FANDOM


  • Le Monde perdu (histoire)
  • Galerie


Le monde perdu est une histoire en bande dessinée de quatre-vingt-sept pages, scénarisée par François Corteggiani et dessinée par Giorgio Cavazzano. Elle a été publiée pour la première fois les 10 et 17 janvier 1995 en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Donald Dingue, Popop Duck, ainsi qu'un Rapetou. L'action se déroule à Londres et au Brésil.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Première partieModifier

Lemondeperdu1èrepartie

La première planche de la première partie.

Nous sommes en 1895. Donald Duck, journaliste au Daily Gazette, se plaint de ne faire que des chroniques mondaines, ne rêvant que d'action et d'aventure. Qu'à cela ne tienne, son rédacteur en chef lui propose l'interview de Georges Challenger, l'éminent zoologue mégalomane mais réputé comme affabulateur, qui affirme avoir fait une incroyable découverte en Amérique du Sud. Le danger, c'est qu'il déteste les journalistes. Pour passer cela, Donald demande un entretien en se faisant passer pour un élève de Donald Dingue, ce que le professeur accepte.

Le surlendemain, Donald se rend chez Challenger, accueilli par son majordome. Et si au début tout se passe bien, tout se complique lorsque Donald Dingue arrive et, si d'entrée il le prend pour Gontran Bonheur, il démolit malencontreusement sa couverture en parlant de son métier de journaliste au Daily Gazette. Furieux, Challenger poursuit Donald et l'étrangle dans l'indifférence de Donald Dingue, trop fasciné par les découvertes de Challenger. Mais heureusement pour Donald, l'épouse de Challenger intervient, ce qui le calme.

Challenger présente alors aux deux canards sa découverte : des gros alligators vivant en Amazonie alors qu'ils ne sont pas censés s'y trouver, une formation rocheuse incroyable avec un arbre au sommet, le dessin d'un stégosaure recueilli auprès des indiens d'Amazonie ou encore une aile de ptérodactyle. Le zoologue pourchassera à nouveau Donald, exaspéré par l'ignorance du canard, jusqu'à la nouvelle intervention de son épouse. La dernière découverte est la photo d'une ombre de ptérodactyle : Challenger a donc découvert un monde perdu, un cratère qui a isolé les dinosaures du reste du monde il y a des millions d'années.

Le soir venu, lors de la conférence mondiale de zoologie tenue par le professeur Waldron qui affirme que les dinosaures ont définitivement disparu, Challenger s'invite à la tribune et annonce mener une nouvelle expédition scientifique avec Donald Dingue pour ramener des preuves de l'existence des dinosaures en Amazonie. Toutefois, les deux professeurs ont besoin de volontaires. Chassant alors une mouche, Donald se retrouve volontaire bien malgré lui. Balthazar Picsou se porte volontaire de son gré, n'ayant pas peur de ce voyage périlleux vu qu'il est devenu riche ainsi.

Quelques semaines plus tard, sur le fleuve Amazone, l'expédition arrive à un village où les indigènes sont les amis de Challenger. Picsou estime que le type qu'ils ont engagé a l'air louche, et effectivement il fouille dans les bagages des canards et découvre par surprise Popop dans une malle, ce dernier a décidé d'embarquer clandestinement car son oncle Picsou ne voulait pas qu'il vienne avec lui. À noter que lorsque l'expédition accoste, Popop plonge en plein dans l'Amazone et se fait dévorer par des piranhas.

La suite de la navigation avec les indigènes se passe sans problème, si ce n'est une tribu cannibale qui se fait entendre un soir mais ils l'éviteront. Le lendemain, la partie la plus difficile de l'expédition débute alors et Donald s'épuise au bout de six heures, retrouvant vite sa fougue pour échapper à un serpent prêt à le dévorer. Donald Dingue se met ensuite à poursuivre un papillon alors qu'ils approchent de la plaine du monde perdu.

Deuxième partieModifier

LeMondePerduPartie2Page1ITA

La première planche de la deuxième partie. Cette page est inédite en France.

Donald constate la disparition de Donald Dingue et panique quand il l'entend crier. Inquiétude inutile puisqu'il avait juste un rhume. L'expédition finit par sortir de la jungle et arrive sur la grande plaine. Au moment où un ptérodactyle les survole, Picsou et Donald s'enfuient de terreur tandis que Popop le prend pour un papillon géant et que les deux scientifiques Donald Dingue et Challenger sont soulagés de voir qu'ils sont presque arrivés, ce qui leur permet de se séparer des indigènes.

Plusieurs jours plus tard, l'expédition atteint le plateau qu'ils cherchent. Mais la paroi est trop lisse pour escalader, il faut donc chercher une voie d'accès. Le lendemain, ils voient une grotte mais Donald crie pour savoir si elle est occupée et déclenche un éboulement. Cinq jours plus tard ils reviennent au point de départ et Challenger prend l'initiative d'escalader le pic rocheux avec l'arbre, ce qui amènera un mal au cœur à Popop. Une fois au sommet, ils sont coincés puisqu'il n'y a pas moyen de rejoindre le plateau au vu de l'abysse. Mais Popop trouve involontairement la solution en arrachant l'arbre, ce qui en fait un pont naturel.

Une fois que l'expédition a franchi le pont naturel et a donc atteint le monde perdu, le porteur fait volontairement tomber l'arbre. En effet, payé par le professeur Waldron, ce porteur était en réalité un Rapetou qui se félicite maintenant de pouvoir avoir tout le temps qu'il veut pour voler l'or de Picsou. Mais il a oublié Popop et prend peur dès que celui-ci l'interpellé. Choqué, le Rapetou tombe du pic et finit assommé et amnésique. Tandis que Challenger jure que Waldron ne paie rien pour attendre, Popop lance une corde avec un poids qui assommera Donald afin de rejoindre le reste de l'expédition, non sans mal.

L’expédition monte alors un camp, baptisé Fort Challenger. Au passage, Popop redonnera un deuxième coup sur la tête de Donald de manière involontaire. Une fois le camp fini, Donald Dingue est pourchassé par un ptérodactyle, ce qui exaspère Donald et qui se décide à pourchasser le ptérodactyle. Mais les rôles s'inversent une fois que le ptérodactyle ramène certains de ses congénères. Les aventuriers s'abritent alors dans la jungle et finit par leur échapper mais Popop se cogne alors la tête contre la queue d'un iguanodon qui n'a rien senti puisqu'il était en train de manger. Heureusement ils ont pu regagner le Fort Challenger.

La nuit venue, juste avant de s'endormir, Picsou vérifie bien que ce cratère d'un ancien volcan était bien rempli d'argile bleu. Le sommeil sera alors de courte durée car un terrible dinosaure au rugissement horrible et faisant trembler la terre s'approche du campement.

Troisième partie Modifier

LeMondePerduPartie3Page1ITA

La première planche de la troisième partie.

C'est donc un terrible dinosaure qui attaque Fort Challenger. Si Donald Dingue s'en approche, fasciné, mais retenu par Picsou, il faut évacuer le camp. Popop voulait amener du feu mais il se trompe de direction puis trébuche, c'est le dinosaure qui avale alors la torche de Popop et il finit par souffrir de ce feu qu'il recrache, une scène qui amuse Donald et qui vaut à Popop les compliments du professeur Challenger.

Le lendemain, la vie reprend son cours, Donald Dingue est fasciné par un autre papillon et Challenger pourchasse violemment Popop qui imagine l'omelette qu'il pourrait faire avec ces œufs de dinosaure mais personne ne prête attention à la surveillance dont ils font l'objet. La nuit, Donald voit son oncle Picsou sortir du camp et le suit, ignorant que le milliardaire cherche de l'argile bleu. Mais un ptérodactyle attaque Picsou, obligeant Donald à se montrer pour le sauver. Les deux canards se séparent involontairement mais Donald finit par retrouver son oncle devant un lac à contempler le panorama, jusqu'à ce qu'un dinosaure sorte de l'eau.

Donald finit par voir des lumières sur l'autre rive du lac, ressemblant à des grottes éclairées. Les deux canards repartent au campement mais entendent Challenger crier. Si Donald voulait faire demi-tour, Picsou l'oblige à le suivre. Quand ils arrivent à Fort Challenger, le campement est démoli, il n'y a plus personne et Donald trouve des empreintes monstrueuses. Popop arrive finalement à rejoindre sa famille bien qu'assommé et lui explique avoir été attaqué par une bande de singes qui a enlevé Donald Dingue et Challenger.

Des heures plus tard, Picsou, Donald et Popop trouvent le campement des singes, qui s'avèrent plutôt être des hommes-singes, d'autant que l'un d'entre eux trouve Donald. Le canard évite alors un terrible coup et s'enfuit, heureusement pour lui que Picsou et Popop finissent par assommer son assaillant grâce à une branche. Ils traversent alors une décharge d'ossements jusqu'à ce que Picsou repère que l'un d'entre eux fait office de sentinelle. Les canards montent dans les arbres pour prévoir un plan d'attaque et découvrent alors une sorte de ville tenue par ce que Donald appelle les quadrumanes. Popop voit alors des gens ficelés comme des saucissons et à la stupeur de Donald, ces prisonniers ne sont pas Challenger et Donald Dingue.

Quatrième partie Modifier

Lemondeperdu4èmepartie

La première planche de la quatrième partie.

Donald prend l'initiative de sauver les deux personnes détenues par les hommes-singes en assommant leur gardien. Picsou trouve alors Challenger et Donald Dingue, ligotés la tête en bas et suspendu à un arbre. Popop prend alors l'initiative de couper les cordes des deux scientifiques, les faisant tomber et cette chute réveille les hommes-singes. Les canards suivent alors les deux prisonniers et Donald, proche d'être attaqué, est involontairement sauvé par Popop. Au final, tous embarquent dans deux pirogues, leur permettant de s'échapper.

Ils arrivent au village des deux personnes et Picsou comprend alors que c'est de là que viennent les lumières vues par Donald. Le chef se montre sympathique avec l'expédition et montre leur style de vie tandis que Picsou trouve de l'argile bleu. Donald Dingue est peiné d'avoir perdu son chapeau mais Popop lui offre une coquille d’œuf géante pour le remplacer, ce qui donne une idée à Challenger avec un gaz qui explose au contact de l'air et Donald Dingue apporte une autre idée. Et, au moment où Donald enseignait à un habitant sa technique de pêche, les quadrumanes attaquent à nouveau. C'est le moment rêvé pour Challenger et Donald Dingue d'explorer leur idée : transformer un œuf en une sorte de grenade. La réussite est totale, l'intelligence l'emportant sur la force brute. Notons que pendant ce temps, Picsou s'était planqué dans une coquille de tortue géante.

À la suite d'un banquet dans la nuit, Challenger propose de se rendre chez les singes et en retour le chef du village leur indiquera la route pour repartir. Le lendemain matin, après avoir fait un ars-œufs-nal comme dit Donald Dingue, sachant que Donald a évité la casse d'un par la maladresse de Popop, tous se rendent au village des quadrumanes et lancent tous les œufs, ce qui est une victoire totale. Mais Popop en lance un en l'air, créant la panique chez tout le monde mais cet œuf n'a pas explosé au sol, il finira par le faire quand Popop toquera dessus. Il est maintenant temps de repartir sachant que Challenger et Picsou quitteront ce monde perdu avec un souvenir.

Un mois plus tard, l'expédition revient à la conférence mondiale de zoologie à Londres et Challenger commence par régler ses comptes avec Waldron. Challenger en profite alors pour présenter ce qu'il ramène du monde perdu : un ptérodactyle vivant. Mais la créature s'échappe et regagne son monde, qu'importe puisque cela reste une preuve de l'existence des dinosaures et Challenger et Donald Dingue sont alors portés en triomphe. Picsou, quant à lui, montre à Donald et Popop ce qu'il a ramené du monde perdu : des diamants. En effet, le seul endroit au monde où on trouve de l'argile bleu est une mine de diamants, le milliardaire en a donc déduit qu'il y en avait aussi dans le monde perdu. Challenger peut alors terminer sa conférence tandis que Picsou se réjouit de voir que le monde perdu ne l'est pas pour tout le monde.

En coulissesModifier

ParodieModifier

Comme cela est indiqué lors de la première page du récit, cette aventure est librement inspirée du roman Le monde perdu écrit par Sir Arthur Conan Doyle.

Clin d’œil élémentaire Modifier

Au début du récit, Donald croisera sur sa route Basil de Baker Street et le docteur David Quentin Dawson, les deux personnages principaux du film d'animation des studios Disney Basil, détective privé. Et c'est logique : tout d'abord l'action de ce film d'animation se déroule également à Londres. De plus, Basil est la parodie exacte de Sherlock Holmes, célèbre détective également créé par Sir Arthur Conan Doyle, permettant ainsi de boucler la boucle.

Publications françaisesModifier

Cette aventure aura été publiée à deux reprises en France. La première fois est publiée dans Mickey Aventure n°6 le 2 août 1995 avec les honneurs de la couverture mais quatre pages ont été coupées, à savoir les premières pages des trois parties suivantes et le passage du serpent dans la première partie, n'en laissant plus que 83. La deuxième fois dans Super Picsou Géant n°188 du 17 juin 2015 dans un format remonté de quatre bandes par page comme dans la série italienne Le grandi parodie Disney n°62 de juin 1998, l'histoire faisant ainsi 47 pages.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .