Le maître du kung-fou-fou est une histoire en bande dessinée de six planches scénarisée par Sarah Kinney et dessinée par Pedro Alférez Canos, publiée pour la première fois le 14 janvier 2005 en Suède. Elle met en scène Donald Duck et Daisy Duck. L'action se déroule à Donaldville.

Résumé complet[modifier | modifier le wikicode]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Daisy prend des cours à l'académie de kung-fu, ce qui exaspère Donald qui part du principe que la psychologie suffit pour deviner les intentions de l'adversaire. Mais Daisy fait une prise sur Donald et celui-ci, vexé, jure d'être le seul maître de kung-fu de Donaldville.

Le lendemain, Donald achète tout un équipement de kung-fu et part du principe que ça n'est pas si difficile que ça vu que c'est pratiqué depuis des siècles. Il s'exerce contre un mannequin rempli de pierres mais le mannequin l'emporte et finit par expulser Donald sur une cage qui démolit sa fontaine. Donald se découvre alors le don de transformer les objets en armes fatales et il appelle ça le duck-fu, le tout sous les yeux de Daisy qui a pris peur en voyant la boîte aux lettres à ses pieds.

Le soir venu, Donald et Daisy se rendent au cinéma et font alors face à un butor. Donald frappe alors sur la poubelle afin qu'elle fasse tomber sur le store mais le butor s'échappe et le store frappe alors la file d'attente. Daisy frappe alors sur la poubelle qui assomme le butor. La queue applaudit le couple mais Donald s'attribue le seul mérite, ce qui énerve Daisy qui fait une prise de kung-fu sur son fiancé avant de partir.

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Publication française[modifier | modifier le wikicode]

Ce récit a été publié pour la première fois en France dans Le Journal de Mickey n°3326 du 16 mars 2016 avec les honneurs de la couverture.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .