Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

L'opération "zéro" est une histoire longue en bande dessinée de trente planches dessinée par Sandro Del Conte et scénarisée par Carlo Panaro, publiée pour la première fois en mars 1996 en Italie. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, les Rapetou, Balthazar Picsou et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville, dans le repaire des Rapetou, au dépôt de Balthazar Picsou, dans les rues de la ville, dans la Forêt Noire ainsi qu'à Colvertville.

Synopsis[]

Les Rapetou sont obligés d'abandonner leurs larcins et de travailler honnêtement. Mais quand ils apprennent un secret sur le coffre-fort de Picsou, ils décident de faire un coup considéré comme celui du siècle.

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Fantomiald aperçoit un Rapetou en train de voler des chewing-gums.

À Donaldville, les habitants dorment tranquillement. Tous sauf évidemment Fantomiald qui veille sur la sécurité de la ville. Soudain, pendant une de ses rondes, il aperçoit au coin d'une rue un des Rapetou en train d'essayer de voler des chewing-gums d'un distributeur. Mais quand le bandit aperçoit le super-héros, il part en retraite. Fantomiald décide de ne pas le poursuivre et se demande pourquoi il a tenté de commettre un si petit larcin.

Les Rapetou n'arrivent plus à commettre de petits larcins.

Et, en effet, dans le repaire des Rapetou, la famille de bandits se posent la même question. Comment ont-ils pu arriver dans cette situation où ils sont obligés de commettre des larcins ridicules ? Les habitants ont plusieurs techniques de défense et Fantomiald les empêche de voler en toute tranquillité. Par dépit, l'un des Rapetou propose alors l'impensable : travailler honnêtement.

Picsou explique le principe de coupole dévissable de son coffre.

Quelques jours plus tard, à Colbertville, les Rapetou, qui sont désormais appelés les Briquetou, travaillent sur un chantier. Alors qu'ils sont en train de porter des sacs de ciment, voilà qu'ils aperçoivent Picsou, Donald et Riri, Fifi et Loulou. En effet, ils découvrent que le chantier appartient au milliardaire qui est alors en pleine discussion avec le chef de chantier. Il lui propose d'ajouter une coupole dévissable sur le toit, tout comme sur son coffre-fort qui lui permet alors d'emporter tout l'argent par les airs en cas d'urgence. Les Rapetou ont entendu cette information qui leur donne déjà une idée de vols : dévisser la coupole du coffre grâce à un hélicoptère et emmener la totalité de la fortune de Picsou. Ce coup du siècle les revigore et ils décident de démissionner du chantier.

Donald aperçoit un Rapetou à la banque de Donaldville.

Une semaine plus tard, alors que Donald se rend à la banque pour payer une fortune, ils croisent un Rapetou tenant une énorme liasse de billets dans les mains. En questionnant le guichetier de la banque, qui est un ami, il découvre que les Rapetou ont encaissé un chèque de plusieurs milliers de dollars provenant d'une association de malfaiteurs. Donald a un mauvais pressentiment et il décide d'agir, le soir-même.

Ainsi, Fantomiald se rend, quand la nuit tombe, au repaire des Rapetou. Mais il n'y a personne et le super-héros décide de passer le lieu au peigne fin. Malheureusement, aucun indice n'est visible. Le canard sort alors et aperçoit une empreinte de chaussures au sol. En utilisant son super-pisteur, l'indice l'amène alors jusqu'à la forêt noire. En continuant son périple à pied, il arrive devant l'entrée d'une caverne cachée et y entend le rire des Rapetou. En s'introduisant furtivement, il découvre le plan des bandits : ils sont en train de construire un hélicoptère avec un bras mécanique pour subtiliser la fortune de Picsou en dévissant la coupole de son coffre-fort.

Fantomiald découvre le plan des Rapetou.

Fantomiald se libère de ses liens.

Tout à coup, Fantomiald est assommé par un des bandits sorti de la caverne pour se dégourdir les jambes. Après l'avoir ficelé, les bandits partent alors jusqu'au coffre-fort, tout en laissant l'un d'eux sur place pour surveiller le super-héros. D'ailleurs, quand le canard s'éveille, il se souvient de ce qu'il a découvert et parvient, grâce à ses gadgets, à casser ses liens et à immobiliser le Rapetou. Puis, il reprend sa voiture pour se rendre le plus rapidement possible au coffre-fort de Picsou.

L'hélicoptère, trop lourd, chute à cause du poids des pièces.

Là-bas, les Rapetou commencent alors leur processus de vol en dévissant la coupole du bâtiment. Fantomiald court à toute allure pour prévenir le milliardaire, alors en train de dormir. Quand il le réveille et lui explique la situation, il lui explique que les Rapetou ont encore près de dix minutes pour vider le coffre et il décide d'attendre de les prendre sur le fait pour qu'ils aient une peine plus grave.

Mais, au même moment, l'hélicoptère devient trop lourd à cause de la quantité d'or présente dans le coffre et s'écrase aux abords du coffre, déversant la totalité de la fortune de Picsou sur la colline. Cela rend le milliardaire fou de rage et ce dernier, armé d'un tromblon, menace les Rapetou et Fantomiald de remettre l'argent dans des sacs.

Dernière case de l'histoire où Picsou oblige Fantomiald et les Rapetou à ramasser l'intégralité de sa fortune.

En coulisses[]

Publication française[]

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°20 du 17 novembre 2021.

Advertisement