FANDOM


Les bonnes manières est une histoire en bande dessinée de onze planches scénarisée par Sarah Kinney, dessinée par César Ferioli Pelaez et encrée par un auteur inconnu, publiée pour la première fois en juin 2005 en Suède. Elle met en scène Mickey Mouse, Butch, le commissaire Finot, Jim Duflair, Latrique et Pat Hibulaire. L'action se déroule à Mickeyville.

SynopsisModifier

Butch doit prendre les leçons de bonnes manières pour impressionner une fille au billard, mais les choses se font bizarres quand lui et Mickey découvrent que Pat Hibulaire travaille professeur dans une école pour dames. Pour découvrir les plans du méchant, Mickey et Butch se travestissent en femmes et s'inscrivent à son cours...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Les bonnes manières - extrait 1

Mickey flaire anguille sous roche...

Mickey et son ami Butch se promènent dans le quartier snob de Mickeyville cherchant un peu de raffinement. En effet, Alice du club de billard refuse de sortir avec Butch qu'à condition que celui-ci ne fréquente une « Charm School » pour ajuster sa conduite. Un rude coup du sort pour ce dernier qui préférait rester fidèle à lui même, c'est à dire rude et grossier. Ainsi cherchant un endroit ou Butch peut prendre des cours de conduite sans être vu, nos deux amis tombent sur l'école de bonnes manières « Miss Manners » pour jeunes filles fondée en 1920 et ré-ouverte récemment. Visiblement, l'endroit doit être beaucoup moins classieux qu'il n'y parait puisque nos deux héros sont étonnés de voir leur vieil ennemi par excellence, Pat Hibulaire qui y donne des cours ! Bien qu'il leur est impossible d'entendre quoi que ce soit à travers les vitres épaisses, Mickey se doute vite qu'il y anguille sous roche et décide d'aller prévenir son ami le commissaire Finot ; ce dernier ne tarde pas à faire à la connexion avec la mystérieuse vague de cambriolage que subi le quartier récemment. Ainsi, afin de découvrir ce qu'il s'y trame, Mickey et Butch se voient forcés de se travestir en deux jeunes filles afin de s’enrôler dans le cours et pouvoir espionner Pat en toute discrétion.

Les bonnes manières - extrait 2

« Millie » et « Béchamel » se présentent à l'école de Pat...

Sous peu, vêtus de robes et coiffés de perruques, « Millie » et « Béchamel » se présentent à l'école afin de s'inscrire. Pat méfiant, refuse directement sous prétexte que sa classe était déjà complète et qu'ils avaient déjà atteints le milieux du semestre ; mais le bandit change vite d'avis face à la grosse liasse de billets vert que lui présente « Millie ». Visiblement, bien qu'ils soient déjà à la moitié du semestre, les autres ne semblent avoir fait aucun progrès fumant des cigares en classe et crachant dans un bassin ; rien d'étonnant quand on à pat pour professeur. Après l’accueil froid qu'on leur réservait, les doutes de nos deux héros se confirment, Pat n'était pas là pour les instruire.

Les bonnes manières - extrait 3

Pat fait de l’œil à « Millie ».

Le cours commence pour « Millie » et « Béchamel », débutant par un apprentissage de l'équilibre et de la posture, suivi par un entrainement de la façon la plus correcte de s’asseoir. Mais nos deux héros sont les seuls à faire les exercices alors que les autres filles se contentent de jouer aux cartes ! « Millie » s'insurge, mais Pat répond simplement que les autres avaient déjà fait cette partie et qu'en tant que nouvelles « Millie » et son amie devaient rattraper leur retard. Bien que selon ce dernier, « Millie » apprend très vite ; quelque chose dans sa personnalité lui rappelle une personne qu'il connait bien ; pat est entrain de lui faire de l’œil ! Heureusement, e cours se termine aussi vite qu'il à commencé alors que la directrice appelle Pat dans son bureau par le biais de l'interphone.

Les bonnes manières - extrait 4

Pat et Latrique surpris par le bruit que fait Mickey en tombant...

Le bandit parti, Mickey se demande bien quelle personne à t'il bien pu rappeler à Pat, de son coté Butch est bien content que Pat soit parti avant qu'il n'ait le temps de le draguer à son tour. Une des fille qui à entendue la conversation se moque alors de lui en lui disant qu'il n'à pas à s’inquiéter puisque pat ne draguerais jamais une personne bizarre comme elle. la remarque fait bouillir de rage « Béchamel » qui se serait bien retenue de déclencher une bagarre s'elle il n'était pas en face d'une dame. Mais visiblement, l'autre fille à moins de retenue puisqu'elle décoche à « Béchamel » un crochet du droit en direct sur la mâchoire avant de repartir ! Après leur départ, Mickey aide son ami à se relever, et au même moment, les deux amis entendent la voie de pat qui provient du bureau de la directrice, mais cette n'à aucunement la voie d'une dame. Regardant par le hublot, Mickey est étonné de ce qu'il voit : la prétendue Miss Manner est en fait Latrique, un autre escroc que Mickey connait bien ! Latrique n'est pas content que Pat ait laissé entrer deux étrangères dans son école, il demande à Pat de continuer à leur donner des cours en attendant de savoir quoi en faire. Pat est d'accord pour se débarrasser de « la grosse » mais pas question de toucher à « Millie » dont il s'était entiché. Entendant cela, Mickey qui était jonché sur les épaules de Butch trébuche et tombe par terre. Heureusement, avant que Pat ne sort pour enquêter ; Mickey et Butch se faufilent par la porte des toilettes pour hommes.

Les bonnes manières - extrait 5

pat ne sait toujours pas que « Millie » est en fait son vieil ennemi Mickey...

Ainsi, Mickey et Butch découvrent les prétendues toilettes cachent en fait un escalier secret qui conduit à une cave ; et en bas, les deux amis découvrent de gros sacs noirs contenant les butins des cambriolages qu'avait mentionné Finot plus tôt ! C'était la preuve dont avait besoin le commissaire, Pat Hibulaire et Latrique utilisent d'innocentes jeunes filles pour couvrir leur méfaits. Mickey doit maintenant trouver u moyen de les prévenir sans déclencher la panique, mais voila qu'au même moment, les autres filles du cours débarquent à leur tour dans la cave. Ces dernières n'ont rien d'innocent puisque il ne s'agit même pas de vrai filles ; ce sont simplement des complices de Pat coiffés de perruques qui se jettent sans tarder sur nos héros, Mickey avait bien remarqué qu'elles étaient un peu « masculines » mais il n'avait pas osé faire la remarque.

Les bonnes manières - extrait 6

Les bandits occupés à se battre ne remarquent même pas le départ de « Millie » et « Béchamel »

Pat décent à son tour dans la cave où il surprend la bagarre. Heureusement pour Mickey, le bandit n'avait pas encore compris que « Millie » et « Béchamel » sont des garçons et lui propose simplement de rejoindre son gang maintenant qu'elle sait tout ; Pat était visiblement tombé sous le charme ! Ces complices quand à eux ne sont pas du tout d'accord, les deux filles n’allaient leur apporter que des ennuies et hors de question de partager leur parts avec eux. Mickey et Butch, décident alors de profiter de la tumulte pour aller chercher les autorités. Dix minutes plus tard, la police arrive et retrouvent les bandits qui n'avaient même pas remarqués le départ de « Millie » et « Béchamel » toujours en train de se battre et procèdent à leur arrestation. Malheureusement, Latrique réussit à s'enfuir après avoir laissé une lettre à la police expliquant que Pat l'avait « forcé » à utiliser son école pour entraîner des voleurs, la bandit est simplement parti au Pérou sans demander son reste. Pat finit quand à lui en prison, où il continue d'enseigner à ses pairs depuis sa cellule. Nos deux amis toujours habillés en femmes en profitent pour rendre visite à leur anciennes camarades de classe qui sont toujours sous le charme, mais cette fois c'est « Béchamel » qu'ils sifflent, Butch est visiblement beaucoup plus « mignonne » en habiles de femme que Mickey !

Les bonnes manières - extrait 7

Fin

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Le Journal de Mickey n°2785 daté du 2 novembre 2005.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .