FANDOM


La guerre des mégacycles est une histoire en bande dessinée de quarante et une planches, scénarisée par Antonio Bellomi et dessinée par Franco Lostaffa, publiée pour la première fois en février 1978 en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, John Flairsou, les Rapetou, Gracié Rapetou et Armand. Elle se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Grâce aux Castors Juniors, Picsou découvre la puissance des radios locales... découverte qui lui donnera quelques soucis.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Riri, Fifi et Loulou animent une chaîne de radio locale nommé La Radio des Castors Juniors qu'il diffuse depuis leur cabane dans le jardin de Donald. Lors d'une de ses visites chez son neveu, Picsou découvre cette installation et interroge les jeunes Castors Juniors sur son fonctionnement. Le milliardaire a une brillante idée : il va lancer sa propre radio "Radio-Picsou 1" grâce à laquelle il pourra faire la publicité de tous les produits qu'il vend.

Mais quelqu'un n'est pas tout à fait d'accord avec cela : John Flairsou voit cet acte une attaque déloyale. Mais ce dernier décide d'appliquer la même stratégie : il crée également sa radio, Radio Flairsou Plus. C'est désormais la guerre des mégacycles !

Grâce à leur radio respective, Picsou et Flairsou font la publicité de tous leurs produits, du Flairsou-Cola au Poulet Picsou. Une guerre publicitaire sans merci éclate entre les deux milliardaires, guerre qui a également des répercussions sur la vie des donaldvillois.

Les jeunes Castors Juniors, face à cette déferlante de publicités, décident d'aller raisonner leur oncle pour lui apprendre « l'éthique professionnelle ». Mais le richissime canard n'écoute pas les trois jeunes canards, qu'il renvoie chez eux aussi sec.

Pendant ce temps-là, les Rapetou décident également de se lancer dans leur propre radio. Grâce à RadioRap, la radio des financiers ils veulent créer un piège pour Picsou et Flairsou. Découvrant cette nouvelle radio, ces derniers l'écoutent et découvrent qu'il y aurait une commission financière qui va examiner les livres de compte des milliardaires de Donaldville, les poussant à payer des impôts extraordinaires. Bien sûr, il s'agit d'un piège ! Mais pour éviter cela, Picsou décide de cacher son or en l'exfiltrant de la ville par camion. Donald est au courant de cet agissement, Fantomiald va donc surveiller le milliardaire. Pour ne pas attirer l'attention, Donald prétexte qu'il sort voir le film consacré à Fantomiald au cinéma.

Les Rapetou encerclent Picsou et Flairsou

Les Rapetou encerclent Picsou et Flairsou.

Au soir, Picsou accompagné d'un assistant du nom d'Armand, est dans un camion. Mais il tombe nez à nez avec Flairsou qui a eu exactement la même idée. C'est à ce moment que les Rapetou prennent en otage les deux milliardaires et les emmènent dans leur cachette. Fantomiald est là bien sûr et suit discrètement les voleurs. Arrivé au repère, il décide de se faire capturer sciemment afin que Riri, Fifi et Loulou viennent le sauver lui et les deux autres milliardaires. Alors qu'il est ligoté, il utilise son micro caché et le micro-émetteur pour alerter la radio des Castors Juniors. Ces derniers appellent la police qui viennent sauver Fantomiald, Picsou et Flairsou. Ils arrêtent dans le même temps les Rapetou. Picsou félicite ses petits-neveux et est très en colère contre Donald, qui préfère se divertir plutôt que d'aider son vieil oncle !

En coulisses Modifier

Publication française Modifier

Cette histoire fut publiée deux fois en France, dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .