FANDOM


Ligne 11 : Ligne 11 :
 
'''''Le jour du terme''''' est un gag scénarisé et dessiné par [[Carl Barks]]. Il met en scène [[Balthazar Picsou]]. L'action se déroule probablement en Amérique centrale.
 
'''''Le jour du terme''''' est un gag scénarisé et dessiné par [[Carl Barks]]. Il met en scène [[Balthazar Picsou]]. L'action se déroule probablement en Amérique centrale.
   
==Synopsis==
+
==Résumé complet==
Picsou joue de la guitare à une señorita sur son balcon. N'en pouvant plus d'écouter le milliardaire, elle se décide à lui donner l'argent qu'il désirait...
+
Picsou chante à très haute voix jouant de la guitare à une señorita sur son balcon, comme s'il voulait lui declairer son amour. Peu après, elle rentre dans sa maison et revient avec de l'argent qui jette au milliardaire. En effet, le rapport entre eux n'a rien de romantique: elle devait de l'argent à Picsou, et lui avait pensé de l'ennuyer avec sa musique pour la faire décider à lui donner l'argent qu'il désirait...
  +
 
==En coulisses==
 
==En coulisses==
 
Ce gag a été publié deux fois en France, dans :
 
Ce gag a été publié deux fois en France, dans :
 
*''[[Picsou Magazine]]'' n°343, le 20 août 2000 ;
 
*''[[Picsou Magazine]]'' n°343, le 20 août 2000 ;
 
*''[[La Dynastie Donald Duck]]'' n°13, le 22 janvier 2014.
 
*''[[La Dynastie Donald Duck]]'' n°13, le 22 janvier 2014.
  +
  +
Le thème de la serenade, présenté comme sterotype des pays latino-américains, avait déjà eté developé par Barks dans [[Terrifiant touriste !]] de 1961.
   
 
{{Palette Carl Barks}}
 
{{Palette Carl Barks}}
  +
[[it:Zio Paperone e la señorita]]
 
[[Catégorie:Histoire]]
 
[[Catégorie:Histoire]]
 
[[Catégorie:Gag]]
 
[[Catégorie:Gag]]

Version du octobre 12, 2019 à 08:24

Le jour du terme est un gag scénarisé et dessiné par Carl Barks. Il met en scène Balthazar Picsou. L'action se déroule probablement en Amérique centrale.

Résumé complet

Picsou chante à très haute voix jouant de la guitare à une señorita sur son balcon, comme s'il voulait lui declairer son amour. Peu après, elle rentre dans sa maison et revient avec de l'argent qui jette au milliardaire. En effet, le rapport entre eux n'a rien de romantique: elle devait de l'argent à Picsou, et lui avait pensé de l'ennuyer avec sa musique pour la faire décider à lui donner l'argent qu'il désirait...

En coulisses

Ce gag a été publié deux fois en France, dans :

Le thème de la serenade, présenté comme sterotype des pays latino-américains, avait déjà eté developé par Barks dans Terrifiant touriste ! de 1961.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .