuck.

HistoriqueModifier

Les gardiens de la galaxie sont des gardiens sélectionnés et choisis sur leur planète d'origine, lorsque celle-ci est sous la menace des Évroniens. Il y a plus de cent dix mille gardiens dans tout l'univers, défendant du mieux possible leur planète natale contre les attaques régulières des Évroniens.

RecrutementModifier

Criteres gardiens

Le superordinateur Uno analysant les capacités de Donald Duck.

Des superodinateurs, tels qu'Uno, sont chargés du recrutement d'un gardien lorsque la planète a subi des attaques Évroniennes. Les gardiens de la galaxie sont sélectionnés selon des critères précis :

  • Leur force et agilité ;
  • Leurs intelligence et leur capacités stratégiques ;
  • Leur courage et leur abnégation.

Un jour, alors que Donald Duck évita par chance un accident terrible entre deux trains, Uno le repèra, et en conclut qu'il avait tous les requis, donc qu'il pouvait devenir gardien : c'est ainsi que PowerDuck devint gardien de la galaxie.

MembresModifier

Partout dans l'univers, il y a plus de cent dix mille gardiens, défendant chacun leur planète natale. Les gardiens reçoivent rarement de l'aide, et sont donc seuls dans la protection de leur planète, sauf en cas d'extrême urgence. Plusieurs membres sont connus :

Il existe d'autres personnes impliquées dans le groupe, mais qui ne défendent pas une planète en particulier. On peut distinguer :

  • Uno, intelligence artificielle, responsable de PowerDuck ;
  • Le captaine K'Eerk ;
  • Le capitaine Tarak ;
  • Le général Azinuth, qui est le chef suprême du groupe.

En coulissesModifier

Les gardiens de la galaxie sont apparus pour la première fois dès le premier épisode de la troisième série de PowerDuck, dans Superhéros par hasard !, de Gianfranco Cordara et Lorenzo Pastrovicchio, publié en septembre 2002, où PowerDuck est introduit. Tout au long de la troisième série, de nombreux gardiens seront introduits.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .