FANDOM


Gengis Khan était le premier dirigeant et empereur de l'empire Mongol. Il vivait au Moyen Âge, aux XII e et XIII e siècles.

HistoriqueModifier

Gengis Khan utilisa son génie politique et militaire pour unifier les tribus turques et mongoles de l'Asie centrale et ainsi fonder son empire, le plus vaste empire contigu de tous les temps, s'étendant jusqu'aux frontières de l'Europe.

CouronnesModifier

Gengis Khan semble avoir possédé successivement trois couronnes honorifiques. La première, citée dans les histoires La couronne perdue de Gengis Khan, de Carl Barks, Retour à Tralla La de Don Rosa et La Couronne des croisés du même Don Rosa. Cette couronne était célèbre pour avoir un joyau par ville conquise. Perdue par son petit-fils Kubilay Khan à Tralla La, elle fut trouvée plus tard par Balthazar Picsou, puis lui fut volée par un Yéti, et finalement récupérée et re-perdue par Picsou.

La seconde a été volée à Genghis Khan lui-même par la femelle yétie Boule-de-Neige et finalement récupérée par Picsou auprès de cette même Boule-de-Neige dans le dessin animé La couronne perdue de Genghis Khan. La troisième était sensée être offerte par Christophe Colomb au grand Khan lors de son voyage aux Indes, mais comme on le sait il atteignit les Amériques en lieu et place des Indes, et les successeurs de Genghis Khan n'eurent jamais la couronne.

En coulissesModifier

Gengis Khan fut utilisé pour la première fois dans l'histoire de Carl Barks, datée de juin 1956, La couronne perdue de Gengis Khan, où il n'est que cité. Dans cette histoire, Balthazar Picsou retrouva la couronne du grand empereur mongol, volée par un yéti, dans les montagnes de la Mongolie.

Le moyen-métrage d'animation de 1987 La Couronne perdue de Gengis Khande la série La Bande à Picsou et inspiré de l'histoire de Barks, voit là encore Picsou récupérer une couronne ayant appartenu au roi mongol des griffes d'un débonnaire yéti.

Dans l'histoire de Don Rosa Retour à Tralla La, il est raconté comment Kubilay Khan, successeur et petit-fils de Gengis Khan, a envahit le royaume de Tralla la. Dans cette histoire, Picsou perd également la couronne de Gengis Khan (celle trouvée dans l'histoire de 1956) accidentellement dans le lac de la vallée de Tralla la. Gengis Khan sera encore évoqué dans l'histoire La Couronne des croisés du même Don Rosa, où Picsou fait référence à la perte de sa couronne dans Retour à Tralla La.

Dans l'histoire de 2004 Gengis Khanard], Donald ramène par erreur Gengis Khan du passé lors d'un voyage dans le temps effectué à l'aide d'une machine de Géo Trouvetou, et le conquérant a bien du mal à s'adapter à la vie moderne… 

En 2010, la couronne de Gengis Khan (cette fois-ci, celle de La Bande à Picsou) est à nouveau évoquée dans l'histoire Les Aventuriers du capital perduelle fait partie des artefacts que Picsou accepte de restituer à leurs légitimes propriétaires, ici la femelle yétie "Boule-de-Neige", et elle revient malgré tout en la possession de Picsou à la fin de l'histoire, comme les autres artefacts.

Dans l'histoire de 2012 Le Cimeterre de Gengis KhanIndiana Ding par à la recherche du cimeterre du conquérant mongol, ici représenté comme un chien anthropomorphe.

Personnages inspirés de Gengis KhanModifier

Deux versions distinctes de Gengis Khan en tant qu'ancêtre et sosie de Dingo ont été présentées; l'une dans la série L'histoire selon Dingo dans l'histoire L'histoire selon Dingo, aujourd'hui, Dingo Khânet l'autre dans l'histoire indépendante mais de ton similaire à la série, Genghis Dingue le Fléau. Malgré les façons différentes d'adapter le nom de Gengis Khan à celui de Dingo, les deux versions sont extrêmement similaires et pourraient parfaitement représenter le même personnage.

Un autre personnage inspiré de Gengis Khan, nommé Gengis Khanard, est cité dans l'histoire Le Masque de Fu Man Tchoum de Marco Gervasio.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .