FANDOM


L'étrange météorite est une histoire en bande dessinée de douze planches scénarisée par un auteur inconnu et dessinée par Eli Marcos M. Leon. Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1990 dans Margarida n°115, au Brésil. Elle met en scène principalement Fantomiald, Fantomialde et dans une moindre mesure le maire de Donaldville. L'action se déroule principalement à Donaldville et, pour quelques cases, dans un vaisseau spatial naviguant au-dessus de la Terre.

Synopsis Modifier

Alors que Donadville inaugure une statue à l'effigie de Fantomiald, l'autre héroïne de la ville, Fantomialde disparaît ...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Un jour, le club des jeunes de Donaldville est réuni pour inaugurer, en présence du maire, la statue à l'effigie de l'idole des enfants de Donaldville. Lorsque le maire montre la statue, une partie du club est heureux : il s'agit de Fantomiald ! Mais les filles du groupe sont furieuses de voir que leur héroïne, Fantomialde, n'a pas été prise en compte. La querelle perdure, même chez les adultes qui ont eu vent de l'affaire.

À la télévision, un flash spécial est diffusé. On y retrouve Fantomialde, tentant d'apaiser les esprits en insistant sur l'importance de travailler en lien avec Fantomiald et non sur le fait qu'elle ait une statue la représentant.

Un rayon est projeté de l'étrange météorite

Un rayon-laser est projeté de l'étrange météorite.

C'est à ce moment qu'une information de dernière minute vient d'être annoncé : une météorite se dirigerait vers Donaldville pour s'y écraser ! Fantomialde, toujours sur le plateau de télévision, est déjà sollicitée pour régler cette affaire. Mais voilà que l'étrange météorite diffuse un rayon en direction de la Terre, touchant Fantomialde qui se transforme en tas de poussières... Les personnes se trouvant aux alentours sont apeurées, imaginant déjà leur super-héroïne disparue...

Fantomialde attaquée par un rayon laser

Fantomialde est attaquée par un des petits hommes verts.

En réalité, Fantomialde est à bord d'un vaisseau spatial, vaisseau que les Terriens ont pris pour une météorite. Elle y rencontre de petits hommes verts, riant aux éclats en tentant de jeter un rayon laser sur notre super-héroïne. Elle parvient très vite à attraper un des extraterrestres et se rend compte qu'il ne s'agit que d'un enfant. Elle décide alors de faire un tour dans le vaisseau pour voir si elle peut rencontrer un adulte.

La statue de Fantomialde est inaugurée

La statue de Fantomialde est inaugurée.

Quelques instants plus tard, elle rencontre bel et bien un adulte. Elle explique alors la situation et découvre que le vaisseau est en réalité une garderie extra-terrestre. Elle découvre qu'en plus le temps ne s'écoule pas de la même façon que sur Terre. En effet, depuis qu'elle est arrivée, une semaine s'est écoulée sur Terre.

D'ailleurs, sur Terre, une nouvelle statue, à l'effigie de Fantomialde cette fois, est inaugurée juste à côté de la précédente, pour rendre un dernier hommage à la super-héroïne, en présence du maire mais également de Fantomiald. Mais voilà qu'un éclair éclate dans la foule... faisant revenir Fantomialde sur la Terre. Tous les habitants sont heureux de la revoir. Même les petits hommes verts assistent à la scène depuis leur vaisseau spatial. L'un des enfants en profite d'ailleurs pour jouer un dernier tour en envoyant un rayon sur la population qui finit coller au sol, mettant Fantomialde en colère !

Dernière case de l'histoire

Dernière case de l'histoire où Fantomialde peste contre les petits hommes verts !

 En coulisses Modifier

Publication française Modifier

L'histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°14 de juin 2020.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .