FANDOM


Incarcération collective est une histoire en bande dessinée de quarante-huit planches, scénarisée par Michele Foschini, crayonée par Antonello Dalena et encrée par Cristina Giorgilli. Elle fut publiée pour la première fois le 1er juin 2004, en Italie. Elle met en scène parmi les personnages principaux Donald Duck, PowerDuck, Lyla Lay, Uno, Lazlo BlackFrank Mac Taggert et Caméra 9. Elle se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

À Donaldville, la prison d'Oldstone est reconvertie en Wall Art Museum. Deux cents personnes sont présentes pour l'inauguration de ce musée faite par Gavin Wall et Lyla Lay commente en direct sur Channel 00 cette inauguration. Mais Lazlo Black, un étrange individu, réactive les anciennes défenses et garde les 200 individus en otage, à l'exception du gardien du musée, à savoir Donald Duck qui était en retard, ce qui lui permet toutefois de redevenir PowerDuck. Lazlo Black exige un milliard de dollars d'ici une heure, ce que la police refuse évidemment de céder. PowerDuck tente alors de s'infiltrer dans le musée sans succès, mais Lyla Lay, otage, fait passer le message « Quasiment personne ne s'est évadé de la prison d'Oldstone ». En fouillant dans les archives, Uno découvre alors qu'un certain Frank Mac Taggert a donc réussi cet exploit et PowerDuck part du principe qu'il est le seul à entrer dans le musée et par conséquent sauver les otages, ce qui n'est pas l'avis de la police bien évidemment. Par conséquent, le superhéros masqué fait alors évader Frank Mac Taggert de Cagerock pour pouvoir retourner dans le musée. Durant leur évasion, on découvre que si l'évasion de Frank Mac Taggert n'a pas été un succès absolu, c'est que son codétenu Lazlo Black l'a dénoncé aux policiers en échange de sa liberté. Heureusement, PowerDuck et Frank Mac Taggert réussissent à mettre fin aux agissements de Lazlo Black et ce dernier retourne en prison, de même que Frank Mac Taggert.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

On retrouve ce récit dans une seule publication française : dans le Super Picsou Géant n°132, publié en mars 2006. Comme dans la plupart des récits de PowerDuck de quarante-huit pages publiés dans ce magazine, ils ajoutent d'abord la couverture originale publiée dans le magazine italien PK Pikappa puis un paragraphe énigmatique pour évoquer le thème de cette histoire. Toutefois, cette histoire bénéficie d'une couverture inédite comme le magazine faisait alors, dessinée par Giorgio Cavazzano.

À noter que cette publication française contient une coquille puisqu'à un moment, le personnage de Frank Mac Taggert est nommé Franz.

Galerie d'imagesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .