FANDOM


La pépite astrale ! est une histoire en bande dessinée de vingt-neuf planches scénarisée par Osvaldo Pavese et dessinée par Giuseppe Perego, publiée pour la première fois le 27 juin 1971 en Italie. Elle met en scène Les Castors Juniors, Balthazar Picsou, Géo Trouvetou, Archibald Gripsou, Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou. Elle se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Géo Trouvetou a inventé un canon révélateur, permettant de repérer de l'or dans le ciel, comme des météorites. Lors d'une démonstration de son invention devant Balthazar Picsou et ses neveux, le canon détecte une immense météorite dorée, qui s'écrase dans le Grand Nord. Picsou et ses neveux partent en expédition pour la retrouver mais Archibald Gripsou est aussi sur sa trace...

En coulissesModifier

Cette histoire est l'une des premières utilisations d'Archibald Gripsou comme adversaire de Picsou par d'autres auteurs que Carl Barks. On peut affirmer avec certitude que le Gripsou de Pavese et Perego est inspiré directement de sa dernière apparition sous la plume de Barks, Safari siffleur !, puisque c'est la seule des trois histoires de Barks mettant en scène Gripsou où le milliardaire sud-africain porte des chaussures et non des guêtres, une caractéristique reproduite par Perego.

À titre d'anecdote, car ces faits ne peuvent êtres dus qu'à une coïncidence, puisque l'histoire n'a jamais été publiée en anglais, la première utilisation que Don Rosa fera du personnage de Gripsou, en 1987 dans Le Fils du Soleil, présente plus d'un point commun avec cette histoire : dans les deux cas, Gripsou se déguise en pilote privé d'avion et offre ses services à Picsou, et dans les deux cas, le gigantesque objet précieux (un disque d'or chez Rosa, une pépite d'or gigantesque chez Pavese et Perego) bouche temporairement un volcan avant d'en être projeté, juste à temps pour que Picsou en prenne possession, tandis que Gripsou reste propriétaire du volcan lui-même qui lui est maintenant inutile.

Parutions françaisesModifier

Cette histoire est parue deux fois en France : dans le Mickey Parade n°57 et dans Les Trésors de Picsou n°11. Dans cette unique traduction disponible, le nom de Gripsou est traduit par le patronyme de Mac Frictish.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .