FANDOM


Le passé recomposé est une histoire en bande dessinée de quarante-huit planches scénarisée par Gianfranco Cordara et Stefano Ambrosio et dessinée par Stefano Intini et Sandro Zemolin, publiée pour la première fois le 1er novembre 2002 en Italie. Elle met en scène Donald Duck sous l'identité de PowerDuck, Uno, Lyla Lay, Angus Fangus, Lyonard d'Aq, Vulnus Vendor, Destroyer Duck, Boomer Kincaïd et des soldats Évroniens. L'action se passe à Duckburg.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald est contacté par Lyla Lay, car celui qui l'a réparé, Lyonard d'Aq, a disparu. Il semblerait qu'il soit sur la piste d'un extraterrestre, car il possède plusieurs centaines de journaux à propos de ce sujet. Lyla demande donc à Donald, alias PowerDuck, d'enquêter.

Après avoir difficilement obtenu la Pikar (car Uno ne souhaitait pas qu'il la perde), PowerDuck part à la recherche de Lyo dans une usine. Il y découvre Lyo en train de dérober une arme, poursuit par des agents de sécurité : PowerDuck intervient pour savoir ce qu'il se passe. Lyo a voulu dérober une arme afin d'arrêter le professeur Vulnus Vendor, qui a mis au point un monstre dangereux mangeant l'or... Vulnus Vendor veut en réalité imposer un nouvel ordre économique mondial en faisant disparaître l'or. Lors de sa première tentative, il fut arrêté par Destroyer Duck, un super-héros dont Lyo était le bras droit : Vendor fut emmené en prison. Mais il semblerait qu'il ait repris du service...

Après, les agents de sécurité demandent à PowerDuck et Lyo de débarrasser le plancher. Mais au même moment, un monstre attaque Duckburg ! Il s'agit bien du monstre de Vendor : les soupçons de Lyo étaient fondés. Ce monstre attaque une banque à Duckburg. PowerDuck court à la banque combattre le monstre. Mais le monstre est plus fort : la Pikar est détruite et PowerDuck doit se replier, sous les reproches d'Angus Fangus.

À la Ducklair Tower, Uno n'est pas content de PowerDuck, lui reprochant que tout est de sa faute. Puis, il enquête sur Vulnus Vendor : ce dernier est emprisonné à la prison de haute sécurité de Cagerock, et n'en est jamais sorti. Pour enquêter, PowerDuck doit donc se mettre en prison...

PowerDuck réussit finalement à s'infiltrer dans la prison. Il réussit à s'entretenir avec Vendor, et découvre qu'il a accès à Internet. Vendor lui propose de s'allier avec lui, mais PowerDuck refuse et part voir Lyo. Ce dernier lui soumet une supposition : Vendor a eu un compagnon de cellule et lui aurait proposé de terminer son projet. Uno confirme cette hypothèse : le coupable est Boomer Kincaïd, ex-compagnon de cellule de Vendor. À sa libération, il a eu accès au laboratoire de Vendor et aurait recrée le monstre mangeur d'or : PowerDuck contacte la police pour l'arrêter. Mais le monstre le défend, et pendant que Kimcaïd est capturé, le monstre court vers le coffre de l'oncle Picsou ! PowerDuck court l'arrêter, et, grâce à un coup au cœur du monstre, ce dernier est détruit.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'est parue qu'une seule fois en France : dans le Super Picsou Géant n°116, publié en juillet 2003.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .