FANDOM


La trompette d'or est une histoire en bande dessinée de douze pages scénarisée par Sigurd Barrett et Peter Snejbjerg et dessinée par Flemming Andersen. Elle fut publiée pour la première fois le 24 janvier 2013 au Danemark. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Gontran Bonheur, Riri, Fifi et Loulou Duck, Géo Trouvetou et Émilie Frappe. L'action se passe à Donaldville et autour du monde.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Nouvelle dispute entre les deux cousins rivaux : Donald, accompagné de ses neveux, doit demander de l'argent à son oncle Picsou tandis que Gontran a une liste de gains à la loterie à aller chercher. Tous se rendent au coffre de Picsou mais celui-ci n'est absolument pas d'humeur. Et pour cause : le club des snobs de Donaldville organise un concert des plus rares instruments de musique du monde et celui qui y parvient recevra une trompette en or 24 carats incrustée de pierres précieuses d'une valeur de 150 millions de dollars et 45 cents, le tout financé par Picsou en tant que nouveau membre. Il compte les réunir lui-même mais l'aéroport de Donaldville a fermé vu qu'ils ne peuvent acheter le carburant de Picsou. Il charge alors son neveu Donald de s'en charger, sachant qu'il se retrouve à la rue s'il échoue, ce qui provoque l'hilarité de Gontran.

Gontran part chercher ses prix mais, après s'être battu avec Donald, il a pris la liste des instruments à récupérer et finit devant la maison de Géo Trouvetou. L'inventeur charge le chanceux de tester sa nouvelle invention : le container volant pour transporter du matériel, ce qui le motive à relever le défi des instruments à la place de Donald. Celui-ci arrive juste après le départ de Gontran et doit se contenter du prototype de container volant, réparé grâce à une valve ayant appartenu à Léonard De Vinci. Mais c'est une fois en plein vol que Donald réalise avoir la liste des gains de Gontran.

Justement, Gontran commence bien sa quête en récupérant le violon de Luigi Rigoletto qui s'en sépare suite à la défaite de l'équipe de football de Pasta Basta contre Donaldville. Il enchaîne avec une harpe celtique échangée contre sa collection de trèfles à quatre feuilles, un trombone bavarois, un cor des Alpes suisse et l'accordéon de Mademoiselle Perrier. Mais à Yksikysi, en Finlande, Gontran s'énerve contre son baladeur et Donald en profite pour atteindre l'orgue de l'église mais il ne sera donné qu'à celui qui connaîtra un vers du "Kalevala", ce que sort le baladeur de Gontran qui obtient l'orgue. Et en Norvège, Gontran récupère Assourdissor, la guitare électrique de Steiner Klippe.

De retour à Donaldville, Gontran nargue constamment son cousin mais la télécommande de son contrainer n'a plus de pile et il se retrouve en danger, ce qui oblige Donald et ses neveux à le secourir ainsi qu'à récupérer tous les instruments, arrivnat juste à temps pour le concert des snobs que le chanteur Théo Jassemain et son ami Bob l'aigle ont débuté. Et si au début, Donald est couronné vainqueur grâce à tous les instruments, ou du moins Picsou qui récupère la trompette d'or puisque c'était pour son compte, le fait que Riri ait joué de la flûte avec la flûte des Médicis inventée par Léonard De Vinci, la trompette d'or revient à Riri, Fifi et Loulou qui donnent une des pierres précieuses à leur oncle Picsou pour couvrir les dettes de Donald.

Le concert peut alors se poursuivre avec un milliardaire furieux.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire a été publiée pour la première fois dans Le Journal de Mickey n°3247 du 10 septembre 2014.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .