FANDOM


La nuit des météorites est une histoire en bande dessinée de trente planches scénarisée par Laura Shaw et Mark Shaw et dessinée par Flemming Andersen, publiée pour la première fois en février 2014 au Danemark. Elle met en scène Donald Duck, Daisy Duck, ainsi que les neveux Riri, Fifi et Loulou. L'action se déroule à la colline du belvédère à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald Duck amène Daisy Duck observer les pluies d'étoiles filantes sur la colline du belvédère. Selon lui ce lieu serait l'endroit parfait pour observer les étoiles, mais malheureusement pour lui la colline est bondé par d'autres personnes ayant tous eu la même idée. Dans la foule nous retrouvons trois canard bien connu, Riri, Fifi et Loulou, ici non pas que pour les étoiles filantes, mais aussi pour exposer des répliques de météorites célèbres en papier mâché. Donald tente d'éviter ses neveux pour qu'ils ne s’aperçoivent pas qu'il leur a volé leur télescope, mais suite au fait qu'il porte les affaires et le pique nique ainsi que par distraction le canard en vareuse blesse malencontreusement quelqu'un en lui renversant son télescope sur la tête, ce qui irrite la personne en question.

Daisy tente alors de calmer la situation, ainsi la personne en question cède sa place afin de se retrouver très éloigné de Donald. Ainsi ce dernier s'installe à la place de l'ancien occupant, il vide alors son sac contenant le pique nique et installe le télescope appartenant à ses neveux.
Le nuit des météorites planche 5 case 1

Riri, Fifi et Loulou surprenant leur oncle avec leur télescope.

Cependant, ces derniers surprennent leur oncle en train d'utiliser l'objet en question. Daisy demande alors aux trois castors juniors de rester avec eux et de partager en contre partie du télescope le pique nique. Les trois canards ne peuvent refuser le marché et restent pour engloutir la nourriture et gâcher la soirée de Donald en guise de punition. En mangeant ces derniers se mirent alors à expliquer les minces chances pour qu'une météorite s'écrase sur Terre, mais leur oncle Donald se moque alors d'eux et de leur science «agaçante».

Mais les trois canards sortent alors pour riposter les lamentables notes d'astronomie de leur oncle, et se moquent à leur tour de lui. Cela ne manque pas à irriter le canard en vareuse, qui se met alors à leur courir après en criant, ce qui énerve en conséquence les personnes venues observer les étoiles. Donald récupère alors ses notes, quand Daisy trouve un jeu consistant à raconter des histoires avec la forme que les étoiles forment dans le ciel. Elle y voit un chevalier, une princesse et un dragon, et se met par conséquent à raconter l'histoire d'une princesse à son effigie, prise dans les griffes d'un monstrueux dragon, quand un courageux chevalier représenté par Donald arrive pour vaincre le monstre à l'aide d'une épée magique. C'est ainsi que se termine l'histoire de Daisy, mais les trois neveux y voient une autre histoire, avec trois petits et enveloppés magiciens, un chevalier téméraire, une princesse et un dragon.

Leur histoire commence par l'arrivée des trois magiciens, mais le chevalier étant arrivé en premier leur interdit d'aller sauver la princesse et avance sans réfléchir vers le dragon qui le carbonise d'un coup de flamme. Les magiciens arrivent alors avec un remède contre les brûlures d'estomac, ce que la créature attendait, et c'est ainsi qu'ils délivrent la princesse et apprivoisent le dragon. Mais Donald n'étant pas d'accord avec l'histoire de ses neveux se met à raconter la fin de leur histoire comme quoi après ces événements les magiciens dilapidèrent tout le trésor royal pour leurs jeux vidéo, obligeant ainsi la princesse à lever de impôts. Quand un jour un astronome arrive au château en racontant qu'un événement allait arriver mais n'étant pas cru il se fit jeter dehors, c'est alors c'est alors que ce qu'avait prévu l'astronome arriva, une pluie de météorites s' abattit sur le château et sur les magiciens. Cependant pendant que Donald continue son histoire des personnes attentive depuis le début déclarent ne pas aimer la monstrueuse et triste fin de l'histoire à Donald. Ce dernier vexé prédit que de météorites vont s'écraser sur Terre et qu'il allait s'en suivre de tristes conséquences.

Après ces mots il se sépara du groupe. La pluie d'étoile commença donc sans Donald, qui lui eu une idée machiavélique en voyant les répliques de météorites fabriquées par les castors junior, et les feux d'artifices du vendeur étant occupé à observer la pluie d'étoiles. C'est après avoir construit une catapulte avec une planche de bois et un baril que le canard vient prévenir les personnes installées sur la colline qu'un danger est imminent.
Le nuit des météorites planche 19 case 2

Donald prévenant d'un faux danger imminent.

Mais il n'est cru de personne et se fait huer de tous. C'est ainsi qu'il commence a lancer des répliques de météorites, et effraye les spectateurs s'en allant en courant. Mais les météorites familières aux neveux, ils commencent à sentir la supercherie et s'approche de leur oncle, mais pour éviter d'être découvert ce dernier lança le bouquet final pour faire fuir la totalité des résidents de la colline. Après avoir fait fuir tout le monde, Donald arrive pour voir Daisy et lui hurle qu'ils ont la colline toute entière pour eux, mais le canard parlant trop fort, se fait entendre par les gens encore proche de la colline. La foule en colère s'approche du canard avec son seau sur la tête. Quand tout d'un coup ce dernier se prend une petite météorite sur son sceau lui servant de casque, et l'assomme.
Le nuit des météorites planche 28 case 1

Le cratère du belvédère .

Ce caillou est le début d'une pluie de météorites s'abattant sur la butte, ce qui ne tarda pas à faire évacuer les personnes présentes. Quand une météorite de la taille d'une taille de golf s'écrase et détruit la colline toute entière. Les personnes se rendent alors compte que le canard les a sauvé d'un grand danger. C'est alors que les urgences arrivent prendre Donald un peu sonné, et les personnes sauvées acclament leur sauveur qui se réveille en entendant les acclamations.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire est parue à deux reprises en France :

  • Mickey Parade Géant n°341 du 16 juillet 2014 ;
  • Le Guide des Castors Juniors n°2 du 21 août 2019.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .