FANDOM


Le pont de la rivière Couac est une histoire en bande dessinée de dix planches, scénarisée et dessinée par Carl Barks. Elle a été publiée pour la première fois en octobre 1955 aux États-Unis. Mettant en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Castors Juniors, les Castorettes et Mme Ramrodd, ce récit se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Riri Fifi et Loulou sont furieux car la patrouille des Castors Juniors a été défiée par les Castorettes lors du concours annuel de construction. Ils choisissent alors comme thème la construction d'un pont qui doit traverser la Rivière Couac....

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Cette histoire voit la première apparition de la South Duckburg Chickadee Patrol («Patrouille des Mésanges de Donaldville Sud»). Le mot chickadee désigne en anglais une mésange mais aussi un petit enfant. Les chickadees sont les équivalents féminins des Castors Juniors, ce qui a conduit les traducteurs français à les appeler simplement «Castorettes», mais aussi parfois «Patrouilles des Rossignols».

La version féminine du Grand Mogol des Castors est une forte femme à laquelle Barks ne donnera pas de nom, mais qui portera par la suite celui de Mrs Ramrod («Mme Bélier»). On la reverra ensuite dans d'autres histoires mettant en vedette les Castors Juniors, si bien qu'elle sera utilisée dans quelques pages du Manuel des Castors Juniors 2001.

Publication françaiseModifier

Cette histoire est parue pour la première fois en France dans Le Journal de Mickey n°217 en juillet 1956. Elle est ensuite parue dans le Picsou Magazine n°352, ainsi que dans :

Références culturellesModifier

La traduction de cette histoire est sans doute une référence au roman Le Pont de la rivière Kwaï, voire au futur film éponyme.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .