FANDOM


L'entretien d'embauche est un court-métrage d'animation américain des studios Disney mettant en scène Mickey Mouse, Donald Duck et Dingo. Cet épisode est sorti le 20 février 2015 aux États-Unis, il s'agit du quinzième épisode de la saison deux de la nouvelle série Mickey Mouse.

Synopsis Modifier

Dingo a un entretien d'embauche, sauf qu'il n'est toujours pas réveillé à l'heure du rendez-vous. Donald et Mickey essaient donc de tout faire pour que Dingo se réveille. Mais ils n'y arrivent pas, et décident quand même d'amener Dingo à cet entretien d'embauche. Ils vont donc devoir se cacher sous son manteau, et faire croire que Dingo est réveillé...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
L'entretien d'embauche 1

Mickey et Donald tentant désespérément de réveiller Dingo.

Au début du court-métrage, on voit Dingo dormir tranquillement. Mickey fit remarquer à Donald, tous deux regardant Dingo dormir, qu'ils devaient l'accompagner à son entretien d'embauche, et qu'il fallait le réveiller s'il ne voulait pas être en retard à celui-ci. Mais ils n'y arrivèrent pas, et Mickey se demanda ce qu'ils pouvaient faire, sachant que c'est pratiquement l'heure de son entretien. Finalement, Mickey eut une idée : lui et Donald habillèrent Dingo, puis ils se cachèrent sous son manteau, et firent croire qu'il était réveillé.

Arrivé à l'entretien, une secrétaire appela Dingo. Celui-ci s'avança (un peu bizarrement, sachant que c'étaient Mickey et Donald qui le poussaient), et entra dans le bureau du patron, qui salua Dingo.
L'entretien d'embauche 2

Dingo s'asseyant en face du patron.

Ce dernier s'assit, et le patron lui posa une première question : qu'est ce qui fait penser à Dingo qu'il est fait pour ce poste. Mais Mickey et Donald ne se rappelaient plus pour quel poste Dingo postulait-il ! Finalement, ils décidèrent de dire n'importe quoi, comme le patron avait l'air d'attendre une réponse. Celui-ci avait l'air assez emballé pour embaucher Dingo, et il voulut lui poser une dernière question. Mais soudain, Dingo émit un fort ronflement, mais le patron, ne savant pas que Dingo dormait, en réalité, pensa que celui-ci n'était pas intéressé par les questions, et le patron semblait d'accord avec lui ! Il dit alors qu'il doit respecter les idées de son père, probablement le fondateur de l'entreprise, dont le portrait est juste au dessus de son bureau. Puis il fit une blague, à propos du fils du patron, qui le fit rire tout seul. Mickey s'inquiéta que Dingo ne rigole pas à cette blague, et il fit alors semblant de rire. Le patron avait alors l'air intéressé par Dingo, et il lui proposa donc d'écrire ses coordonnées sur un formulaire et il lui apprit qu'il allait être recontacté.


Au moment où Dingo allait écrire, celui-ci fit un cauchemar et commença à bouger dans tous les sens. Il lança le bureau du patron en l'air, arracha le tableau représentant le père du patron et l'écrasa sur la tête de celui-ci... Mickey et Donald pensait alors que l'entretien était fini, et que Dingo ne serait jamais embauché, mais ce ne fut pas le cas : le patron avait en effet la désagréable impression d'être surveillé par le portrait de son père et, maintenant, il se sent libre de diriger sa société comme bon le semble ! Et finalement, Dingo est engagé, et Mickey se réjouit à l'idée de savoir enfin pour quel emploi il avait postulé.
L'entretien d'embauche 3

Le fameux emploi pour lequel Dingo avait postulé !

Mais ils ne s'attendaient pas à ce qu'ils allaient voir : l'emploi, c'était cobaye pour tester la solidité d'une sorte de mur, contre lequel on était projeté à une vitesse importante ! Au moment où ils allaient être lancé, Dingo se réveilla, et eut l'air horrifié : il hurla sur Mickey et Donald, en disant qu'ils ne devaient pas le réveiller, car il voulait être en retard au rendez-vous, car il ne voulait absolument pas faire ce travail ! Dingo se détacha de ses liens, pendant que Mickey et Donald étaient projeté contre le mur, en hurlant « Dingo ! »
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .