FANDOM


Go Slowly Now, Sands of Time est une chanson composée par Tuomas Holopainen et chantée par Johanna Kurkela et Alan Reid, issue de l'album Music Inspired by the Life and Times of Scrooge en hommage à La Jeunesse de Picsou de Don Rosa. La musique dure quatre minutes et trente-six secondes.

HistoriqueModifier

Go Slowly Now, Sands of Time conclue l'album mais ne couvre pas vraiment le dernier chapitre de La Jeunesse de Picsou Le Reclus du Manoir McPicsou, comme on pourrait s'y attendre. En fait, Picsou ressasse les souvenirs de sa vie, mais il semble à l'aube de sa mort. Comme l'a confié Tuomas Holopainen lors d'une interview[1] : « La dernière chanson « Go Slowly Now, Sands Of Time » est un jeu de l'esprit : Picsou sur son lit, alors qu'il serait sur le point de mourir. Bien sûr, ce n'est pas dans le livre. J'ai pris certaines libertés parce que je le devais. »

Encore une fois, c'est Alan Reid qui prête sa voix à Picsou, et il est rejoint par Johanna Kurkela, vraisemblablement dans la peau de Goldie O'Gilt. L'accompagnement musical est quant à lui plutôt simple et calme tout au long de la chanson. À la manière d'un vieillard, Picsou s'exprime doucement, profitant de chaque instant qu'il lui reste.

Le poète d’Écosse cité par Picsou dans la chanson n'est autre que Robert Louis Stevenson, qui a dans son poème Requiem composé les trois vers repris par Picsou « Home is the sailor, home from the sea, And the hunter home from the hill ». Quant à l'Auln Lang Syne, c'est une chanson écossaise plus connue pour les francophones sous le nom de Ce n'est qu'un au revoir. Ces citations faites par Picsou renforcent l'idée de la mort prochaine de l'homme d'affaires.

Coïncidence ou non, le titre de la chanson reprend presque mot pour mot le titre original de l'histoire Lents sables du temps... (Go slowly, sands of time en version originale) scénarisée par Carl Barks, écrite par Tom Anderson et dessinée par Vicar. Peut-être, Tuomas Holopainen a t-il rajouté le mot now (maintenant en français) pour souligner l'imminence du décès du canard.

Paroles et traductionModifier

Paroles originales Traduction

Go Slowly Now, Sands of Time

Go slowly now, sands of time
Still have some verses to pour
This wonder of life has led me back home
Like a poet of Scotland once scribed :

Home is the sailor
Home from the sea
And the hunter home from the hill

Go slowly now, sands of time
Still have a memory to make
Dancing to Auln Lang Syne
Thinking of the heather of home

Home is the sailor
Home from the sea
And the hunter home from the hill

Home is the sailor
Home from the sea
And the hunter home from the hill

Allez-y lentement maintenant, sables du temps

Allez-y lentement maintenant, sables du temps
Vous avez encore quelques versets à verser
Cette merveille de la vie m'a conduit à la maison
Comme un poète d'Écosse, une fois l'a décrit :

La marin est chez lui
De retour de la mer
Et le chasseur de retour de la colline

Allez-y lentement maintenant, sables du temps
Il reste un souvenir à faire
Danser sur l'Auln Lang Syne
En pensant à la bruyère de la maison

Le marin est chez lui
De retour de la mer
Et le chasseur de retour de la colline

Le marin est chez lui
De retour de la mer
Et le chasseur de retour de la colline

Notes et référencesModifier

  1. Interview de Tuomas Holopainen sur le site Webzine Nightwish France
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .