FANDOM


Le rallye aérien de Donaldville est une histoire en bande dessinée de quatorze plannches, dessinée et scénarisée par Marco Rota. Elle a été publiée pour la première fois le 22 mars 1999, successivement en Norvège, en Suède et en Islande. Elle met notamment en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, ainsi que leurs neveux Riri, Fifi et Loulou Duck. L'histoire se passe pour la plupart du temps sur le sol donaldvillois.

Synopsis Modifier

Alors que Donald et ses neveux assistent aux décollages d'avions se préparant au rallye aérien de Donaldville, le canard avoue qu'il rêverait de participer à cette course. Les neveux lui conseillent alors d'aller demande un des siens à leur oncle Picsou, qui vient justement de racheter un aéroport désaffecté où se trouve un vieil appareil. « Mais comment convaincre l'oncle de prêter son vieux zinc ? » Les neveux, connaissant le caractère de leur oncle, proposent de lui parler de la récompense revenant au gagnant...

Ainsi, lorsqu'ils se rendent au coffre, l'oncle accepte immédiatement, à deux conditions : si les neveux gagnent, il revendique la la somme totale du premier prix, s'élevant à cent mille dollars ! Deuxièmement : il veut que ses descendants fassent très attention à ne pas abîmer l'avion, qu'il veut le vendre à un prix intéressant à un collectionneur. Après s'être vanté qu'il gagnera la première place et avoir nagé dans l'or de son oncle, Donald part découvrir son véhicule, accompagné des triplés.

Arrivés au hangar, les quatre canards découvrent que l'avion de Balthazar Picsou est en bien triste état... Mais pas de problème : grâce à l'argent que leur a confié Picsou pour qu'ils le réparent, ils ont de quoi mettre la main à la pâte ! « Jour après jour, les travaux avancent dans la joie, la bonne humeur, et... le mercurochrome... » Après avoir sué sans et eau, les Duck ont enfin réparé l'avion pour qu'il soit en état de voler. « AU matin, Donald prend la manche... » Malgré des débuts difficiles, l'avion réussit à décoller, puis planer ! Il s'avère même être un véritable « bolide », et être très facile à piloter.

Après que Donald eut atterri, la petite famille s'en va pour la course, confiante. Mais le défi va s'avérer plus dur à relever que prévu...

En coulissesModifier

Parutions françaisesModifier

Cette histoire est parue trois fois en France

Précédée par Le rallye aérien de Donaldville Suivie par
Le manoir de la terreur
Donald Duck Extra n°1999-09
Histoire courte de Marco Rota
Première parution : 22 mars 1999
La dernière diligence pour Tucson
Ladernierediligence
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .