FANDOM


La Couacmobile, quelle affaire ! est une histoire en bande dessinée de huit planches, scénarisée par Gorm Transgaard et crayonnée par Tino Santanach Hernandez, publiée pour la première fois le 17 mars 2005 au Danemark. Elle met en scène Daisy, Donald, le neveu de Fernando Couacarino et plusieurs personnages secondaires non nommés. Riri, Fifi et Loulou sont également mentionnés dans un sous-entendu.

SynopsisModifier

Donald et Daisy se promènent en ville, dans la 313. Quand elle tombe en panne, Donald a la maille de voir passer le neveu de son inventeur, qui compte bien lui racheter au prix fort...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald et Daisy roulent en ville dans la 313, qui fait des bruits assez bizarres pour intriguer les passants. Donald se veut rassurant, mais la voiture tombe en panne ! Donald peste contre les réparations à faire et voudrait une voiture neuve, mais Daisy juge la 313 indissociable de son bien-aimé.

Passe alors par là une personne étonné de voir une authentique Couacmobile B-52, conçue et complètement ratée par Fernando Couacarino, qui n'en a produit que deux exemplaires. Or, ce monsieur est le neveu de Fernando, et n'ayant jamais vu jusqu'à ce jour aucun des deux modèles, souhaite racheter celle de Donald. Quand celui-ci lui en propose cinquante dollars, plus le remorquage, Fernando comprend cinquante mille dollars, mais accepte, face à une telle rareté. Donald, par nostalgie, garde tout de même les plaques d'immatriculation en souvenir, pour les accrocher au-dessus de sa cheminée.

Avec tant d'argent en poche, Donald s'achète une Spougatti XYZ, une décapotable de luxe au moteur gonflé. Il compte bien la tester sur des routes de campagne désertes, toujours en compagnie de Daisy, mais une vache sur la route l'oblige à tourner en catastrophe vers une pente, traversant au passage une clôture. N'ayant pas l'habitude de ces pédales, Donald entre violemment dans une grange, et la voiture se plante dans un imposant tracteur qui s'en tire sans une rayure, pendant que les deux canards s'envolent jusqu'à une botte de foin...

Le propriétaire semble content d'avoir un peu de visite, d'autant qu'il doit s'occuper seul de ses quatre fils turbulents, Jeannot, Pierrot, Jojo et Momo, qu'il réprimande dans un bon tiers des cases. Ils constatent alors les dégâts, mais celui-ci est conciliant : il fallait qu'il répare la grange, et n'en veut pas à Donald pour le trou béant qu'il a causé. Les enfants, eux, commencent à s'amuser plus sagement dans la voiture, que le fermier propose d'amener à la casse avec son tracteur.

Cependant, en voyant ses fils moins turbulents, il préfère garder l'épave et la mettre devant sa maison : il peut désormer surveiller les enfants sans se fatiguer ! De plus, voyant Donald obligé de tenter l'auto-stop pour ramener Daisy à Donaldville, il leur offre un tacot acheté par son père et pratiquement jamais utilisé. Comme il n'est pas très beau, ils l'ont garé dans une grange, et il ne manque que les plaques d'immatriculation... Donald se retrouve ainsi propriétaire de la seconde Couacmobile B-52 !

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule fois en France, dans un hors-série du Journal de Mickey dédié à la sécurité routière de 2012.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .