FANDOM


Le Jardin de Mickey est un dessin animé de Mickey Mouse produit par Walt Disney pour United Artists et sorti le 13 juillet 1935.

SynopsisModifier

Mickey fait du jardinage en compagnie de Pluto mais le jardin est envahi par des insectes. Il lutte contre eux avec un insecticide de sa confection mais se retrouve lui-même aspergé. Le produit lui provoque des hallucinations, et alors, les insectes deviennent géants...

En coulissesModifier

Après deux passages au noir-et-blanc dans Les Joyeux Mécaniciens et Mickey's Kangaroo, Le Jardin de Mickey est le deuxième cartoon de la série Mickey Mouse après La Fanfare à bénéficier de la couleur. Un avantage dont la célèbre souris ne se départira plus, vivant désormais ses aventures en Technicolor.

250px-Mickeysgarden03

Le title card de Mickey's Garden.

Le Jardin de Mickey reprend un schéma déjà vu dans ses cartoons en noir-et-blanc : Mickey se met à rêver qu'il lui arrive des aventures extraordinaires et se voit sauvé in extremis d'un danger inextricable par un réveil salutaire. Cette fois-ci, c’est la Nature qui grandit au point d’atteindre des proportions démesurées. Tandis que Pluto affronte une citrouille géante, Mickey se retrouve donc face à des insectes géants et regrette là inconsciemment d’avoir traité son jardinet à l’insecticide ; son cauchemar transformant les petites bêtes dont il a voulu se débarrasser en monstres vengeurs.

Graphiquement, le cartoon utilise un jeu sur les différentes nuances de couleurs et fait de sa jungle disproportionnée un lieu unique à visiter avec des décors bluffants, mettant aussi en avant une galerie des monstres terrifiants qu'il met en place avec le scarabée, l'araignée ou la chenille. Il est également à remarquer que la cigale qui coupe la branche sur laquelle Mickey est assis s'agit de la version méchante d’un personnage venu à l’origine du cartoon de 1934 de la série Silly Symphonies, La Cigale et la Fourmi : un sentiment renforcé par l’imitation façon maléfique du hyuck de Dingo dont la version originale est due à Pinto Colvig, le doubleur de la même Cigale dans le Silly Symphonie.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .