FANDOM


Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Histoire
 
{{Histoire
|titre original = ''Raffle Reversal''|autres titres français = ''Donald poursuit la chance !''<br>''La loterie''|image = La_chance_tourne!.jpg|légende = Couverture du magazine danois ''[[Anders And & Co]]'' n{{o}}1973-23 illustrant l'histoire.|code inducks = W WDC 163-01|nb planches = 10|scénaristes = [[Carl Barks (auteur)|Carl Barks]]|dessinateurs = Carl Barks|première publication = {{États-Unis}}<br>Avril 1954<br>''[[Walt Disney's Comics and Stories]]'' n{{o}}163|première publication France = 17 octobre 1954<br>''[[Le Journal de Mickey]]'' n{{o}}125}}'''''La chance tourne''''' est une histoire en bande dessinée de 10 pages réalisée par [[Carl Barks (auteur)|Carl Barks]], écrite le 2 juin 1953 et publiée pour la première fois en avril 1954 aux États-Unis. Elle met en scène [[Donald Duck]], [[Gontran Bonheur]], [[Riri, Fifi et Loulou Duck]] et [[Daisy Duck]]. Elle se déroule à [[Donaldville]].
+
|titre original = ''Raffle Reversal''
  +
|autres titres français = ''Donald poursuit la chance !''<br>''La loterie''
  +
|image = La_chance_tourne!.jpg
  +
|légende = Couverture du magazine danois ''[[Anders And & Co]]'' n{{o}}1973-23 illustrant l'histoire.
  +
|code inducks = W WDC 163-01
  +
|nb planches = 10
  +
|scénaristes = [[Carl Barks (auteur)|Carl Barks]]
  +
|dessinateurs = Carl Barks
  +
|première publication = {{États-Unis}}<br>Avril 1954<br>''[[Walt Disney's Comics and Stories]]'' n{{o}}163
  +
|première publication France = 17 octobre 1954<br>''[[Le Journal de Mickey]]'' n{{o}}125
  +
}}
  +
'''''La chance tourne''''' est une histoire en bande dessinée de 10 pages réalisée par [[Carl Barks (auteur)|Carl Barks]], écrite le 2 juin 1953 et publiée pour la première fois en avril 1954 aux États-Unis. Elle met en scène [[Donald Duck]], [[Gontran Bonheur]], [[Riri, Fifi et Loulou Duck]] et [[Daisy Duck]]. Elle se déroule à [[Donaldville]].
   
 
== Synopsis ==
 
== Synopsis ==
Ligne 10 : Ligne 10 :
   
 
Dans les planches six à huit de cette histoire, Gontran se déguise en fakir indien pour pousser Donald à déterrer des perles cachées dans le sable. Dans le cadre de sa divination, Gontran prononce entre autres la formule magique rimée : « ''Allakazalla zillika zuck ! I think I see a lucky duck !'' » (« Allakazalla zillika zard ! Je crois bien voir un canard veinard »). Avec un déguisement similaire, Gontran avait déjà embobiné son cousin dans ''[[Sur les traces de la Licorne]]'' (''Four Color Comics'' n{{o}}263 de février 1950), où il se faisait passer pour le grand fakir ''Mustapha Handout'', traduit en français par [[Mustapha le mendiant]].
 
Dans les planches six à huit de cette histoire, Gontran se déguise en fakir indien pour pousser Donald à déterrer des perles cachées dans le sable. Dans le cadre de sa divination, Gontran prononce entre autres la formule magique rimée : « ''Allakazalla zillika zuck ! I think I see a lucky duck !'' » (« Allakazalla zillika zard ! Je crois bien voir un canard veinard »). Avec un déguisement similaire, Gontran avait déjà embobiné son cousin dans ''[[Sur les traces de la Licorne]]'' (''Four Color Comics'' n{{o}}263 de février 1950), où il se faisait passer pour le grand fakir ''Mustapha Handout'', traduit en français par [[Mustapha le mendiant]].
  +
 
===Publications françaises===
 
===Publications françaises===
Cette histoire a été publiée en France dans ''[[Le Journal de Mickey]]'' n{{o}}125, dans ''Donald, Eh oui'', dans les ''[[Picsou Magazine]]'' n{{o}}328 et 410, dans ''[[La Dynastie Donald Duck]]'' n{{o}}4 et dans le ''Picsou Magazine'' n{{o}}476.
+
Cette histoire a été publiée six fois en France, dans :
  +
*''[[Le Journal de Mickey]]'' n°125 ;
  +
*''Donald, Eh oui'' ;
  +
*''[[Picsou Magazine]]'' n°328 ;
  +
*''[[Picsou Magazine]]'' n°410 ;
  +
*''[[La Dynastie Donald Duck]]'' n°4 ;
  +
*''[[Picsou Magazine]]'' n°476.
  +
 
{{Début dynastie|genre=féminin}}
 
{{Début dynastie|genre=féminin}}
 
{{Insérer dynastie|
 
{{Insérer dynastie|

Version du août 23, 2016 à 08:44

La chance tourne est une histoire en bande dessinée de 10 pages réalisée par Carl Barks, écrite le 2 juin 1953 et publiée pour la première fois en avril 1954 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, Gontran Bonheur, Riri, Fifi et Loulou Duck et Daisy Duck. Elle se déroule à Donaldville.

Synopsis

Donald est agacé par la chance de Gontran après que ce dernier ait gagné une fois de plus le premier prix à une vente de charité. Mais quand Donald gagne une patte de lapin, il pense que sa chance va tourner définitivement...

En coulisses

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Grâce à une patte de lapin, porte-bonheur assez répandu aux États-Unis au siècle dernier, Donald prend confiance en lui. Peu importe que la patte de lapin soit en plastique.

Dans les planches six à huit de cette histoire, Gontran se déguise en fakir indien pour pousser Donald à déterrer des perles cachées dans le sable. Dans le cadre de sa divination, Gontran prononce entre autres la formule magique rimée : « Allakazalla zillika zuck ! I think I see a lucky duck ! » (« Allakazalla zillika zard ! Je crois bien voir un canard veinard »). Avec un déguisement similaire, Gontran avait déjà embobiné son cousin dans Sur les traces de la Licorne (Four Color Comics no263 de février 1950), où il se faisait passer pour le grand fakir Mustapha Handout, traduit en français par Mustapha le mendiant.

Publications françaises

Cette histoire a été publiée six fois en France, dans :

Précédée par La chance tourne ! Suivie par
Les Mystères de l'Atlantide
Hr.Atlantide
Histoire longue de Carl Barks
1re parution : avril 1954
La farine de tous les désastres
Zp49
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .