Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

La continuité héroïque est une histoire longue en bande dessinée de vingt pages scénarisée par Alessandro Sisti et dessinée par le studio Comicup. Elle fut publiée pour la première fois en avril 1994 en Italie. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Balthazar Picsou, le maire de Donaldville ainsi que miss Frappe. L'action se déroule à Donaldville, dans l'école communale de Donaldville, dans les bureaux de Coincoin Assurances, dans les rues de la ville ainsi qu'au dépôt de Balthazar Picsou.

Historique[]

Donald Duck se soucie de l'avenir de ses neveux mais n'a pas les moyens d'épargner pour pouvoir financer leurs études ! Une seule personne peut alors l'aider : Fantomiald !

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald Duck assiste à la réunion de parents d'élève à l'école de Donaldville. Le professeur de ses neveux explique aux adultes présents l'importance des études supérieures afin que leurs enfants aient une carrière digne de ce nom. En sortant de cette réunion, de nombreux parents décident de commencer à épargner pour pouvoir payer les études de leurs enfants. Mais Donald est bien embêté : il n'avait jamais pensé aux études supérieures de ses neveux !

Ainsi, un peu plus tard, le canard se trouve dans un bureau de Coincoin Assurances où un employé lui présente une assurance études pour ses jeunes neveux. Mais la somme demandé est bien trop grosse pour Donald ! Cependant, le canard reconnait une voix près de lui : il s'agit de Balthazar Picsou qui explique que Donald n'est pas solvable et qu'il ne faut pas lui vendre d'assurance. Il comprend vite que le milliardaire possède les assurances Coincoin mais décide de lui expliquer pourquoi il souhaite souscrire à cette assurance.

Un peu plus tard, après que Picsou se soit moqué de Donald car il a déjà bien du mal à penser à son présent à lui, le milliardaire décide d'expliquer l'idée qu'il a derrière la tête. En effet, sa société d'assurances aurait bien besoin d'une publicité et il demande à Donald de faire en sorte que Fantomiald devienne l'un de ses clients. Donald n'est pas dupe et demande alors à son oncle qu'en échange d'un super-client, il offre les assurances études de Riri, Fifi et Loulou. Le milliardaire accepte, sûr de son coup.

Le soir, Fantomiald rôde dans la nuit. Durant sa ronde, il découvre deux bandits tentant de dévaliser une banque. Le super-héros voit cela comme une nouvelle possibilité de tester les nouveaux gadgets de Géo comme la vapeur cryogénique ou encore le béret ultraélastique. Après cela, la police arrive et félicite Fantomiald d'avoir arrêter les bandits. Mais ils ne sont pas seuls à arriver : en effet, le directeur de la banque, qui habitait en face et qui a été alerté par l'alarme, vient en personne remercier Fantomiald. Il lui dit même qu'il ferait n'importe quoi pour le remercier. Fantomiald a alors une idée et explique qu'il souhaiterait ouvrir des comptes spéciaux pour financer les études de trois jeunes gens. Le directeur se félicite de cela et lui explique qu'il lui faut juste sa pièce d'identité ainsi que son numéro fiscal. Cela embête véritablement Fantomiald qui a peur que sa véritable identité soit révélé. Le banquier comprend sa réticence mais lui dit qu'il ne doit pas abandonner son idée de financer les études de jeunes gens. Il lui propose alors de téléphoner à son cousin, le maire de Donaldville, pour voir ce qu'il peut faire.

Le lendemain, au coffre de Picsou, Donald se présente au milliardaire, en compagnie de monsieur le maire. Il explique au milliardaire qu'il lui amène son super client pour sa société d'assurances. En effet, monsieur le maire souhaite souscrire un accord avec sa compagnie d'assurances afin de financer une bourse d'études pour les aspirants héros qui remplacerait Fantomiald lorsque ce dernier sera à la retraite. Picsou est enthousiaste et signe avec le magistrat un contrat préférentiel.

Un peu plus tard, après le départ du maire, Picsou délivre sa vive émotion ! Mais Donald le ramène sur terre et lui demande alors de tenir sa promesse. Picsou lui tend alors trois dossiers contenant les assurances d'études de Riri, Fifi et Loulou. Mais en ouvrant les contrats, Donald se rend compte que ces assurances ont été souscrites il y a plusieurs années. En effet, Picsou avait déjà pensé, bien avant Donald, à l'avenir de ses jeunes neveux, ce qui exaspère Donald ...

En coulisses[]

Publication française[]

L'histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°17 du 17 février 2021 (dans une publication contenant quatre bandes par page).

Advertisement