FANDOM


Jack London est un chien anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Jack London est le fidèle secrétaire du colonel Samuel Benfield Steele. Il est désigné par ce dernier par le nom respectueux de « Mister London ». Il note toutes les phrases prononcées par Steele, même les plus médiocres. Par ailleurs, alors que Steele recherchait en vain une devise pour la Police Montée, c’est London qui lui souffla « Un bon chasseur attrape toujours sa proie », devise que Steele trouva sublime.

London était très enthousiaste par rapport à la confrontation entre Steele et Balthazar Picsou qui eu lieu en 1898 à Dawson City. London dit même qu’Harper le « paiera cher pour ce papier ».

London évoque aussi brièvement auprès de Steele le livre qu’il est en train d’écrire : il pense tout d’abord l’appeler « L’appel du destin », mais il deviendra le très connu « L’appel de la forêt ».

Mister London porte une casquette et écrit toutes ses notes sur un calepin.

En coulisses Modifier

Jack London est apparu dans l'histoire de Don Rosa faisant partie de la série La Jeunesse de Picsou, Les Deux Cœurs du Yukon.

Il fait aussi une brève apparition dans le deuxième épisode de la série Il re del Klondike, Telegrafo senza fili de Giorgio Martignoni et Luciano Milano, publiée en 2012. Le personnage de Jack London est inspiré du vrai Jack London, romancier américain qui a écrit notamment « Croc Blanc » et « L’appel de la forêt ».

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .