Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

La peinture trop forte est une histoire courte en bande dessinée de huit pages scénarisée par Alessandro Sisti et dessinée par Claudio Sciarrone. Elle fut publiée pour la première fois en avril 1995 en Italie. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Balthazar Picsou, Géo Trouvetou, Filament et John Flairsou et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville, au dépôt de Balthazar Picsou, à la maison de Donald Duck, dans les rues de la ville, au laboratoire de Géo Trouvetou ainsi qu'au club des milliardaires.

Synopsis[]

Géo Trouvetou vient de fabriquer une peinture invulnérable aux chocs capable de résister aux assauts les plus audacieux. Même si cela peut paraître être une bonne nouvelle, Fantomiald voit bien que cette invention engendre beaucoup de conséquences ...

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Alors que Donaldville est endormi, Fantomiald plane dans le ciel et se dirige vers le coffre-fort de Picsou, alors qu'un cri vient de retentir. En réalité, ce n'est que le milliardaire, accompagné de Géo Trouvetou. Ce dernier vient de créer une toute nouvelle peinture protectrice et il est en train d'enduire le bâtiment de la peinture. Picsou est heureux et explique à Fantomiald que la peinture est impénétrable. Il propose alors au super-héros de tester cette invention. Le canard pointe alors son arme et tire sur le coffre-fort. L'édifice est totalement intacte, rendant fou de joie Géo et Picsou. Fantomiald partage également cette bonne nouvelle mais se montre assez réticent envers la couleur rose de la peinture.

Le lendemain, Donald est dans son jardin quand il voit passer devant chez lui plusieurs gardiens du coffre-fort de son oncle. Ces derniers lui révèlent qu'ils ont été limogés car l'entièreté du coffre a été repeinte par la super-peinture. Ils sont très tristes mais se disent qu'ils devraient sûrement retrouver bientôt du travail.

Mais au coffre-fort de Picsou, le milliardaire n'est pas seul. Plusieurs milliardaires, dont Flairsou, sont venus le voir pour qu'il leur donne de l'hyper-peinture. Picsou est très réticent et ne veut pas partager sa découverte à ses confrères milliardaires. Mais Flairsou lui rappelle que la défense de l'argent est un devoir moral pour un vrai milliardaire. Picsou se ravise alors et accepte de commercialiser son hyper-peinture, mais à un prix défini par lui-même.

Ainsi, un peu plus tard, tous les Donaldvillois ont accès à la super-peinture. Les différentes banques, coffres-forts et bijouteries de la ville sont entièrement repeints, provoquant alors une chute drastique du crime. Fantomiald fait alors des rondes de nuit nettement moins palpitantes. De plus, il croise de nombreux habitants travaillant dans la sécurité et la surveillance nouvellement chômeurs. Le super-héros se rend compte alors qu'il doit faire quelque chose.

Fantomiald se rend chez Géo, en pleine nuit pour réveiller l'inventeur. Il lui explique alors la situation et lui demande s'il n'existe vraiment rien pouvant attaquer la super-peinture. Géo se dit qu'il y a sûrement un moyen mais qu'il faudrait un outillage conséquent. Cela ne fait pas peur à Fantomiald, qui est heureux de pouvoir arranger la situation.

Quelques jours plus tard, Picsou est invité chez Donald et vient tout juste de finir son gargantuesque repas. Donald lui propose alors une tisane digestive pendant que Riri, Fifi et Loulou débarrassent la table. Ainsi, quand Picsou revient chez lui, il s'endort directement. Fantomiald peut alors agir facilement et utilise une énorme machine pour détériorer la super-peinture. Elle semble alors avoir mille ans et s'effrite très facilement.

Le lendemain matin, Picsou hurle en découvrant ce qu'il vient de se passer. Au club des milliardaires, cela fait jaser les autres milliardaires. De peur que leur fortune soit volée, ils ont décidé de ré-embaucher leurs employés pour la sécurité de leur dépôt. D'autres ont également embauchés de nouveaux employés pour qu'ils repeignent toutes les semaines leur coffre. Picsou n'est pas dupe et vient d'ouvrir un énorme centre de production d'hyper-peinture. Ainsi, cette nouvelle usine pourra donner encore plus d'emplois aux Donaldvillois et Picsou gagnera encore plus d'argent, provoquant la colère de Flairsou.

Entre-temps, Donald est chez Géo. Les deux amis discutent quand Picsou arrive à leur rencontre. Il demande à Donald de féliciter Fantomiald pour ce qu'il a fait durant la nuit avec Géo. En effet, bien que le milliardaire était profondément endormi, il a visualisé les caméras de surveillance. Grâce à cela, il n'y a plus de licenciements pouvant provoquer une baisse de la consommation. Géo se rend compte que cela n'est juste qu'une question d'intérêts pour le milliardaire. Ainsi, Donald se rend compte que Fantomiald est invincible mais Picsou est insurpassable quand il s'agit de défendre sa richesse ...

En coulisses[]

Publication française[]

L'histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°17 du 17 février 2021.

Advertisement