FANDOM


L'appli qui rend fou est une histoire en bande dessinée de dix pages scénarisée par Terje Nordberg et dessinée par Miquel Pujol. Elle fut publiée pour la première fois le 2 mai 2016 en Norvège. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck et Daisy Duck. L'action se passe à Donaldville.

SynopsisModifier

Donald passe de plus en plus accroché à l'assistance vocale de son smartphone au point d'en tomber amoureux.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Daisy s'agace de voir Donald attiré uniquement par son smartphone

Daisy Duck s'agace de voir Donald Duck davantage attiré par son smartphone.

Donald et Daisy sont chez le canard pour un rendez-vous en amoureux. Du moins en apparence puisque Donald ne s'intéresse qu'à son smartphone alors que sa fiancée veut qu'il lui fasse la cour. Dans leur chambre, Riri, Fifi et Loulou, occupés à faire des travaux en électronique, ne comprennent pas que quelqu'un de sensé choisirait l'amour alors qu'il pourrait s'éclater mille fois plus avec la technologie. Donald continue de présenter les applis de son smartphone comme celle qui montre comment masser la nuque ou apprendre à préparer le dîner. Furieuse de ce désintérêt, Daisy finit par faire éclater sa colère et quitte la maison de son fiancé en claquant la porte.

Donald est tellement accro à Sally qu'il sert des plats brûlés à Riri Fifi et Loulou

Donald Duck est tellement accro à Sally qu'il sert des plats brûlés à Riri, Fifi et Loulou Duck.

Les trois neveux recommande à leur oncle d'oublier les histoires à l'eau de rose pour se lancer dans quelque chose qui vaille le coup. Donald se met alors à interroger Sally, l'assistante vocale de son smartphone, qui lui garantit qu'il est impossible de trop s’intéresser aux applis d'autant qu'elle a des suggestions d'applis intéressantes à faire. Pendant que Daisy réfléchit à ce qui s'est passé, Donald ne lâche plus du tout son téléphone, quitte à proposer des repas brûlés à ses neveux. Demandant alors à Sally comment se réconcilier avec Daisy, l'assistante vocale propose à Donald d'aller au cinéma.

Donald chassé du restaurant Le Coin Douillet

Donald Duck chassé du restaurant Le coin douillet.

Donald arrive alors au cinéma, suivant la recommandation de Sally de voir La fin 2, nommé sept fois aux Tocards du cinéma. Le canard, qui a failli prendre deux billets, s'ennuie devant ce film qu'il considère comme étant un navet. Mais sa conversation téléphonique dérange un spectateur, le palmipède pensait en découdre mais opte pour la fuite en constatant que le spectateur est très musclé. Donald souhaite manger et Sally l'emmène au restaurant romantique Le coin douillet. C'est un repas en amoureux mais le garçon fait comprendre que le téléphone est interdit et Donald finit par être chassé du restaurant puisqu'il refuse d'éteindre son téléphone.

Donald danse avec son smartphone au Twist Club

Donald Duck danse avec son smartphone au Twist Club.

Pour ne pas arranger les choses, Donald finit par être arrêté par un policier et écoper d'une amende de 500$ pour téléphone au volant. Sally amène Donald au Twist Club pour danser et Donald est ravi de danser avec son téléphone, au point de refuser l'appel de Daisy. Sally s'en charge et la cane est furieuse d'entendre cette voix féminine dans une ambiance festive répondant au téléphone de son fiancé. Le lendemain, Donald sort deux chaises longues dont une pour son téléphone, Riri, Fifi et Loulou sont effrayés de voir leur oncle tellement accro à une voix synthétique, encore plus quand ils entendent l'adulte faire une déclaration d'amour.

Opération réconciliation réussie

Opération réconciliation réussie.

Dans leur cabane, Riri, Fifi et Loulou prennent alors la décision de tout faire pour réconcilier Donald et Daisy et décident de se mettre Sally de leur côté. Avec leurs connaissance en technologies et profitant de la sieste de leur oncle, les triplés se saisissent du téléphone et font une soudure et Fifi peut alors se faire passer pour Sally à l'aide d'un casque micro. Afin de lui faire rencontrer l'amour de sa vie, il guide son oncle avec des fleurs et un des chocolats. La cane pense alors que son fiancé est venu s'excuser et, entendant la voix du téléphone dire qu'elle avait promis à Donald de rencontrer l'amour de la vie, se dit qu'il y a enfin une appli qui a un sens. Les deux canards adultes reprennent leur romance et partent main dans la main. Fiers de la réussite de leur plan, les enfants admirent les prouesses de la technologie tout en admettant que l'amour est une chose merveilleuse.

L'appli qui rend fou - Fin

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

En France, ce récit n'a été publié qu'une seule fois, dans Le Journal de Mickey n°3529/3530 du 5 février 2020.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .