FANDOM


Iga Biva et l'énigme du Cap Autage est une histoire en bande dessinée de trente-et-un pages scénarisée par Roberto Renzi et dessinée par Luciano Gatto. Elle fut publiée pour la première fois le 15 janvier 1961 en Italie. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo et Iga Biva.


Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.


Sur la base du Cap Autage, le professeur Octopus Desbois et son assistant Icare Ambar lancent la fusée K Papeur II destinée à placer sur orbite un satellite arrificiel. Seulement, la fusée finit par revenir sur Terre, exactement comme les deux précédentes que sont Patatrak et K Papeur I. Pendant ce temps, Mickey et Dingo repeignent la maison de la souris mais Dingo se trompe et peint les volets en rose et les murs en vert alos que Mickey souhaitait le contraire. Soudain, la fusée K Papeur II passe au-dessus de leurs têtes et le souffle de celle-ci jette de la peinture jaune sur le mur de la  maison ainsi que sur les deux héros. Le professeur Octopus Desbois téléphone alors à Mickey pour lui demander son aide.

Le professeur explique alors que personne n'a réussi à localiser ce que sont devenues les fusées, même si Icare Ambar dit que ça ne sert à rien vu qu'elles ont explosé, Octopus Desbois reste persuadé du contraire. En rentrant chez lui, Mickey voit un immense stock de naphtaline et comprend qu'Iga Biva est ici. Après que Mickey lui ait expliqué la situation, Iga Biva sort de son pagne un amplificateur d'odeur, lui permettant de retrouver K Papeur II grâce à l'odeur de carburant brûlé laissé juste au-dessus de la maison de Mickey.

En suivant l'odeur, Mickey et Iga Biva arrivent au château du Comte de La Trogne qui chasse les moustiques équipé d'une armure de ses ancêtres et qui les écrase avec un maillet à épines. Malheureusement pour les héros, c'était une fausse piste vu que l'odeur était celle de ses gâteaux brûlés pour la baronne Anne-Sophie du Bidule. Cette fois ils se rendent au large et il faut se munir d'une barque, sauf que Mickey et Iga Biva ignorent qu'ils sont suivis par un homme au sourire figé, qui ne tient pas à ce qu'ils retrouvent les fusées détournées, et son second et qui finissent par faire couler Mickey et Iga Biva, ce dernie perdant son amplificateur d'odeurs.

Le lendemain, Mickey et Iga Biva essaient de calculer l'itinéraire de K Papeur II et ils estiment que cela se trouve sur l'île des chiens errants sachant qu'Octopus Desbois leur permet d'avoir un avion pour l'explorer. Mais ils tombent dans un piège dressé par l'homme au sourire figé qui les enferme dans une mine abandonnée. Heureusement, Iga Biva trouve un bâton de dynamite et dégage l'entrée de la mine avant de retrouver Octopus Desbois qui leur laisse l'avion piloté par Mickey. Une fois arrivé à l'île des chiens errants, l'avion est détourné afin qu'il s'écrase loin de l'île mais les deux héros s'en sortent grâce à un mouchoir géant d'Iga Biva, ne les empêchant pas d’atterrir sur des cactus.

Le lendemain, les héros essaient de s'y rendre par la voie sous-marine mais leur engin est également détourné pour qu'il retourne sur la côte. Exaspéré, Mickey finit par prendre Octopus Desbois à part afin de lui exposer un nouveau plan, ne voulant pas que d'autres personnes ne le connaisse.

Le lendemain matin, le Cap Autage lance une nouvelle fusée Patatrak avec Iga Biva à son bord. Cette fusée finit par être attirée par l'île des chiens errants avant d'être démontée comme l'exige l'homme au sourire figé. Ce dernier, suivi par Iga Biva, se rend dans le laboratoire où il peut mettre en place l'attirance des fusées. Huit heures plus tard et suite à l'inquiétude du professeur, Mickey se rend sur l'île des chiens errants à bord d'un canot à moteur et Iga Biva réussit à stopper juste à temps l'homme au sourire figé de diriger le canot sur des rochers. Hélas, Mickey finit par toucher des mines et finit par être capturé par les sbires de l'homme au sourire figé. Pour sauver son ami, Iga Biva oblige l'homme au sourire figé à faire croire que l'île va être détruite, incitant les sbires à fuir en abandonnant Mickey complètement paniqué avant d'être rassuré par l'arrivée de son ami.

De retour au laboratoire de l'homme au sourire figé, Iga Biva dévie le bateau des sbires sur la baie des moutons afin qu'ils soient capturés tandis que Mickey appelle Octopus Desbois pour le prévenir de la situation. Le professeur arrive alors sur l'île et on découvre que si le bandit avait un sourire, c'est seulement parce qu'il s'agissait d'un masque, et pour cause : c'est Icare Ambar qui est l'instigateur de ce détournement de fusées afin de prendre sa place et de faire croire au retour miraculeux des fusées une fois cela fait. Mais Mickey aura mis fin à ses ambitions. Une fois revenus à la maison de Mickey, celui-ci et Iga Biva découvrent la nouvelle peinture faite par Dingo, un mélange de couleurs, qui les effraie alors que Dingo est fier de lui.


En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette aventure n'a été publiée que dans le seul Mickey Parade no58 du 3 octobre 1984. Suite à l'alternance entre pages en couleurs et pages en noir et blanc, le lecteur français n'aura jamais pu profiter de la case finale et du mélange de couleurs de Dingo, ce qui fait que la réaction de Mickey et Iga Biva n'est pas forcément compréhensible pour le lecteur français.

Galerie d'imagesModifier

AlbiDellaRosa621CapAutage

Couverture de la revue italienne Albi della rosa du 2 octobre 1966. Elle est dessinée par Giuseppe Perego.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .