FANDOM


Le double gros coup ! est une histoire longue en bande dessinée de trente-et-une pages, scénarisée par Bruno Concina et dessinée par Luciano Gatto. Elle fut publiée pour la première fois le 13 mai 1990 dans Topolino n°1798, en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Rapetou, Jack Tourap ainsi que Daisy Duck. L'action se déroule à Donaldville, dans le dépôt de Balthazar Picsou, dans les rues de la ville, dans le repaire des Rapetou, dans la maison de Donald Duck et dans celle de Daisy Duck ainsi qu'au foyer pour chiens abandonnés de la ville.

Synopsis Modifier

Fantomiald infiltre le gang des Rapetou pour les empêcher, ainsi que leur nouveau complice criminel Jack Tourap, de voler le coffre-fort de Picsou.

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.


Au coffre-fort de Balthazar Picsou, notre milliardaire est remonté. En effet, un escroc essaye de lui vendre des mines d'or épuisées. Face à tant d'incompétence, il préfère faire sortir cette personne en lui donnant un coup de pied aux fesses. C'est à ce moment qu'arrivent Riri, Fifi et Loulou pour demander à leur oncle de participer pour récolter des fonds pour construire le foyer des chiens abandonnés. Se rappelant qu'il avait eu un husky au Klondike, il décide tout de même de leur donner dix dollars, au grand étonnement des jeunes Castors Juniors.

À peine ces derniers sortis, c'est Fantomiald qui vient rencontrer Balthazar Picsou car ce dernier l'avait appelé. En effet, il sollicite le super-héros car il pense que les Rapetou sont en train de préparer le plus gros coup pour subtiliser la fortune de Picsou. En plus, il a appris qu'un certain Jack Tourap, une grosse tête comme le dit Picsou, pour les aider. Pour Picsou, seul Fantomiald peut l'aider. Mais ce dernier est déjà très occupé avec ses rondes nocturnes, diurnes ... et en plus il a déjà une mission très importante : trouver un associé pour financer le foyer des chiens abandonnés. Picsou est acculé : il se sent obligé de donner beaucoup plus d'argent pour le foyer des chiens abandonnés.

Tourap et les Rapetou

Jack Tourap explique son plan aux Rapetou.

Au même moment, au repaire des Rapetou, Jack Tourap et les frères Rapetou préparent en effet un gros coup. Tourap explique son plan : il faut neutraliser Fantomiald car il a appris qu'il s'était associé avec Picsou. Pour les Rapetou, le casse est impossible si Fantomiald est là. Tourap les rassure en leur disant d'attendre cette nuit.

Et justement, cette nuit-là, Fantomiald commence l'une de ses rondes nocturnes tout en essayant de surveiller le coffre de Picsou. Mais à quelques rues de là, un cri retentit dans la nuit. Fantomiald se dépêche de s'y rendre et aperçoit ... une dame frappant un voleur avec son sac à main. Lorsque ce dernier s'enfuit, Fantomiald approche de la dame qui lui dit de s'en aller, ne reconnaissant pas le super-héros. Pour Fantomiald, c'est juste un incident de parcours. Mais à peine quelques minutes plus tard, il aperçoit la vitrine d'une bijouterie fracturée. En entrant dans le magasin, il découvre que le coffre est vide mais qu'il y a au sol quelques bijoux. Il essaye de remonter la route des bandits quand, au détour d'une rue ... il se fait assommer !

Fantomiald frappé à la tête

Fantomiald, frappé à la tête.

C'est bien sûr Jack Tourap et les Rapetou qui viennent de neutraliser Fantomiald. Mais voilà qu'à peine quelques minutes plus tard, Fantomiald se réveille déjà ... en demandant aux Rapetou qui il est et ce qu'il fait là. Il souffrirait d'amnésie ... chose intéressante pour Tourap. Il décide de faire passer Fantomiald pour le chef du gang et lui dit qu'il faut vite repartir au repaire avant l'arrivée de la police.

Quelques instants plus tard, au repaire des Rapetou, Tourap explique la "situation" à Fantomiald : il est un bandit et lui et les Rapetou font partie de sa bande. Mais les Rapetou ont peur qu'il simule son amnésie. Pour en être sûr, Tourap a un plan : il dit à Fantomiald que, suite à ce qui vient de se passer, Tourap doit prendre la place de chef. Touché dans son orgueil, Fantomiald dit qu'il va très bien et qu'il doit continuer à être le chef. La bande demande alors des preuves de sa malveillance en rapportant une petite babiole. Fantomiald part donc dévaliser une bijouterie. Si le super-héros vole quelque chose, c'est bien qu'il a perdu la mémoire.

Fantomiald Tourap

Fantomiald a rapporté une babiole, comme convenu.

Peu après, au repaire des Rapetou, Fantomiald est de retour avec une petite babiole comme convenu : l'enseigne de la bijouterie. Tourap est furieux ! Il explique alors bien un autre plan à Fantomiald : voler le coffre-fort d'un supermarché. Fantomiald s'y rend alors et rapporte un peu plus tard... un camion. Pour les vrais bandits, Fantomiald a bien rapporté le coffre-fort ! Mais en réalité, le camion est rempli de sauce tomate en boîte. Pour Tourap, Fantomiald se moque d'eux et il doit le neutraliser. Toutefois, Fantomiald leur dit qu'il a un plan et qu'il faut se rendre au cinéma.

Arrivé devant le cinéma de la ville, notre groupe aperçoit une dame avec un sac à main sortir du bâtiment. Tourap dit à Fantomiald de l'attaquer, chose qu'il fait. Notre groupe se dépêche de s'en aller et de se rendre au coffre-fort de Picsou. Arrivés au pied du bâtiment, Fantomiald utilise ses ventouses pour marcher sur le mur et ainsi atteindre la fenêtre du coffre et faire rentrer le reste du groupe. Ça y est, ils sont dans le bureau de Picsou ! Mais Tourap garde la tête froide : il faut faire attention de ne pas activer le signal d'alarme, chose que Fantomiald fait, activant alors un signal sonore retentissant et enfermant Tourap et les Rapetou dans le bureau. Fantomiald se dépêche d'aller chercher Picsou pour lui expliquer la situation. Il a rempli sa part du marché et demande à Picsou de remplir la sienne très bientôt. Fantomiald sort alors du coffre et se dépêche de rentrer chez lui pour aller se coucher.

Fantomiald sac à main

Fantomiald vole un sac à main ?!

Fantomiald béret

Fantomiald montre la protection glissé dans son béret.

Le lendemain matin, Fantomiald est chez Daisy Duck. Il est venu rendre son sac à main à la jeune cane. En effet, Fantomiald a fait exprès depuis le début de se rapprocher des bandits et a demandé à Daisy d'organiser un faux vol à l'arraché. Car, la dame sortant du cinéma, c'était Daisy déguisé ! Mais Daisy a une question : si Tourap a frappé Fantomiald à la tête, pourquoi n'a-t-il pas de bosse ? Pour elle, seul une personne a la tête aussi dure... Donald ! Mais Fantomiald explique qu'il a mis dans son béret un casque protecteur. Ouf, son secret est gardé !

Peu après, Donald et Riri, Fifi et Loulou sont chez Picsou, lui rappelant l'accord passé avec Fantomiald. Picsou rejette d'abord le fait de financer à lui seul tout le foyer pour chiens. Mais en voyant un mot que Fantomiald a laissé, disant qu'il aurait pu ne pas enclencher le signal d'alarme, Picsou change d'avis. Ainsi, quelques mois plus tard, le foyer pour chiens abandonnés est inauguré en présence du milliardaire.

En coulisses Modifier

Publication française Modifier

L'histoire ne fut publié qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°12 du 11 décembre 2019.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .