FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnny (homonymie).

Johnny (Gene en version originale), à l'origine simplement connu comme « le Génie », est un génie de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Comme tous les autres de son espèce, le Génie était une créature fantastique enfermée dans une lampe et forcée à exaucer les souhaits de ses maîtres. Il y a bien longtemps, le pauvre Génie appartenait à l'infâme sorcier Merlock, qui, par l'entremise d'un artefact très puissant, l'obligea à commettre des atrocités sans nom (parmi lesquelles figurent notamment les catastrophes qui détruisirent l'Atlantide et Pompéi). Dans le courant du XIVe siècle,[1] il se retrouva entre les mains du célèbre voleur Cali Baba. Lorsque ce dernier mourut, la lampe fut enfermée avec le reste de son trésor dans une pyramide, et le Génie demeura sans maître pendant des siècles. Il était si seul et si triste, lui dont le seul souhait aurait été de vivre une vie normale.

Bien longtemps après, le milliardaire écossais Balthazar Picsou redécouvrit le trésor perdu de Cali Baba. Mais après l'intervention de Merlock, le malheureux canard perdit toutes ces richesses, à l'exception de la lampe. N'y voyant qu'une lampe à huile sans valeur pécuniaire, Picsou en fit cadeau à sa protégée Zaza Vanderquack pour qu'elle joue à la dînette. Puis un jour, alors que la jeune Zaza astiquait la lampe en compagnie de Riri, Fifi et Loulou, l'incroyable se produisit ; sous les yeux ébahis des enfants, le Génie sortit de la lampe, tout heureux et excité de pouvoir sortir enfin après tous ces siècles d'isolement.

Y découvrant une opportunité de faire des choses fantastiques, les enfants décidèrent de garder le Génie avec eux. Pour que leur Oncle Picsou ne se rende compte de rien, ils le rebaptisèrent Johnny et le firent passer pour un ami en visite chez eux. Tout se déroula comme prévu jusqu'à ce que les vœux maladroits de Zaza ne forcèrent Johnny à révéler sa vraie nature.

Picsou reprit alors la lampe à son compte et commençant par ordonner au pauvre Johnny de lui faire apparaître le trésor perdu de Cali Baba. Mais le milliardaire ne comptait laisser partir aussi vite une telle poule aux œufs d'or, malgré les suppliques de ses neveux, qui le considéraient déjà comme un ami. Pendant ce temps, Johnny vivait dans la crainte de Merlock et de son acolyte voleur Dijon, qui, il en était sûr, finirait bien par venir le chercher.

Cette crainte finit par se réaliser. En réalité, c'est Dijon qui remit les pattes sur la lampe. Il ordonna à Johnny de faire de lui le propriétaire de la fortune de Picsou. Cette situation n'était déjà pas enviable pour Johnny le Génie, mais le pire restait à venir. Déguisé en blatte, Merlock s'introduisit dans le forteresse de Dijon et récupéra la lampe. Au sommet du coffre de Picsou transformé en château volant, un combat sans pitié s'ensuivit entre Picsou et Merlock. Johnny, pieds et poings liés, ne pouvait qu'obéir aux ordres de Merlock, déchiré de devoir faire du mal à son ami Picsou. Heureusement, le vieux canard, lorsqu'il fut précipité dans le vide, réussit à entrainer le sorcier dans sa chute, et il en profita pour récupérer la lampe. Picsou la frotta à toute vitesse et souhaita que tout redevienne comme avant.

Lorsque la situation fut régularisée, Johnny était heureux que ses nouveaux amis aient survécu. Il redoutait, cependant, de devoir exaucer le dernier vœu de Picsou et de sa voir retourner dans la lampe, où il attendrait à nouveau qu'on vienne l'en faire sortir. Mais à sa grande surprise, c'est le propre vœu de Johnny que le vieux milliardaire lui demanda de réaliser : « Je souhaite que le Génie devienne un véritable petit garçon ». Enfin libéré, après des siècles de bons et loyaux services, voilà quelle était la récompense de Johnny le Génie pour avoir pris part à cette aventure.

On ignore ce que devint Johnny par la suite, mais il est probable qu'il ait été adopté par une autre famille, puisqu'il ne vivait manifestement plus avec Picsou et ses neveux.

En coulissesModifier

Johnny le Génie était un des principaux seconds rôles du film d'animation La Bande à Picsou (série de 1987), le film : Le Trésor de la lampe perdue, sorti en 1990.

Le prénom d'origine du personnage, Gene, a été changé en Johnny pour la version française, sans doute parce que le public francophone connaît moins bien le prénom anglo-saxon Gene. Le nom de « Gene Genie » fait aussi peut-être référence à la célèbre chanson de David Bowie « The Jean Genie ».

Notes et référencesModifier

  1. Le Génie du film déclare ne plus s'être dégourdi les pieds depuis son dernier maître Cali Baba, il y a six cents ans.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .