FANDOM


La guilde des diaphanes est une guilde de la saga Le Cycle des magiciens regroupant six des sept esprits du premier Sorcier Suprême, Yensid, divisé après une bataille contre les dragons. La guilde, à cause de ce que les dragons leur ont fait, cherche la vengeance sur ceux-ci.

HistoriqueModifier

OriginesModifier

Diaphanes de Yensid

Yensid, frappé par la flamme catatonique, divisé en sept diaphanes.

La guilde des diaphanes est composée de six des sept diaphanes du premier Sorcier Suprême, Yensid. Son corps, après une bataille contre les généraux Ormen et Calibor ainsi que certains autres dragons, a été divisé en sept parties, chacune représentant une partie de l'âme de Yensid.

Lorsque Yensid s'est retrouvé divisé en sept diaphanes, les esprits n'arrivèrent pas à s'entendre entre eux, car ils représentaient chacun une partie différente de Yensid, ce qui fait qu'ils étaient opposés : il était impossible que les diaphanes s'unissent et puissent utiliser à nouveau la couronne du Sorcier Suprême, en raison de cette différence. C'est, d'ailleurs, pour cette raison que les dragons laissèrent les choses en l'état, car, si les diaphanes n'arrivent pas à s'entendre, ils ne représentaient plus une menace pour les dragons.

Toutefois, six des esprits de Yensid parvinrent à s'entendre. C'est avec le septième diaphane qu'il y eut des problèmes, car celui-ci représentaient la bonté de Yensid, alors que les autres étaient plus hostiles. Comme le septième diaphane voulait coopérer, contrairement aux autres, les esprits de Yensid se séparèrent de lui. Seul, il devint le second Sorcier Suprême, ainsi que le maître de Néréus.

La guilde des diaphanes fut ainsi formée. Pendant des siècles, elle resta dans l'ombre, au point que presque personne, pas même les plus sages dragons, comme Dredking, ne connaissent la guilde, mais bien vivante, et voulant à tout prix se venger de ceux qui les ont séparés, les dragons. Ils sont restés groupés,dans un endroit « par-delà les royaumes connus », où ils sont devenus extrêmement puissants et dangereux.

Réveil de Mirmidon et attaque des Titans de glaceModifier

Guilde des diaphanes 2

La guilde, apprenant, par l'intermédiaire d'un orque-fouine, le révil de Mirmidon.

Des siècles après la formation de la guilde, Mickey, à la recherche d'un moyen pour réunir les diamagiques et reformer la couronne du Sorcier Suprême, eu vent d'une créature nommée Mirmidon, qui aurait le pouvoir de rassembler les diamagiques. Ne sachant pas qu'il s'agit en réalité d'un monstre dangereux, Mickey, avec ses amis du Team Wizards of Mickey, mais aussi avec le Team Black Phantom, tente de réveiller cette créature. Voyant que Mirmidon était enfermée dans une prison et qu'elle rappelait les diamagiques à elle, Mickey décida de fermer la porte de sa prison à nouveau, mais Mirmidon, elle, était bien réveillée...

Quand la guilde des diaphanes l'apprit, elle pensa alors qu'elle avait enfin l'opportunité espérée pour se venger des dragons, car, selon la légende, le réveil de Mirmidon précéderait « l'aube d'un nouveau monde ». La guilde pensait alors qu'il pourraient profiter de ce réveil pour faire disparaître les dragons de la surface du monde. Pour ce faire, elle fit appel aux Titans de glace, des monstres de glace ennemis des dragons. Les Titans éteignèrent d'abord la fournaise des abysses, fournaise « guidant comme un phare les dragons », et qui, si elle était amenée à s'éteindre, ferait basculer tous les dragons dans une autre dimension. Après avoir éteint la fournaise, les dragons disparurent donc, laissant alors le champ libre aux Titans et à la guilde des diapahanes pour conquérir le monde...

Cependant, en voyant la disparition des dragons, les Wizards of Mickey, aidés par le Team Lune de diamant, commencèrent à enquêter sur cette disparition. Lorsqu'ils découvrirent les Titans de glace, Mickey pensa alors à remonter de la surface le Méka-Bot, assez puissant pour affronter ces monstres. Dans la faille où était tombée la grande armure, près de Dragavar, les Wizards of Mickey y trouvèrent également Dredking, qui était le seul dragon encore vivant dans cette dimension. En effet, il resta dans le monde grâce au diamagique du magma, placé dans son armure, mais cette chaleur n'a pas suffit pour garder complètement Dredking dans la bonne dimension. Alors, Dredking se retrouve à cheval entre deux dimensions, tel un fantôme. Il expplique le problème aux Wizards of Mickey, et demande de partir rallumer la fournaise des abysses. Entretemps, Minnie a trouvé qui dirigeait les Titans de glace, « un mystérieux sorcier encapuchonné », en réalité un membre de la guilde des diaphanes. Mickey demande alors à ses amis Dingo et Donald d'accompagner le Team Lune de diamant, pendant qu'il va, avec Dredking, rallumer la fournaise des abysses.

Guilde des diaphanes 3

La guilde des diaphanes prenant par surprise le Team Lune de diamant, Dingo et Donald dans la capitale du royaume de Moonland.

Le Team Lune de diamant, aidés par Dingo et Donald, arrive rapidement à s'infiltrer dans la capitale du royaume de Moonland, conquise par les Titans de glace. Quand ils arrivent à la salle du trône, ils découvrent le sorcier encapuchonné, sur son trône, pensant alors qu'il serait facile de le vaincre. mais c'est alors que les cinq frères de la guilde apparaissent, prenant, par surprise, les cinq autres mages...

Après avoir capturé ces mages, la guilde devait empêcher Mickey, accompagné de Dredking, d'atteindre la fournaise des abysses, pour que les dragons ne retournent pas dans cette dimension chasser les Titans de glace. Ils envoyèrent alors une vision à Clarabelle, montrant que si Mickey choisit la première des deux routes menant à la fournaise, il serait alors piégé par un monstre. Après que Clarabelle ait eu cette vision, ils laisseraient alors s'échapper les cinq mages prisonniers, pour que Clarabelle en informe Mickey, et lui conseille de prendre le deuxième chemin menant à la fournaise. Ce deuxième chemin, justement, est gardé par des orques-fouines, ce qui est en réalité le véritable piège de la guilde. Mais, heureusement pour Mickey, Clarabelle ne s'enfuit pas assez rapidement, et, de plus, elle oublia cette vision : Mickey put alors rallumer la fournaise, à l'aide du dragon de fer de Dingo.

Guerre contre les mages et reformation de YensidModifier

Guilde des diaphanes 4

La guilde des diaphanes, préparant son attaque, avec les orques-fouines, sur le château du Sorcier Suprême.

Malgré la défaite des Titans de glace, la guilde des diaphanes, sentant l'aube d'un nouveau monde approcher, ne renonça pas à ses projets. Au contraire, elle fit alliance avec les orques-fouines et s'installa dans l'antre de Mirmidon, afin d'attendre son réveil, mais aussi de fabriquer des engins de guerre pour marcher sur Dragavar et le château du Sorcier Surpême.

Lorsque la guilde vit que le troisième œil de Mirmidon était presque éveillé, la guilde des diaphanes et des milliers d'orques-fouines, ainsi que leurs engins de siège, marchèrent sur le château du Sorcier Suprême, tandis qu'une autre partie de l'armée marchait sur Dragavar. Les mages et les dragons se retrouvèrent vite débordés, notamment à cause de l'absence des Wizards of Mickey, partis dans le passé pour éviter que la guilde des diaphanes ne soit formée. Il en fit de même pour les dragons, qui vinrent même quérir de l'aide aux mages, alors que ceux-ci étaient dans une situation pire que la leur.

Cependant, en remontant le temps, les Wizards of Mickey comprirent alors qu'une personne pouvait arrêter ce chaos : le maître de Néréus, le septième diaphane de Yensid, rejeté par ses frères. Si Yensid ne formait plus qu'un seul et même corps, alors la guerre s'arrêterait, et Yensid, étant assez puissant, pourrait également arrêter Mirmidon. Les Wizards of Mickey partirent donc chercher ce diaphane rejeté, pendant que la guilde, elle, se rendit compte que Mirmidon ne partagera pas le pouvoir, et qu'elle régnera sur le monde, seule...

Yensid face à Mirmidon

Yensid, reformé grâce au sort de l'uni-dragon, face à Mirmidon, pour tenter de l'apaiser et de cesser le combat.

Assez rapidement, le maître de Néréus revint de la dimension de glace, où il était parti pour étudier, accompagné des Wizards of Mickey. Il fit une proposition à la guilde : reformer un seul et même corps, pour vaincre Mirmdion. La guilde, devenue presque invincible, refusa cette offre. Alors, Mickey, qui assistait à la scène, rusa : il demanda à la guilde d'utiliser le sort de l'uni-dragon. La guilde accepta, et ils reformèrent, à leur insu, un seul et même corps. Les diaphanes, ou plutôt Yensid, s'approchèrent alors de Mirmidon pour l'apaiser, et la mener dans un autre endroit, afin qu'elle puisse rejoindre ses compagnons, qui l'avaient abandonné dans ce monde.

En coulissesModifier

La guilde des diaphanes est apparue pour la première fois dans la saga Le Cycle des magiciens dans la troisième saison, Le mal ancien, dans l'épisode Le mystère du dormeur, de Stefano Ambrosio et Lorenzo Pastrovicchio, publiée en février 2008. La guilde apparaît dans tous les autres épisodes de la troisième saison, comme les ennemis principaux des Wizards of Mickey, jusqu'à ce qu'ils reforment un seul et même corps, celui de Yensid.

Représentations de YensidModifier

Guilde des diaphanes 5

Les diaphanes de Yensid après la bataille contre les dragons, laissant paraître quelle partie de l'âme de Yensid ils représenteraient.

Chaque diaphane représente une partie du corps de Yensid, le premier Sorcier Surpême, divisé en sept diaphanes après un combat contre les dragons, menés par les généraux Ormen et Calibor. Si le maître de Néréus symboliserait la bonté de Yensid, les diaphanes de la guilde symboliseraient d'autres aspect de l'alchimiste. On peut supposer que le diaphane jaune symboliserait la faim de Yensid, car ce diaphane, après la division du sorcier, dit immédiatement « Burp ! Jai faim ! ». Le diaphane vert, se moquant immédiatement d'un de ses camarades, symboliserait plutôt l'humour du premier Sorcier Surpême, même si ce dernier est assez hostile avec le maître de Néréus. Un des deux diaphanes gris symboliserait la colère de Yensid, vu qu'il en veut immédiatement aux dragons après la bataille.

On ne peut pas vraiment supposer quelle partie de l'âme de Yensid représenteraient les autres diaphanes de la guilde, car, après, les six diaphanes s'unissent et ne laissent plus paraître leurs caractères spécifiques.

AnecdoteModifier

  • Dans plusieurs épisodes de la troisième saison du Cycle des magiciens, on remarque qu'un membre de la guilde possède une tunique de couleur marron, notamment dans l'épisode Titans de glace ou dans Une ère s'achève. Pourtant, on remarque plus tard que cette couleur est réservée au maître de Néréus, leur frère, montrant alors une incohérence au niveau des couleurs.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .