FANDOM


Le dragon de San Théodoum est une histoire en bande dessinée de neuf pages scénarisée par Patrick Galliano et dessinée par Marga Querol Manzano et le Studio Comicup. Elle fut publiée pour la première fois le 12 mai 1987 en France. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, Miss Tick De Sortilège et le Dragon de San Théodoum. L'action se déroule à Donaldville, dans le dépôt de Balthazar Picsou, dans la maison de Donald Duck, dans les rues de Donaldville ainsi que sur le bord du Mont Vésuve.

SynopsisModifier

Donald part à la cherche du sou fétiche que Miss Tick a réussi à enlever à Picsou ...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

L'histoire commence aux abords du coffre-fort de Picsou où Donald et ses jeunes neveux se demandent pourquoi le richissime canard les a invités dans son coffre. En réalité, le milliardaire les amène tout en haut de son coffre-fort, où se situe son sou fétiche. Il leur explique qu'il n'a plus peur de Miss Tick et de ses innombrables tentatives de vol du sou "magiques". Pour prouver cela, il demande à Donald de briser la cage entourant la fameuse pièce. Le canard s'acharne avec une masse, un pistolet et veut même utiliser de la dynamite ! En réalité, Picsou explique que le verre est indestructible et que la cage fut taillée dans un cristal d'une solidité unique au monde. Riri, Fifi et Loulou sont enthousiasmés par la nouvelle.

Un peu plus tard, alors que les canards se retrouvent chez Donald pour déjeuner, un flash spécial apparaît à la télévision : une sorcière aurait été vu sur le dos d'un dragon au-dessus de l'île de Théodoum. Face à cette nouvelle, Picsou en tombe des nues. Il explique que le verre utilisé dans son coffre-fort provient de cette île de San Théodoum et que seul la flamme du dragon de San Théodoum peut faire fondre le cristal. Le petit groupe file au coffre.

Malheureusement, il est trop tard : le sou fétiche a disparu ... Picsou est effondré ! Donald décide donc d'agir et va discrètement se transformer en ... Fantomiald ! Le super-héros annonce au milliardaire qu'il va se rendre en Italie, sur le mont Vésuve afin de retrouver Miss Tick et le fameux sou fétiche.

Quelques temps plus tard, Fantomiald est dans un avion pour le Vésuve. Riri, Fifi et Loulou font également partie du voyage mais ont décidé de se déguiser pour suivre le super-héros. Malheureusement, Miss Tick est également de la partie et, grâce à l'un de ses sorts, fait sortir Fantomiald de l'avion. Le dragon de San Théodoum n'est pas très loin. La méchante sorcière utilise un de ses pouvoirs, l'hypno-parfum, pour que Fantomiald saute de l'aile de l'avion et se tue. Mais heureusement, les jeunes canetons ont abandonné leurs déguisements et, grâce à des parachutes, réussissent à sauver Fantomiald. Le groupe se dirige tout droit vers le repaire de Miss Tick. Celle-ci est très en colère, d'ailleurs, et décide de les rejoindre, toujours sur le dos du dragon.

Miss Tick, transformé en dragon, face à Fantomiald !

Miss Tick, transformée en dragon, face à Fantomiald !

Arrivée dans le cratère du Vésuve, Miss Tick explique qu'elle va utiliser la puissance du dragon pour en finir avec Fantomiald. Mais le dragon a une autre idée en tête : il fait tellement chaud qu'il finit par s'endormir. La sorcière, dans sa colère, fait tomber au sol l'antidote de son hypno-parfum, le réveille-parfum. Les jeunes canetons s'en emparent et réveillent Fantomiald, qui avait été préalablement endormi par la sorcière, et il peut désormais affronter Miss Tick. Mais cette dernière n'a plus qu'une solution pour vaincre le super-héros : elle se transforme en dragon et crache du feu sur Fantomiald. Riri réveille le dragon grâce au réveille-parfum. Mais voilà que le dragon tombe éperdument amoureux de Miss Tick transformée en dragon. Les jeunes canards et Fantomiald profitent de ce moment pour s'emparer du sou fétiche.

De retour à Donaldville, Fantomiald remet fièrement à Picsou l'objet tant convoité. Picsou est aux anges, tellement heureux qu'il donne en récompense ... une poignée de main à Fantomiald, dans sa bonté suprême !

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

L'histoire fut publiée à deux reprises en France, dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .