FANDOM


Le roi Gidéon est un humain caricatural de la saga Le Cycle des magiciens et un roi d'abord asservi par les anciens dragons, puis un chef de la rébellion contre ces esclavagistes. Il possédait un bouclier magique puissant, qui composait le Méka-Bot.

HistoriqueModifier

Gidéon était un roi puissant, qui était également un grand guerrier. Il fut d'abord un esclave des anciens dragons, dominés par le suprême Dredking, et qui se faisaient la guerre en permanence.

Lors des guerres incessantes des dragons, ces derniers apprirent à leurs esclaves, les humains, comment se servir de certaines armes magiques. Gidéon fut l'un d'eux : son seigneur lui donna un bouclier, pouvant refléter « ce que la personne qui regarde son reflet a dans son cœur ». Quand cette vision est trop horrible, les ennemis fuyaient, ce qui assurait la victoire à Gidéon.

Gameras, Gurbos, Gidéon, Gothor et Gertus

Les guerriers Gameras, Gurbos, Gidéon, Gothor et Gertus s'alliant contre leurs maîtres, les anciens dragons.

Mais, avec ses armes magiques, les humains commencèrent à se rebeller contre leurs maîtres. Cinq grand guerriers, Gameras, Gurbos, Gothor et Gertus, ainsi que Gidéon, avaient hérité de cinq armes magiques très puissantes et s'allièrent contre leurs maîtres, pour pouvoir gagner leur liberté. Ils soulevèrent rapidement une armée d'humains, et commencèrent une bataille d'un mois à la capitale des dragons, Dragavar. Les guerriers, avec leurs armes magiques, avaient formé une arme redoutable, le Méka-Bot, ou la grande armure, qui pouvait facilement condamner les anciens dragons à la léthargie éternelle. Dredking et ses généraux furent donc condamnés au sommeil éternel.

Après sa victoire, Gidéon devint un grand roi, très populaire, car il utilisait son bouclier magique pour défendre son peuple. Il tomba amoureux d'une charmante princesse et sorcière, Garma, dont « des poèmes chantaient sa beauté ». mais elle était très jalouse, car son amant passait plus de temps à protéger son peuple qu'avec elle. Alors, elle créa un labyrinthe protégé par trois clés, qu'elle possédait, et des pièges insurmontables. Mais, malheureusement, Gidéon ne pouvait pas renoncer à combattre, et partit en campagne, même sans son bouclier. Cela mena à sa perte, ce qui offensa Garma, qui devint une horible mégère.

Découverte du bouclier de Gidéon par les Wizards of MickeyModifier

Bien plus tard, les anciens dragons furent réveillés par le second brisement de la couronne du Sorcier Suprême et la reformation des diamagiques, provoqué par Mickey. Quand les Wizards of Mickey apprirent que le Méka-Bot existait, ils cherchèrent les cinq composants de l'armure, et arrivèrent donc au labyrinthe des ronces. Accompagnés par le Team Mésaventure, les mages apprirent beaucoup sur le passé de Garma et de Gidéon. Ils furent attaqués par Sandor pendant leur aventure, au sein du labyrinthe, mais Garma, qui contrôlait le labyrinthe, acheva le dragon facilement.

Les Wizards of Mickey arrivèrent rapidement à la salle où le bouclier était renfermé. Tout le monde y découvre son reflet, notamment Mickey, qui à l'âme d'un noble dirigeant. Garma, elle, veut montrer son reflet à tous, pour que tous voient sa beauté qu'elle avait dans le passé. Mais, malheureusement, Garma a tellment passé de temps à haïr les autres qu'elle est devenue, dans son âme, ce qu'elle est : une horrible et odieuse mégère... Furieuse, elle détruisit son propre labyrinthe, mais, heureusement, tous ses occupants purent s'enfuir.

En coulissesModifier

Le roi Gidéon est apparu pour la première fois dans la saga Le Cycle des magiciens dans la deuxième saison, dans l'épisode Les clés ensorcelées, de Stefano Ambrosio et Vitale Mangiatordi, publié en mai 2007. Il apparaît dans d'autres histoires de la saga, comme référence au passé où les anciens dragons dominaient, et furent vaincus par leurs propres escalves et le Méka-Bot.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .