FANDOM


Johannes De Duck (idem en version originale), plus connu sous le nom de Bluebill, était un canard anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Johannes De Duck 2

Johannes dans toute sa gloire.

« Bluebill » était un dangereux pirate qui sévissait dans les caraïbes. Cet ancêtre de Donald Duck à été couronné de succès dans sa profession, sa fortune accumulée atteignant les quarante millions de pièces d'or. Aujourd'hui, en suivant le cours du marché avec l'inflation du marché de l'or, sa fortune attendrait des sommes astronomiques. Il serait ainsi la personne la plus riche du monde, dépassant même Balthazar Picsou.

Sa gloire durera jusqu'au jour où l'impensable arriva ; l'équipage de « Bluebill » organisa une mutinerie avant de fuir en se répartissant la fortune de Johannes, le laissant seul face à son destin. Il brava alors seul la tempête sur le pont de son navire, avant de sentir que sa fructueuse carrière touchait à sa fin. Tout ce qu'il lui restait était une dernière et pathétique pièce d'or. La dernière fois qu'il fut vu, il était seul sur son navire, au milieu de la tempête féroce qui faisait rage. Il tenait dans sa main une pièce d'or, symbole de sa déchéance, à qui il parlait avant de couler au fond de l'océan avec son bateau.

Ses aventures sont racontées dans un journal que les Duck retrouvèrent au fond de l'océan après avoir appris son histoire grâce à un livre de la bibliothèque, alors qu'il cherchaient un sujet d'une rédaction pour l'école. Ils voulurent ainsi en connaitre un peu plus, et demandèrent donc à un vieux marin dont l'arrière-arrière-grand père avait connu Johannes de leur conter son histoire. Voyant son attachement à la pièce avant de mourir, les neveux pensèrent alors qu'il devait s'agir de son « sou numéro un » tout comme le sou fétiche de Balthazar Picsou. L'histoire fut reliée partout dans le monde par des journalistes, ce qui, bien sûr ne manqua pas d'attirer l'intention de la sorcière Miss Tick De Sortilège. Celle-ci voulut ainsi s’accaparer du sou de « l'homme le plus riche de l'histoire » pour le fondre en amulette...

En coulissesModifier

Cet ancêtre de la famille Duck est apparu dans l'histoire scénarisée par Carol et Pat McGreal et dessinée par Flemming Andersen, Old Number One, publiée pour la première fois en juillet 2001. L'histoire est à ce jour inédite en France.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .