FANDOM



La girouette infaillible est une histoire en bande dessinée de sept planches scénarisée par Vic Lockman et dessinée par Carl Barks. Elle a été publiée pour la première fois en juillet 1959 aux États-Unis. Elle met en scène Billy le bouc, Dobbin le cheval, Elvire Duck, Donald Duck, Daisy Duck, Géo Trouvetou, Gus Glouton et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à la ferme de Grand-mère Donald.

SynopsisModifier

Donald et Daisy viennent à la ferme de Grand-Mère Donald pour pique-niquer dans un de ses champs. Mais tout ne va pas se passer comme prévu pour eux, puisqu'ils sont venus avec Géo, accompagné d'une de ses inventions...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald et Daisy se rendent à la ferme de la grand-mère de Donald pour pouvoir faire un pique-nique. Mais, mauvaise nouvelle pour eux : les vieux os d'Elvire lui annocent qu'il va pleuvoir ! Ne croyant pas à ce genre de prédiction, le couple d'amoureux a demandé à Géo de venir avec eux avec un de ces engins loufoques : la « girouette infaillible ». L'inventeur en fait cadeau à Grand-mère. Lorsque celle-ci lui demande quelle est son utilité (puisqu'elle possède déjà une girouette), Géo lui répond qu'elle indique seulement la direction du vent, tandis que la sienne prédit quel temps il fera, et l'affiche sur son écran. Sceptique, Elvire regarde l'écran, qui indique qu'il fera beau. Entêtée, elle ne croit que ce qu'elle voit, et préfère donner toute sa confiance à ses vieux os. Alors que Donald et Daisy partent pique-niquer dans la prairie, Elvire propose à son ami l'inventeur de boire un bol de sa soupe maison.

Pendant ce temps, à l'étang, Billy le bouc profite que Riri, Fifi et Loulou se baignent pour leur voler une de leurs casquettes. Les neveux partent à sa poursuite, mais l'animal les fuit en sautant sur le toit de la resserre, où la girouette de Géo a été installée. Apercevant l'engin du coin de l’œil, Billy, curieux, lâche la casquette pour aller le découvrir. Le bouc, adorant le rouge, dont est justement peint l'invention de Géo, le lèche. Dégoûté par le goût de la peinture, Billy s'en va en courant. L'engin, très sensible, est perturbé, et prend la bave du bouc pour de la pluie. Il fait un petit « ding ! », prévenant ainsi Géo et Elvire. En voyant la prédiction de sa girouette, Grand-Mère, paniquée, va chercher de l'aide auprès de sa famille, leur indiquant quel tâche accomplir : Gus s'occupe de poser des bâches sur les machines pour qu'elles ne soient pas mouillées, Donald remplis les ornières de gravier pour que la route ne soit pas boueuse, Daisy et Grand-Mère s'occupent de couper du bois pour réparer le toit, et Géo cloue les planches sur le toit.

Sur le toit de la resserre, Billy n'a pas digéré le mauvais goût de la peinture ! Le bouc souffle sur l'engin de Géo, puis retourne essayer de manger les casquettes des neveux. L'instrument hypersensible prend le souffle pour une perturbation atmosphérique, traduisant cela par une tornade ! Voyant les résultats, Grand-Mère court se réfugier dans la cave de la ferme. Mais Géo lui dit de ne pas paniquer, la girouette faisant des prédictions très en avance, donnant ainsi à la vieillarde le temps de sauver sa récolte. De nouveau, toute la famille aide à récolter les fruits et légumes de la ferme... sauf Riri, Fifi et Loulou, qui sont poursuivis par Billy, qui n'a pas perdu l'idée de dévorer leurs casquettes ! Heureusement, leur arrière-grand-mère les aide à s'en débarrasser.

Bien plus tard, tout a été récolté en un temps record. Tout le groupe est fatigué, mais pas le temps de rêvasser : la tornade n'est pas vaincue ! Il faut encore hisser le foin dans la grange pour ne pas qu'il ne s'envole, ainsi que ranger la récolte de fruits et légumes pour la protéger.

Bientôt, toutes les tâches sont accomplies. Mais une chose est étrange : la tornade n'arrive pas ! Pensant qu'elle peut venir à tout instant, la matriarche des Duck indique à sa famille de se réfugier dans la cave. Mais au moment où un des neveux veut y entrer, Billy bondit sur lui et lui vole une nouvelle fois sa casquette. L'animal fuit une nouvelle fois en allant sur le toit de la resserre. Voulant le faire descendre pour récupérer son bien, l'enfant remplit son pistolet à eau et vise le bouc. Mais l'eau finit sur l'engin de Géo, qui annonce ainsi une inondation. Voyant cela, Grand-Mère sort de la cave à toute vitesse, affolée. En ayant assez de cette machine bruyante, Billy fonce dedans, la faisant tomber du toit. La machine, déstabilisée par le choc, indique maintenant un séisme. Mais alors que Grand-Mère s'apprête à partir dans une nouvelle crise d'angoisse, Géo accourt, indiquant qu'il a tout vu : c'est en fait à cause de Billy que la girouette a indiqué cela ! Remontant le fil de l'histoire, il découvre ainsi que le souffle de Billy a pu causer l'avis de tornade, et son lèchement la pluie ! Quant à l'inondation, un des neveux avoue que c'est lui qui a arrosé la machine. Ces accident ont causé les erreurs ; l'invention de Géo n'a donc pas démérité !

Tout à coup, la machine annonce de la pluie toute seule. Cela entraîne une moquerie gentille de la part Grand-Mère Donald, dont les os le dise depuis le début de la journée. Alors qu'il se met à pleuvoir, la matriarche propose d'aller pique-niquer dans la grange pour fêter une saison de travail réalisée en un jour !

Tout le monde est content et sourit... à l’exception des neveux, dont les casquettes ont toutes les trois été dévorées par Billy, Grand-Mère lui ayant dit juste avant : « Tout cela, c'était grâce à toi, Billy ! Tu peux manger ce que tu veux ! »...

En coulissesModifier

Parutions françaisesModifier

  • Les Belles Histoires Walt Disney (nouvelle série) n°78 du 1er juillet 1960, sous le titre Pique-nique chez Grand-mère Cane ;
  • Le Journal de Mickey n°1367 du 10 septembre 1978, sous le nom Avant la pluie, le beau temps ! ;
  • Super Picsou Géant n°6 d'août 1984, sous le titre Aventures à la ferme ;
  • Picsou Magazine n°375 d'avril 2003, sous le nom La girouette infaillible ;
  • Picsou Magazine n°487 de janvier 2013, sous le titre La girouette infaillible ;
  • La Dynastie Donald Duck n°9 du 31 octobre 2012, sous le nom La Girouette infaillible.
Précédée par La girouette infaillible Suivie par
L'île flottante

Walt Disney's Comics and Stories n°226
Histoire courte de Carl Barks

1re parution : juillet 1959
Le Grand Prix des Castors

Beste historier om Donald Duck & Co n°42