FANDOM


Le temps de l'or est une histoire en bande dessinée de neuf pages scénarisée par Patrick Galliano et dessinée par Marga Querol Manzano et le Studio Comicup. Elle fut publiée pour la première fois le 23 juin 1987 en France. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Rapetou ainsi que le roi Clouvis Ier. L'action se déroule à Donaldville, dans le dépôt de Balthazar Picsou, dans la maison de Donald Duck, dans les rues de Donaldville ainsi que dans le passé.

Synopsis Modifier

Picsou montre à ses neveux un nouveau coffre-fort très résistant dans lequel il préserve la couronne de Clouvis Ier. À sa grande surprise, elle disparaît peu après...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

L'oncle Picsou a demandé à son neveu préféré, Donald, ainsi qu'à Riri, Fifi et Loulou de venir le voir car il a une grosse nouvelle à leur annoncer. En effet, dès qu'ils arrivent aux abords du coffre-fort du milliardaire, une camionnette est en train de livrer quelque chose. Très vite, Picsou emmène les autres canards à l'intérieur afin de leur montrer la nouveauté : un tout nouveau coffre-fort exceptionnel avec un blindage en titane ultra-résistant. De plus, le milliardaire possède la seule clé munie d'une puce électronique. Cet objet va lui permettre alors de conserver ses plus grands trésors comme la couronne du roi Clouvis Ier qu'il s'empresse de ranger à l'intérieur. Tout le monde est enthousiaste devant cette nouveauté. Picsou est tellement enthousiaste qu'il offre à Donald et aux jeunes canetons une grande frite et un soda.

Quelques temps plus tard, alors qu'ils reviennent juste de leur escapade, Picsou découvre avec effroi que son fameux coffre-fort est vide : la couronne de Clouvis Ier a disparu ! De plus, il n'y a aucune trace d'effraction. Une seule personne peut résoudre ce mystère : Fantomiald qui s'empresse d'accourir. Le super-héros annonce son plan à Picsou : il va passer une nuit à l'intérieur du coffre afin d'attendre les voleurs.

Fantomiald dans le passé !

Fantomiald, sortant du coffre, se rend compte qu'il n'est pas chez Picsou !

Le soir-même, Riri, Fifi et Loulou attendent devant le coffre pour surveiller l'entrée. Fantomiald est à l'intérieur, prêt à sauter sur les possibles bandits. Mais le temps devient long et Fantomiald s'endort. Quelques heures plus tard, il se réveille et s'aperçoit qu'il est huit heures du matin et qu'aucun vol n'a eu lieu. Il peut donc sortir du coffre. Mais il se rend compte qu'il n'est pas chez Picsou ... mais dans ce qui semble être un château du Moyen-Âge ! Et en plus, il y rencontre les Rapetou ! Ces derniers lui expliquent que le nouveau coffre-fort de Picsou n'est en fait qu'une machine à voyager dans le temps et qu'ils s'en sont servis afin de voler la couronne à Picsou. Pour prouver leurs propos, ils font revenir la machine dans le présent. Riri, Fifi et Loulou qui s'inquiétaient de la disparition de la machine, s'engouffrent à l'intérieur pour comprendre ce mystère. Mais les Rapetou font de nouveau partir la machine au Moyen-Âge. Les Rapetou expliquent également qu'ils espèrent tirer un bon pactole de la couronne et s'enfuient avant que Fantomiald ne puisse les arrêter. Les jeunes canetons ont entendu ce qu'ont dit les Rapetou et veulent aider Fantomiald afin de récupérer la télécommande de la machine et revenir ainsi à leur époque.

Pendant ce temps, Fantomiald est à la recherche des Rapetou. Mais durant sa course, le super-héros se jette sur quelqu'un qui prend cela très mal et souhaite que Fantomiald soit puni. Ce personnage est en réalité Clouvis Ier, qui prend finalement Fantomiald en sympathie et le nomme "fol du roi". Les trois canetons, ayant vu la scène de loin, doivent agir. Ils réussissent ainsi à emprunter la toge d'un moine qui était parti aux bains publics, et ils vont pouvoir enfin aider Fantomiald.

Au Palais, Clouvis Ier fait visiter son domaine à Fantomiald. Mais voilà qu'une souris court près du roi, qui est terrifié ! Le conseiller du roi explique à Fantomiald que le roi a peur de tout depuis que sa couronne a été volé. Fantomiald propose alors un marché au roi : s'il ramène la couronne au roi, le souverain devra lui rendre sa liberté. Ce dernier est d'accord et ajoute qu'il le fera même chevalier.

Les Rapetou et un personnage mystérieux

Les Rapetou accompagnés du mystérieux personnage.

Fantomiald est à la recherche des Rapetou, qu'il localise très vite. Ces derniers sont d'ailleurs accompagnés d'un étrange personnage inconnu, qui leur propose un gros sac d'or en échange de la couronne. Mais avant que la transaction ne se termine, Fantomiald intervient ! Malheureusement, dans sa fougue habituelle, il s'assomme lui-même et tombe dans les pommes sous une énorme cloche. Avant que les Rapetou s'en prennent à lui, Riri, Fifi et Loulou, qui étaient non loin, déguisés en moine, frappent la cloche avec une énorme masse afin d'assommer également les voleurs. Puis, ils courent chercher la garde du roi afin d'annoncer que Fantomiald a réussi à retrouver les voleurs et la couronne. Comme promis, Clouvis Ier rend sa liberté à Fantomiald et le nomme chevalier. Dans sa bonté légendaire, Fantomiald demande au roi une faveur : épargner les Rapetou afin de pouvoir les ramener avec lui dans le présent. Il demande également au roi de lui donner une fausse couronne qui lui sera bien utile dans le présent.,, Clouvis Ier annonce que le mystérieux moine va voyager dans le temps avec Fantomiald.

Revenu dans le présent, Fantomiald s'empresse de donner la couronne à Picsou. Le super-héros explique au milliardaire toute l'histoire ainsi que la vraie nature du coffre. En se retournant pour présenter le personnage à Picsou, il se rend compte qu'il a disparu et qu'il n'y a plus que sa toge au sol. En réalité, il s'agissait de Riri, Fifi et Loulou qui ne souhaitaient qu'aider Fantomiald pour récupérer la couronne. Picsou s'empresse de ranger cette couronne (qui est en réalité ... du toc !) dans sa collection complète de couronnes.

En coulisses Modifier

Publications françaises Modifier

L'histoire fut publiée à deux reprises en France, dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .