FANDOM


Le dernier jour est une histoire en bande dessinée de soixante-douze planches de la série DoubleDuck, scénarisée par Marco Bosco et dessinée par Marco Mazzarello. Elle a été publiée pour la première fois le 6 janvier 2015 en Italie. Elle met en scène Donald Duck, Kay K, Head H, Gizmo, Liz Zago, B-Black, B-Berry et Riri, Fifi et Loulou Duck en Castors Juniors. L'action se déroule à Donaldville, aux Antilles, à Boston dans le Massachusetts, à Stockholm et à Anchorage, en Alaska.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Première partieModifier

L'hémisphère Nord fait l'objet de nombreux microséismes, mais les scientifiques ne s'inquiètent pas pour autant. Donald non plus d'ailleurs, d'autant que ses neveux partent faire le réveillon avec les Castors Juniors. Mais de son côté, un professeur promet le commencement d'une nouvelle ère, amenant de terribles conséquences en lançant un programme irréversible.

À l'Agence, Head H et le grand chef ont découvert que les microséismes n'ont rien de naturel, puisqu'il sont provoqués par les Élus, une société secrète ultrapuissante composée de militaires, de financiers et de politiciens à l'identité secrète. Gizmo leur explique que les élus ont trouvé comment exploiter l'énergie du cœur de la Terre. Head H a alors découvert une piste menant à Jérôme Duckmeyer, un blogueur dénonçant des théories du complot. Ce dernier s'est enfui de a rédaction du journal The Calisota Herald après avoir vu deux individus.

Donald et Kay K se rendent alors chez Jérôme Duckmeyer mais ce dernier est absent. Il est parti avec son ordinateur, ce qui est l'occasion rêvée pour Kay K de tester son nouveau gadget : un détecteur de connexions Wi-Fi capables de couvrir tout le continent. Pendant ce temps, les Élus sont réunis pour une visioconférence avec le professeur qui apprend que l'Agence a découvert leurs secret et que les Élus ont adopté des contre-mesures très efficaces.

Après s'être restaurés au bat Aux doux moments, Donald et Kay K se rendent au port de Donaldville où Jérôme Duckmeyer s'est réfugié dans le miteux hôtel Luxury. Mais au moment où le blogeur allait dire ce qu'il sait, un sniper lui tire dessus, heureux il y échappe de peu et Kay K fera fuir le sniper. Duckmeyer avoue alors à Donald et Kay K que l'appareil des élus se trouve dans un volcan des Antilles et qu'il a été inventé par le scientifique Gunnar Ericksen. À l'Agence, Head H et le Grand chef donnent les ordres : Donald et Kay K partent aux Antilles, deux agents se rendront chez Ericksen et Gizmo contacte le plus de scientifiques possibles.

Ainsi, au Massachussets Institute Of Technology, Gizmo contacte Patricia Brooks, une ancienne camarade d'Oxford et parle avec elle de géomagnétisme et elle dit qu'elle construirait une sorte d'antenne gigantesque. Mais alors que tous deux partent dans un restaurant, un espion des Élus suit Gizmo. Aux Antilles, Donald et Kay K découvrent qu'il n'y a rien dans le volcan éteint. Head H comprend alors que Jérôme Duckmeyer a donné de fausses informations et que les Élus comptent générer un cataclysme global capable d'exterminer l'humanité. Il reste trente-six heures pour éviter ce drame.

Seconde partieModifier

Après avoir interrogé Jérôme Duckmeyer, Head H en conclut que le blogueur a été victime de fausses informations e la part de son informateur secret tandis qu'à Stockholm, B-Black et B-Berry ont interrogé le professeur Gunnar Ericksen et compris qu'il n'a rien à voir, les deux agents doivent alors faire effacer toute trace de leur passage. Il ne reste pourtant plus que vingt-huit heures pour mettre fin au projet des Élus.

À Boston, Gizmo embarque dans un taxi en direction de la gare mais le scientifique se retrouve très vite enlevé par les Élus qui repèrent bien l'absence de mouchard sur lui. Il est alors envoyé chez le professeur qui s'envole à bord d'un hélicoptère. Mais l'Agence reçoit un signal que doivent suivre Kay K et Donald à bord de leur jet privé.

Le signal provient d'un transmetteur que porte Gizmo, tellement miniature et qu'il a surtout pu éteindre au moment de son enlèvement. Head H leur annonce alors que le signal s'arrête à Anchorage, en Alaska, où l'agent F-Frost attend Kay et Donald. Heah H donne aux trois agents carte blanche.

Les Élus donnent l'ordre d'évacuer la base maintenant que le processus se poursuit seul et les employés se rendent dans les refuges. Donald, Kay K et F-Frost quittent alors l'aéroport d'Anchorage pour se rendre à Sitkanuk, un village situé vingt kilomètres plus loin. De son côté, Gizmo fait la connaissance du chef des Élus, le professeur Wessler, qui préfère le titre de guide. Il expose alors ses intentions, que son projet est la suite de son rêve de trouver la terre d'origine de l'humanité au Tibet. Et il décide de prôner l'extinction de l'espèce humaine afin de sanctionner les humains à saccager la Terre qu'ils polluent tandis que les Élus, ultimes survivants, mettront en place une nouvelle civilisation, s'emparant ainsi de la Terre et ses richesses. Wessler propose à Gizmo de s'allier à lui mais celui-ci refuse.

Donald, Kay K et F-Frost arrivent à leur tour à Sitkanuk et localisent très vite le chalet du professeur Wessler. Ils arrivent à libérer Gizmo qui leur raconte les derniers faits. En fouillant dans le bureau, Kay K découvre les coordonnées de la machine, cachée sous la montagne McKinnon qu'ils ne peuvent atteindre qu'avec des motoneiges.

Les héros arrivent alors devant la machine et Gizmo annonce qu'il faut isoler l'accumulateur d'énergie en le détachant du reste de la machine. Alors qu'il ne reste moins de trois minutes et que Gizmo commençait à donner les instruction, le professeur Wessler tire sur la machine pour empêcher l'arrêt de l'opération, sacrifiant ainsi sa vie et partant du principe que l'avenir appartient aux Élus et plus à lui. Kay K arrive alors à neutraliser le vil scientifique et Donald à désactiver la machine en arrachant des fils au hasard. À l'Agence, avant d'envoyer en prison les complices de Wessler dont les noms sont révélés dans les archives, Head-H et le grand chef célèbrent le passage à la nouvelle année.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié pour la première fois en France dans Super Picsou Géant n°191 du 16 décembre 2015. Elle reprend la même couverture que dans Topolino avec juste une modification d'année.

GalerieModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .