FANDOM


La toilette de Bolivar est une histoire en bande dessinée de dix pages scénarisée par François Dimberton et dessinée par le Studio Comicup. Elle a été publiée pour la première fois le 20 février 2008 en France. Elle met en scène Donald Duck, Daisy Duck, Gontran Bonheur et Bolivar. L'action se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald est pris d'une forte envie de nettoyer sa maison, ce dont il parvient sans problème. Ce qui le poussait à faire sa toilette est de recevoir Daisy chez lui. Il applique maintenant la suite de son plan : des fleurs, un thé et un dîner aux chandelles. Seulement, une fois arrivé chez elle, Donald constate que son cousin Gontran est sur place avec Bijou, son chien, et Daisy le préfère nettemment à Bolivar. Elle refuse même de sortir avec Donald car elle estime être la risée du quartier si elle est vue avec Bolivar et préfère rester chez elle avec Gontran et Bijou, qui mange le bouquet de fleurs de Donald.

Donald décide alors de toiletter Bolivar mais le Saint-Bernard refuse de se laisser faire et cela conduit à de nombreux dégâts, avec notamment un canard électrocuté et un rideau arraché qui aide à coiffer Bolivar qui se retrouve avec une coupe à la Louis XIV.

Donald se présente avec Bolivar et si le canard n'est pas présentable, Daisy finit par accepter de sortir avec son fiancé, charmée par les bouclettes de Bolivar. Mais une fois qu'elle arrive chez lui, Daisy constate les dégâts chez Donald et elle est furieuse, frappant son fiancé d'un coup de sac à main. Daisy garde alors Bolivar tant que Donald n'aura pas rangé sa maison. Mais le canard décide de faire un dîner à une chandelle seul et après s'être fait des bouclettes.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

En France, cette aventure n'a été publiée que dans Le Journal de Mickey n°2905 du 20 février 2008, un numéro reproduit dans l'album n°222.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .