FANDOM


Tick, Trick und Track Le saviez-vous ? Le Gala des orphelins marque la première fois que le personnage de Donald Duck se met en colère dans sa « pose de combat » ou fighting pose selon les termes de l'animateur Dick Lundy qui a lui même fait l'animation de ces scènes.

Le Gala des orphelins (Orphan's Benefit) est un dessin animé de Mickey Mouse produit par Walt Disney pour United Artists et sorti le 11 août 1934. C'est la première apparition de Donald Duck aux côtés de Mickey Mouse.

SynopsisModifier

Mickey Mouse décide d'organiser un gala en l'honneur de petits et turbulents orphelins. Après plusieurs tours ratés de Donald Duck (les enfants rient et s'amusent comme des fous lorsque le canard récite et chante des poèmes et des comptines tels que Mary Had à Little Lamb, The Sailor's Hornpipe et Little Boy Blue), Mickey fait des tours de magie. Par la suite, un numéro fait apparaître Horace Horsecollar, Clarabelle Cow et Dingo dans un ballet très périlleux et acrobatique.

Donald fait également à nouveau une apparition sur scène, mais ne fais plus l'unanimité chez les orphelins qui se moquent de lui. Mickey réapparaît et fait une prestation au piano avec la cantatrice Clara Cluck avec un immense succès. Les plaisanteries et les gags se succèdent avant la fermeture du rideau. On retrouve aussi les personnages de Clara Cluck, de Horace Horsecollar, de Clarabelle Cow et de Dingo.

En coulissesModifier

Orphan27s benefit2

Crayonné pour le dessin animé.

Le Gala des orphelins marque un événement historique dans la série Mickey Mouse, car c'est la première fois que Mickey apparaît aux côtés de Donald Duck (dont c'est la deuxième apparition après une prestation dans la Silly Symphony Une petite poule avisée). Ce court métrage marque aussi la deuxième apparition du personnage de Clara Cluck, poule anthropomorphe apparue pour la première fois en 1933 dans Mickey's Mellerdrammer. C'est aussi le premier court métrage où elle montre ses talents de cantatrice.

Orphans benefit

Première fighting pose de Donald Duck.

Le Gala des orphelins met en scène l'humour slapstick, un genre comique impliquant qu'un personnage se fasse mal de façon exagérée afin de provoquer le rire. Ce type d'humour sera particulièrement utilisé sur Donald, y compris dans Le Gala des orphelins. Le thème du music-hall et du spectacle revient dans d'autres courts métrages comme Grand opéra sorti en 1942.

Le Gala des orphelins, d'abord commercialisé en noir et blanc en 1934, ressortira quelques années plus tard en 1941 dans une version colorisée et où les apparences des personnages ont été modernisées par une équipe d'animateurs différente. Le titre français du court se changera en Mickey bienfaiteur, alors que le titre original restera le même pour les deux versions. C'est ainsi l'un des rares courts métrages de Disney à être revisité par les studios.

Lien externeModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .