FANDOM


Le château des nuées est une histoire en bande dessinée de neuf pages scénarisée par Patrick Galliano et dessinée par Maximino Tortajada Aguilar et le Studio Comicup. Elle fut publiée pour la première fois le 30 décembre 1986 en France. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Rapetou et Gracié Rapetou. L'action se déroule à Donaldville, dans la maison de Donald Duck, dans les rues de Donaldville ainsi que dans un château flottant au-dessus de la ville.

Synopsis Modifier

En plein mois de juillet, le temps se détraque : neige, pluie, froid de canard... Ce mystère inquiète Fantomiald, qui doit agir !

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Notre histoire commence par une belle journée de juillet. Riri, Fifi et Loulou jouent dans une piscine installée dans le jardin de Donald. Ce dernier, quant à lui, s'adonne à l'une de ses passions : la sieste au bord de la piscine. Mais voilà que leur tranquillité estivale est de courte durée à cause de conditions climatiques étranges : une rafale de vent, des nuages noirs, un froid de canard et même la neige obligent toute la petite famille à rentrer en vitesse. Et voilà qu'en plus, des hallebardes tombent du ciel ! C'en est trop : Fantomiald doit résoudre ce mystère. Fantomiald décide d'aller en ville pour en savoir plus. Mais voilà qu'il rencontre Picsou, totalement effrayé. En effet, la température glaciale et inexpliquée fait que le coffre-fort du milliardaire se fissure, mettant en péril sa colossale fortune. Fantomiald s'engage à résoudre ce mystère climatique. En se promenant en ville, Fantomiald découvre une étrange racine descendant du ciel. N'écoutant que son courage, le canard grimpe à bout de bras en s'accrochant à la racine. Les trois jeunes canetons ne sont pas très loin et décident de suivre le super-héros, il pourrait avoir besoin d'eux.

Château médiéval Le château des nuées

Fantomiald découvre un étrange château médiéval.

Arrivé tout en haut de la racine, Fantomiald découvre un étrange château médiéval. Il s'empresse d'y entrer. Mais pendant ce temps-là, à l'intérieur du château, un groupe de voleurs que nous connaissons bien est en train de s'affairer. Les Rapetou, accompagnés de Gracié Rapetou, font face à des machines contrôlant le temps afin de voler l'argent de Picsou. L'arrivée de Fantomiald près du château ne fait pas peur à Gracié, qui a construit lui-même l'édifice et qui y a mis un système de défense imparable. Mais Fantomiald n'est pas le seul canard à s'introduire dans le château : Riri, Fifi et Loulou y sont également et cherchent un moyen d'aider le super-héros sans se faire repérer. Ainsi, en fouillant quelques placards du château, ils décident de se déguiser en fantôme.

Fantôme Le château des nuées

Le fantôme arrive à la rescousse de Fantomiald.

Mais Fantomiald continue à déambuler dans le château, faisant face à des couloirs sombres et lugubres et à plusieurs pièges pouvant être mortels. Heureusement, à de nombreuses reprises, Riri, Fifi et Loulou parviennent à le sauver en le récupérant par le col. Grâce à leur aide, le super-héros parvient à monter au donjon où se trouvent Gracié Rapetou et ses fils. Ces derniers, armés de haches et d'hallebardes, foncent vers Fantomiald. Mais ce dernier parvient à les éviter et réussit même à détruire les différentes machines détraquant la météo. Malheureusement, il arrive un moment où le nombre de brigands surpasse la force de Fantomiald qui est cerné par eux. Heureusement, le fameux fantôme arrive par une fenêtre et effraie les Rapetou qui, dans leur fuite, détruisent la dernière machine du château qui manque d'exploser. Finalement, Fantomiald et les jeunes canards parviennent à s'enfuir. Désormais revenue sur le plancher des vaches avec un climat redevenu normal, la petite famille de canards peut désormais reprendre leur activité préférée : le farniente autour de la piscine.

En coulisses Modifier

Publications françaises Modifier

L'histoire fut publiée à deux reprises en France, dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .