Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

Le château de la reine des sirènes est une histoire en bande dessinée de vingt-quatre planches scénarisée et dessinée par Carl Barks, publiée pour la première fois en mars 1967 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, Balthazar Picsou, Daisy Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, le premier ministre des sirènes et Cabillaupâtre. Elle se déroule à Donaldville et dans l'Océan Pacifique.

Synopsis[]

Un jour, le sol du coffre de Picsou cède, entraînant tout son argent dans une caverne. Picsou et Donald inspectent cette caverne. Ils vont devoir chercher l'argent au fond de l'océan...

Résumé complet[]

La pente est si glissante qu'elle embarque Donald Duck.

Un phénomène étrange se produit dans le dépôt de Balthazar Picsou : un siphon se créé et absorbe la totalité de l'argent du propriétaire des lieux, disparaissant comme de l'eau de vaisselle s'écoulant dans un évier. Cette ouverture débouche sur une caverne et Picsou et Donald partent alors l'explorer. Seulement le sol est en pente et les deux canards se mettent à glisser sans que Riri, Fifi et Loulou ne puissent faire quoi que ce soit.

Balthazar Picsou proche de se noyer dans ses larmes.

Le milliardaire et son neveu tombent dans l'eau, le premier goûte le liquide pour constater que c'est de l'eau de mer, la caverne relie alors Donaldville à l'océan. Riri, Fifi et Loulou envoient alors à leurs oncles de l'équipement pour explorer le fond d'eau et effectivement ils débouchent sur l'océan, ce qui fait pleurer Picsou qui manque de se noyer avec son masque rempli de larmes. Quelques jours plus tard, un sonar finit par localiser l'argent de Picsou à 1200 brasses de profondeur (soit 2194,80m), le richissime canard retrouve alors de la joie car son argent est à l'abri avec rien ni personne pour le voler.

Donald Duck gonfle après avoir avalé trop de cachets

Les scientifiques ont alors conçu un équipement inédit avec un container à aspiration, un casque de plongée élastique qui filtre l'oxygène de l'eau et une pilule qui prépare aux changements de pression, Donald en avale alors deux d'un coup et se met à gonfler car il ne faut qu'une pilule. Le lendemain, les canards arrivent pour le renflouement des milliards mais un autre bateau arrive : à son bord, Daisy qui a rêvé que son fiancé courait un grand danger mais Donald plaisante sur la présence de sirènes, provoquant la colère de la nouvelle venue. Après cette incartade, Picsou et Donald peuvent plonger après avoir avalé une pilule.

Balthazar Picsou se remémore ses souvenirs liés à ses pièces

Les deux canards passent devant des grottes sans se douter qu'il y a une menace. Une fois au fond, Picsou retrouve alors son argent et se remémore des souvenirs en voyant chacune de ses pièces mais il constate très rapidement la disparition de pièces. Affolé, le milliardaire commence la récupération de son argent tandis que Donald décide d'observer les poissons pour savoir s'ils sont responsables de ce larcin. Mais Picsou prévient son neveu de la présence du voleur derrière lui.

Balthazar Picsou et Donald Duck attaqués par les hommes-poissons

Le voleur s'avère être un homme-poisson, un aquabeatnik diront les deux canards en le voyant. Pour le repousser ils essaient de lancer des pièces, sans succès. En revanche, l'homme-poisson reproduit le geste et atteint ses deux adversaires, la créature est rejointe par d'autres membres de son espèce. Picsou et Donald choisiront la fuite et regagneront le bateau, racontant à l'équipage et aux autres canards les hommes-poissons, une pensée qui inquiète Daisy car s'il y a des hommes poissons, il doit y avoir des femmes poissons. Picsou et Donald doivent alors s'armer.

Daisy Duck rêve de Donald Duck épousant une sirène

Riri, Fifi et Loulou proposent leur aide avec leurs mini sous-marin mais leur grand-oncle refuse considérant que leurs jouets ne sont pas utiles pour un coup de Trafalgar. Il plonge alors avec un haut-de-forme tandis que Donald préfère un équipement plus lourd avec des casques, des tenues de plongées renforcées, des fusils à pression et des harpons, les enfants eux se diront que leur oncle Picsou aura besoin d'eux. Mais le haut-de-forme suffit à distraire les hommes-poissons qui lancent les pièces sur le chapeau. Mais à la surface, Daisy fait une sieste et, dans son rêve, elle se retrouve au fond de l'océan et voit des sirènes réaliser une cérémonie et assiste au mariage de Donald avec une sirène avant d'être en colère.

Daisy Duck se transforme en super espionne sous les yeux de deux hommes-poissons

Réveillée en tombant de sa chaise longue, Daisy décide de plonger pour sauver Donald d'un sort pire que la mort, fort heureusement un scientifique la récupère juste à temps pour lui rappeler qu'elle doit prendre une pilule pour supporter la pression. Au fond, la cane ne trouve aucune trace de Donald et Picsou, elle pense alors à un enlèvement et décide de se changer en superespionne ravissante avec une perruque et du maquillage. Elle devient tellement ravissante que deux hommes-poissons tombent sous son charme et l'enlèvent. Donald et Picsou eux n'étaient pas enlevés mais faisaient une sieste de l'autre côté du container, une fois réveillés ils reprennent leur mission de récupération mais les scientifiques les informent du plongeon de Daisy, Donald trouve alors le sac de maquillage de sa fiancée.

Des espadons et une pieuvre agressive menacent Balthazar Picsou et Donald Duck.

Oncle et neveu trouvent le courage d'entrer dans la caverne pour sauver Daisy mais ils se heurtent à une herse d'espadons les empêchant de passer puis une pieuvre agressive volant à Donald son fusil à harpon et l'utilisant contre lui. Pour se défendre, Picsou inverse l'action de son aspirateur afin qu'il recrache l'argent, cela permet de repousser la pieuvre et la herse d'espadons.

Balthazar Picsou et Donald Duck dans la salle du trône.

Ils poursuivent leur nage dans la caverne et se dirigent vers un endroit illuminé quand un requin les attaque. Picsou neutralise l'animal marin en lui faisant avaler de force de l'argent. Dans cette salle illuminée grâce à des algues phosphorescentes dont il s'agit en réalité d'une salle de trône, Picsou constate que les sirènes et les hommes-poissons sont vêtus de son argent, le milliardaire passe alors à l'attaque pour aspirer les pièces de force, y compris à la reine, mais trois hommes-poissons armés de petits espadons parviennent à percer le tuyau du container.

Cabillaupâtre condamne Daisy Duck à être jetée dans l'abîme sans fond

Informés à la surface de cet incident, Riri, Fifi et Loulou décident de plonger, tirant même une torpille d'un mini sous-marin pour faire comprendre aux scientifiques qu'ils peuvent se défendre. Sous l'eau, Daisy rejoint Picsou et Donald car elle est promise au Premier Ministre en mariage, Donald s'y oppose formellement et sa colère fait que la reine Cabillaupâtre succombe à son charme. Malheureusement pour la souveraine, le canard terrien rejette ses avance et reste fidèle à Daisy. Cabillaupâtre condamne alors Daisy à être jetée dans l'abîme sans fond avec une jupe-culotte en pierre.

Donald Duck neutralise l'homme-poisson en le gonflant

Donald se démène avant d'être repris par un homme-poisson costaud, ce qui lui vaudra la même peine. Picsou propose alors de laisser tout l'argent du fond si la monarque se calme mais Cabillaupâtre est dans une telle colère que le milliardaire est condamné au même sort. Picsou rappelle le temps de prendre une pilule mais Donald n'arrive pas à se défaire du garde qui l'entrave. Mais celui-ci a un sursaut et le canard terrestre lui fait avaler deux pilules afin qu'il se mette à gonfler. Donald part à l'assaut de ceux qui retiennent Daisy mais ils finissent par sauter à leur tour. Celui qui retient Picsou connaîtra le même sort.

Picsou récupère son argent contre du rouge à lèvres

Ainsi, les trois canards nagent vers la sortie mais la pieuvre revient pour empêcher leur fuite. À l'origine des sursauts, Riri, Fifi et Loulou rejoignent les adultes, prêts à tirer sur la pieuvre avec les torpilles de leurs mini sous-marins, hélas ils n'ont plus de munitions. Cabillaupâtre reprend la main mais un des neveux utilise sur la reine la trousse à maquillage de Daisy. Se sentant alors encore plus belle que la cane terrestre, Cabillaupâtre décide de relâcher les canards afin d'en savoir plus sur ce peuple qu'elle considère comme des embellisseurs, et ainsi, Picsou veut profiter de la situation en rappelant son usine de rouge à lèvres. Ainsi, tout est bien qui finit rien : le milliardaire récupère son argent en échange de rouge à lèvres, des perles contre des faux-cils et des opales contre du vernis à ongles. Sous l'eau, Cabillaupâtre gardera quand même un regret en pensant à Donald, mignon à ses yeux.

Le château de la reine des sirènes - Fin.png

En coulisses[]

Parutions françaises[]

Cette histoire est parue sept fois en France : dans Le Journal de Mickey n°863 (1968) dans le Grand albums cartonnés Le Livre de Paris/Hachette n°5 (1978), dans les Picsou Magazine n°264 (1994), 383 (2003) et 550 (2020), dans Les Trésors de Picsou n°19 (2012) et dans La Dynastie Donald Duck n°16 (2015).

Galerie d'images[]