FANDOM


La justice ultrasonique ! est une histoire en bande dessinée de trente-neuf planches, scénarisée par Guido Martina et dessinée par Massimo De Vita, publiée pour la première fois le 2 octobre 1971 en Italie. Elle met en scène Donald Duck, Fantomiald, Balthazar Picsou, Riri, Fifi et Loulou Duck, Géo Trouvetou et John Flairsou. Elle se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Flairsou gagne beaucoup d’argent à vendre des costumes de Fantomiald. Si Picsou regrette de ne pas avoir eu cette idée plus tôt, Donald s’indigne de l’immoralité de la chose...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Alors que Riri, Fifi et Loulou sont partis en camp d'hiver avec les Castors Juniors pendant quinze jours, Donald doit faire toutes les tâches ménagères chez lui. Épuisé par tant de travail, il part se coucher. Mais en pleine nuit, il est réveillé par Fantomiald ! Comment cela se fait-il ? Se disant qu'il doit avoir une hallucination, il repart se coucher.

Le lendemain, se posant des questions sur l’événement de la veille, Donald décide de se rendre chez un docteur. En chemin, il rencontre Géo Trouvetou qui lui présente sa nouvelle invention, le télé-frein ultrasonique. Mais Donald est pressé. Il découvre une horde d'enfants attendant devant un grand magasin. Ce magasin vend des panoplies de Fantomiald ! Donald est en colère : qui a pu faire ça ? Picsou découvre également le phénomène : pourquoi n'y a-t-il pas pensé avant ?

En réalité, c'est John Flairsou qui a eu cette idée. Donald et Picsou sont plus qu'excédés ! En sortant du magasin, Donald rencontre de jeunes membres des Castors Juniors lui disant qu'ils étaient rentrés plus tôt que prévu du camp d'hiver à cause du temps. Donald comprend la source de son "hallucination" et rentre chez lui en trombe ! En effet, Riri, Fifi et Loulou sont à la maison ! Donald fouille leur chambre et découvre des déguisements de Fantomiald. Il est furieux et punit ces enfants en leur demandant de ranger la maison !

Le soir venu, Donald revêt son costume de Fantomiald et décide de donner une leçon à Flairsou. Il s'infiltre donc dans sa maison mais le riche canard n'est pas là. L'un de ses secrétaires avoue à Fantomiald qu'il est parti à l'usine de production avec son train personnel. Il part donc à la recherche de ce fameux train, en ayant pris soin de paralyser le secrétaire témoin et en prenant la valise contenant les bénéfices des ventes.

Fantomiald rencontre le train électrique de Flairsou. Grâce au télé-frein ultrasonique, il réussi à le stopper et à entrer dedans. Il apparaît alors devant Flairsou qui prend peur. Le super-héros contraint Flairsou d'écrire une lettre au contenu étrange. Après cela, il repart chez lui. Il glisse alors dans la chambre de ses neveux la mystérieuse lettre puis part se coucher.

Le lendemain, Riri, Fifi et Loulou entrent en trombe dans la chambre de Donald et montre la « mystérieuse » lettre. Tout le monde est heureux et fonce au magasin. Pendant ce temps, Picsou a fabriqué aussi des costumes de Fantomiald pour les vendre aux enfants à un meilleur prix... qui lui rapporte plus bien évidemment ! Mais arrivé devant le magasin, il voit Donald, Riri, Fifi et Loulou distribuaient des costumes de Fantomiald ! Interloqué, il demande alors à Donald ce qui se passe. Ce dernier lui montre la "mystérieuse" lettre : il y est dit que Flairsou s'engage à distribuer des panoplies de Fantomiald GRATUITEMENT et que la distribution est faite par Donald à la demande de Fantomiald ! Les enfants sont très heureux et font de Donald leur héros. Pendant ce temps, Picsou et Flairsou sont plus qu'excédés !

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

L'histoire fut publiée à trois reprises en France, dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .