FANDOM


Le maître du rayon de lune ! est une histoire en bande dessinée de trente-cinq planches scénarisée par Guido Martina et dessinée par Massimo De Vita. Elle fut publiée pour la première fois le 6 janvier 1980 dans Topolino n°1258, en Italie. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Balthazar Picsou, Riri, Fifi et Loulou Duck, Géo Trouvetou, Filament, John Flairsou mais aussi Daisy Duck qui apparaît dans deux cases. L'action se déroule à Donaldville, dans les rues de la ville, dans la maison de Donald Duck, au laboratoire de Géo Trouvetou et dans la prison de Donaldville.

Synopsis Modifier

Quand la Lune darde ses rayons blafards sur Donaldville endormie, Fantomiald peut enfin prendre son envol pour rétablir la justice et faire trembler l'injustice ...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Comme chaque nuit, Fantomiald survole Donaldville pour rétablir la justice. Mais alors qu'il rentre dans la maison de Donald par la fenêtre de sa chambre restée ouverte, le super-héros se prend le miroir de l'armoire en pleine figure, alertant Riri, Fifi et Loulou. Ces derniers vont jusqu'à la chambre de leur oncle pour savoir si tout va bien. Donald n'a pas le temps d'ôter son costume et doit rester caché sous ses draps. Demandant alors aux jeunes canetons de le laisser tranquille, Donald finit par s'endormir.

Le lendemain matin, le canard se réveille... avec sa tenue de Fantomiald ! Il n'arrive pas à se souvenir pourquoi il portait le costume durant la nuit. Au petit-déjeuner, Riri explique à son oncle qu'il criait dans son sommeil et qu'ils ont entendu un énorme choc venant de sa chambre. Agacé, Donald sort de la maison. L'un des jeunes canards s'aperçoit que leur oncle est de plus en plus fatigué et qu'il a de moins en moins d'appétit.

Donald essaye d'avoir des explications sur son comportement

Donald essaye d'avoir des explications sur son comportement chez Géo.

Donald s'est rendu chez Géo Trouvetou afin d'avoir plus d'explications. L'inventeur lui demande s'il dort les fenêtres fermées. Donald lui répond qu'il dort les fenêtres ouvertes car il a l'habitude de faire des siestes en journée donc la lumière de la lune l'aide à dormir. Mais Géo pense qu'à cause de la lune, Donald est devenu somnambule. Il lui explique que les rayons de la lune sont tellement puissants qu'ils réussissent à faire dire des bêtises aux amoureux mais aussi à rendre les gens lunatiques ou encore somnambules. Pour en être sûr, les deux hommes se rendent dans la chambre de Donald. Géo voit tout de suite d'où vient le problème : les rayons de la lune entrent par la fenêtre, frappent le miroir qui les reflète sur le lit où dort Donald. La puissance de la lune donne des idées à Géo qui donne rendez-vous à Donald le lendemain dans son labo.

Mais voilà que Balthazar Picsou est arrivé chez son neveu, très heureux. En effet, il apprend à tout le monde que Flairsou est en prison pour fraude fiscale. Une lettre anonyme (émanant des services de renseignements de Picsou) l'a dénoncé au service des impôts. Ainsi, Flairsou ne pourra pas participer à une vente aux enchères pour l'assignation d'un terrain, celui du dépotoir municipal. Donald est curieux de voir son oncle s'affoler pour un dépotoir. Le milliardaire lui explique que le sous-sol de ce terrain est riche d'éléments pouvant créer de l'essence. Le terrain reviendra donc à Picsou !

Géo présente sa nouvelle invention à Donald

Géo présente sa nouvelle invention à Donald : la lune portable.

Ce soir-là, Donald décide de recouvrir le miroir de son armoire pour ne pas connaître de soucis durant la nuit. Mais le lendemain, Donald est toujours aussi fatigué et sans appétit. Il se rend au rendez-vous que lui avait donné Géo, dans son labo. Celui-ci lui présente une nouvelle invention : une lune portable permettant de projeter des rayons lunaires. Donald, assez échaudé par sa venue inutile face à une invention qu'il juge inutile, il rentre chez lui. Mais il doit faire face à un autre problème : Picsou est nettement moins heureux qu'hier. Serait-il devenu lunatique à cause de la lune ? En réalité, Picsou apprend à son neveu que Flairsou est certes en prison, mais le lendemain, il sera libre et pourra alors participer à la vente aux enchères. Sa lettre anonyme était sans fondement. Face à la réaction de son oncle, Donald lui propose de l'aider. Il demandera à Fantomiald de faire en sorte que Flairsou commette un délit et revienne très vite en prison. Picsou demande alors à Donald que Fantomiald fasse sortir Flairsou de prison avant minuit, quand il est encore prisonnier.

Flairsou plaide son innocence !

Flairsou plaide son innocence à travers la fenêtre de la prison.

Le soir-même, Fantomiald peut enfin agir et se rendre en prison. Mais sur la route, il fait face à un énorme chien qui envoie sa voiture tout droit dans un lampadaire. Le héros se rend en quatrième vitesse chez Géo et lui demande de réparer très, très vite la voiture... chose impossible. Géo lui propose de prendre la lune portable qui pourra l'aider. Géo et Fantomiald se rendent alors à la prison. Dans l'une des cellules, Flairsou hurle à la mort et clame son innocence pour pouvoir participer à la vente aux enchères. Pour atteindre sa cellule, Géo pointe le rayon de la lune portable vers la fenêtre et Fantomiald saute sur ce rayon et y arrive en quelques secondes. Il réussit très vite à faire sortir Flairsou et le ramène au sol en descendant le rayon de lune. Mais voilà que minuit sonne, Fantomiald presse donc Flairsou qui atterrit lourdement sur le sol. Mais il remercie tout de même le héros. Mais à peine sorti de prison, Flairsou fait face à des policiers qui le ramènent illico presto en prison. Fantomiald appelle alors Picsou pour lui dire la bonne nouvelle !

Le lendemain, Picsou se rend à la vente aux enchères avec Donald, Riri, Fifi et Loulou, fier et heureux de gagner le terrain. Mais voilà qu'au détour d'une rue, il heurte Flairsou ! Ce dernier lui explique qu'il vient tout juste d'acheter le terrain. Donald dit une parole qui va lui coûter cher : "Alors, ça n'a servi à rien !". Flairsou comprend qu'il y a une entourloupe : c'est Picsou qui l'a dénoncé à tort ! Une bagarre éclate. Mais Picsou se souvient que Flairsou a tenté de s'évader. Certes, c'est vrai. Mais il s'est évadé quelques minutes après minuit, il était alors libre. Picsou est hors de lui et menace son neveu Donald, obligé de se cacher tout en haut d'un arbre !

Picsou en rage contre son neveu !

Dernière case de l'histoire où Picsou montre toute sa rage contre Donald !

En coulisses Modifier

Publication française Modifier

L'histoire ne fut publiée qu'à une seule reprise pour l'instant en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°7 du 12 septembre 2018.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .