FANDOM


La señorita Isabel Amoral y Jetedupe est une cane anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Isabel Amoral y Jetedupe et Donald Duck

Donald fait croire à Isabel qu'il possède un yacht.

Lors d'une promenade en bord de mer, Donald et Daisy Duck allèrent boire un verre au Café des embruns. Ils y découvrirent que le propriétaire était Martin Gale, ancien camarade de classe de Donald, qui était un vrai caïd à l'époque. Daisy se laissa séduire par Martin, qui l'invita à dîner au restaurant, ce qui vexa Donald, qui décide de partir draguer une autre fille dans un café sur le port.

Il y rencontra Isabel, qui fit le premier pas en lui lançant un mouchoir. Ils se plaisèrent mutuellement, et Isabel fit part à Donald de sa fascination pour les yachts. Pour l'impressionner, Donald lui fit croire qu'il possédait lui-même un yacht, l'Arz Troz, en fait le yacht de Martin Gale.

Ils y embarquent clandestinement, et Donald servit des boissons à Isabel à bord du yacht, et découvrit que Martin était un criminel qui fait de la contrebande. Il appela les gardes-côtes, forçant Martin à s'enfuir avec l'Arz Troz ; Donald se battît avec Martin, faisant s'écraser le yacht, et la police l'arrêta.

Donald dîna avec une Daisy admirative, mais il fit surprit par Isabel ! Les deux canes anthropomorphes découvrirent rapidement que Donald les avait dupées toutes les deux, et, furieuses, le poursuivirent. Donald vit cependant la situation de manière positive, appréciant d'être poursuivi par deux jolies filles !

En coulissesModifier

Isabel Amoral y Jetedupe est apparue dans l'histoire Gare aux embruns, scénarisée par Paul Halas, Joel Katz et crayonnée par Vicar. Sa première parution en France est dans Le Journal de Mickey n°2038, sorti le 12 juillet 1991.

AnecdotesModifier

Isabel et Martin Gale dans l'histoire ont tout les deux le même « modèle » de canard que Donald et Daisy.

Malgré le jeu de mots de son nom, Isabel n'a pas vraiment un rôle de « méchante » dans l'histoire, celui-ci étant pris par Martin Gale. Cependant, c'est une séductrice intéressée qui pense à draguer Donald parce que c'est une « proie facile », le prenant sûrement pour un riche playboy, et veut profiter de son supposé statut pour embarquer en yacht.

Graphiquement, elle est très proche de Miss Tick et de Kim Vassinger.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .