FANDOM


Les bronzés est une histoire en bande dessinée de huit planches scénarisée par Didier Le Bornec, dessinée par Santiago Barreira et encrée par le studio Comicup. Elle a été publiée pour la première fois le 23 août 2006 en France. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck et Balthazar Picsou. L'action se déroule à Donaldville puis sur l'île Pajojo-Pajojo.

SynopsisModifier

Donald et ses neveux sont invités par Picsou dans son club de vacances sur l'île Pajojo-Pajojo. Vont-ils tenir le coup durant ce séjour au faible confort et avec un oncle prêt à proposer des activités?

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Picsou présente à Donald et ses neveux leur chambre

Balthazar Picsou présente à Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck leur chambre dans le club.

Donald a reçu un courrier indiquant qu'il a remporté le concours promotionnel du club Atlantis : lui et ses neveux partent alors en direction de l'île Pajojo-Pajojo, située à vingt-quatre heures d'avion puis dix heures de bateau. Une fois sur place, les quatre canards constatent que ce club appartient à leur oncle Picsou et ironisent sur le fait qu'il fasse également office de réceptionniste vu que ça coûte moins cher. Le milliardaire guide alors ses neveux dans la salle qui leur sert de chambre et une douche remplie d'insectes grouillant, le milliardaire propose alors un insecticide pour dix dollars.

Picsou réveille ses neveux en passant l'aspirateur

Balthazar Picsou réveille Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck en passant l'aspirateur.

À 20H00, Picsou guide Donald et les enfants en cuisine et leur sert un dîner. Si le menu a l'air alléchant avec un émincé de pomme de terre, une viande en sauce sur son lit de blé et crème renversée, ils sont vite déçus en constatant qu'il s'agit de chips molles, de vieux sandwiches à la mayonnaise périmée et de la crème renversée au sens propre. Voyant qu'il ne peut se plaindre auprès de son oncle, Donald part se coucher. Après une nuit compliquée, les canards sont réveillés par Picsou à l'aspirateur et le petit-déjeuner n'est autre que les restes du repas d'hier car le milliardaire estime qu'il fallait finir. Suite à ces événements, Donald part dormir à la plage.

Picsou enchaîne les activités proposées à ses neveux

Balthazar Picsou enchaîne toutes les activités pour Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck.

Seulement, Picsou a plutôt comme idée d'initier ses neveux à faire du sport, un échec puisque ceux-ci préfèrent le regarder s'épuiser. Durant toute la semaine, le milliardaire enchaîne les activités pour eux : poterie, coupelles en rotin, concerts où il ne chante que Vive le vent d'hiver dans diverses tenues ou encore de la peinture sur corps tout en continuant d'assurer le service. Mais arrive le 7 juillet, date de la fin du séjour des quatre canards. Seulement, Donald constate l'absence de billets de retour.

Picsou fait signer un contrat à Donald puis part en vacances

Après avoir fait signer un contrat à Donald Duck, Balthazar Picsou peut partir en vacances.

Picsou lui explique alors que les billets retour sont aux frais de Donald comme l'indique le règlement en petits caractères gras. Étant donné que Donald n'a pas les 1000 dollars, il doit signer un contrat travaillant à la place de Picsou. Le canard se réjouit d'être dans une plage déserte mais un de ses neveux lui signale qu'il n'a pas lu tous les caractères partout : sur le panneau du club Atlantis il est indiqué que l'ouverture se fait du 8 juillet au 1er janvier, ce qui explique l'absence d'autres cients qu'eux. Soudain, le premier client que Donald doit gérer arrive : son oncle Picsou qui a choisi de prendre des vacances pour son propre club et désire voir à son tour Donald et ses neveux exercer le programme complet, y compris en gymnastique et en loisirs.

Les Bronzés - Fin

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire a été publiée en France à quatre reprises :

  • Le Journal de Mickey no2827 du 23 août 2006 ;
  • Mickey Jeux no142 d'août 2008 ;
  • Le Journal de Mickey no2972 du 3 juin 2009 ;
  • Le Journal de Mickey no3452 du 15 août 2018.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .