FANDOM


Gengis Khanard est une histoire en bande dessinée de vingt-cinq planches scénarisée par Michael Gilbert et dessinée par Pasquale Venanzio, publiée pour la première fois le 20 juillet 2004 en Allemagne. Elle met en scène Donald Duck, Géo Trouvetou, Riri, Fifi et Loulou Duck, Daisy Duck et Clarabelle Cow. L'action se déroule à Donaldville et en Mongolie du XIIème siècle.

SynopsisModifier

Extrait de Mickey Parade Géant n°369
Grâce à une machine de Géo, Donald remonte le temps. Problème: il file trop loin dans le passé et se retrouve en Mongolie, face à Gengis Khan et sa horde. Autre hic: notre canard grincheux ne trouve rien de mieux à faire que de ramener le terrible guerrier mongol à notre époque…

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Donald se rend chez Géo pour avoir des lettres lacrymogènes

Donald Duck se rend chez Géo Trouvetou pour lui demander du papier à lettres lacrymogène.

Donald est en colère : la compagnie téléphonique lui demande un dollar de pénalité pour ne pas avoir envoyé le chèque de paiement, il était persuadé de l'avoir fait mais ses neveux le ramènent à la réalité, à savoir qu'il a oublié de payer car trop occupé à regarder la pluie sur la chaîne météo. Refusant catégoriquement de payer, Donald se rend chez Géo pour lui demander du papier à lettres lacrymogène, l'inventeur rit en parlant de voyage dans le temps. La conséquence est terrible : Donald utilise la machine sur laquelle Géo est dessus afin de revenir 48 heures en arrière et poster ce chèque. Hélas, il a oublié de régler l'horloge temporelle et se retrouve trop loin dans le passé.

Gengis Khan présente ses conquêtes à Donald

Gengis Khan présente ses conquêtes à Donald Duck.

Le canard échoue alors sur une plaine où des soldats Mongols l'arrête. L'entendant parler de temps trop remonté, leur chef, Gengis Khan, interroge le canard pour savoir comment on parle de lui dans le futur, hélas le canard en costume de marin ne connaît pas son interlocuteur et n'est pas impressionné par ses conquêtes, estimant avoir vu davantage de tentes chez les Castors Juniors. Suite à cela, Gengis Khan demande à son interlocuteur palmipède, qu'il décide d'appeler Genghis Khanard, de l'emmener avec lui dans le futur à Donaldville. Donald demande un détour pour poster sa lettre deux jours plus tôt, sans succès.

Gengis Khan est impressionné par Donaldville

Gengis Khan est impressionné par Donaldville.

Gengis Khan est alors impressionné par ce qu'il voit à Donaldville. Donald voit ses neveux le rejoindre et leur demande s'ils connaissent Gengis Khan, il comprend l'horreur de la situation quand ils expliquent ses conquêtes. Le guerrier s'en prend à un bus avant que Donald ne le ramène chez lui pour manger, promettant une conquête pour le lendemain. Le soir venu, le Mongol découvre le fast-food mais mange l'emballage. Il recadre Donald quand il traite Loulou de barbare car celui-ci mange sans fourchette, le canard adulte devra alors lui aussi manger l'emballage.

Gengis Khan ne supporte pas les formulaires administratifs

Gengis Khan ne supporte pas les formulaires administratifs.

Durant la nuit, alors que Gengis Khan dort dans son lit, Donald sollicite l'aide de ses neveux pour savoir comment s'en sortir, Loulou recommande alors de montrer que la conquête du monde aujourd'hui est plus difficile qu'autrefois. C'est ainsi que, le lendemain matin, le canard en costume de marin amène le guerrier Mongol dans une agence d'intérim afin de recruter des soldats. Il s'épuise alors très vite face aux formulaires puis s'interroge quand la standardiste de l'agence lui demande sa carte de crédit. Au final quatre acteurs et Donald vont mener Gengis Khan à la conquête du monde.

Gengis Khan a du mal à être passager d'une voiture

Gengis Khan est malade en tant que passager de voiture.

Donald, toujours appelé Genghis Khanard, voit qu'il s'agit du jour de l'ouverture des soldes, et décide de mener la troupe aux galeries Farfouillette. Il loue aussi une voiture d'occasion, une mise en scène qui n'échappe pas à Daisy et Clarabelle, présentes dans un restaurant. Genghis Khan essaie alors la voiture mais il se fait arrêter pour excès de vitesse, 120km/h dans une zone limitée à 30, et nouveau PV, à noter que le policier le prend pour Attila le Hun. Les acteurs s'en vont alors afin de prendre leurs deux heures de pause déjeuner. Malgré ses contrariétés, Gengis Khan tient à piller les galeries Farfouillette, Donald craint d'être massacré par les maniaques de soldes, ce qui lui donnera une idée.

Les clientes des Galeries Farfouillette malmènent Gengis Khan

Les clientes des Galeries Farfouillette, dont Daisy Duck et Clarabelle Cow, malmènent Gengis Khan.

Ainsi, Donald fait en sorte que Genghis Khan passe avant toutes les femmes, une attitude qui agace Daisy voulant en savoir plus. Le guerrier Mongol prend alors pour lui les bijoux, robes et autes vêtements. En voyant également deux femmes se disputer pour un sac à main, Donald subtilise cet objet pour le donner à Genghis Khan tout en précisant qu'il s'agit du dernier. Furieuses, Daisy, Clarabelle et les autres clientes molestent l'homme de conquêtes qui dit alors n'avoir jamais vu une telle sauvagerie. Suite à cela, le Mongol pleure et supplie Donald de le ramener à son époque.

Donald de retour après avoir déposé Gengis Khan

Donald Duck de retour.

De retour de son voyage temporel, Donald annonce à ses neveux et Géo avoir renvoyé Gengis Khan à son époque puis avoir posté le chèque pour la compagnie téléphonique avec deux jours d'avance, soit ce qu'il voulait faire depuis le début. Mais il a fait cela pour rien : sa lettre finit par lui revenir ce jour même puisqu'il a oublié d'y mettre un timbre. Cela agace alors Donald qui en conclue que, dans les voyages dans le temps, on revient au point de départ.

Gengis Khanard - Fin

En coulissesModifier

Parution françaiseModifier

Cette histoire est parue en France dans Mickey Parade Géant n°369 du 6 mars 2019 avec les honneurs de la couverture.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .