FANDOM


Les jumelles « sauve qui peut » est une histoire en bande dessinée de soixante six planches, scénarisée par Guido Martina et dessinée par Massimo De Vita, publiée pour la première fois du 9 au 16 avril 1978 en Italie. Elle met en scène Balthazar PicsouDonald Duck et son alter-ego FantomialdRiri, Fifi et Loulou DuckGéo TrouvetouJohn Flairsou, Lusky et R. A. P. E. (Rapetou Adapté à la Profession d'Espion). Elle se déroule à Donaldville, dans la Maison de Donald Duck, dans le coffre-fort de Balthazar Picsou, au Laboratoire de Géo Trouvetou ainsi que chez John Flairsou et dans l'un de ses repères.

Synopsis Modifier

Oncle Picsou est très mal en point : les vols contre les milliardaires explosent ! Et quand il est enlevé, Fantomiald est obligé d'intervenir !

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald rend une visite de courtoisie à son ami Géo Trouvetou, le célèbre inventeur. Ce dernier lui présente sa toute dernière invention, les Jumelles S. Q. P. qui permettent de se déplacer à une très grande vitesse. Mais Donald est peu emballé par cet objet et repart à pied chez lui. Mais c'est à ce moment qu'il rencontre Riri, Fifi et Loulou qui lui apprennent que Picsou vient d'appeler au téléphone. Il attend son neveu à son coffre-fort de toute urgence !

Un accueil particulier attend Donald chez Picsou !

Un accueil particulier attend Donald chez Picsou.

Arrivé là-bas, Donald s'aperçoit que le système de sécurité a véritablement été renforcé. Un système de reconnaissance faciale se trouve à l'entrée, ainsi qu'un pont-levis où l'on peut retrouver dans les douves des crocodiles et une pieuvre ! Mais malgré tout cela, Donald réussit à se rendre jusqu'au bureau de son oncle. Le richissime canard l'attend, armé jusqu'aux dents et lui explique la situation : les vols et les extorsions se multiplient contre les milliardaires en ce moment ! Il faut donc se défendre contre cela. Mais Picsou a également un autre problème : comme il s'est enfermé chez lui depuis de long mois, il est devenu également claustrophobe et refuse de sortir de chez lui seul. C'est justement pour cela qu'il a demandé à Donald de venir : Picsou souhaite sortir aujourd'hui mais en compagnie de Donald. S'il se fait attaquer, Donald sera là pour le défendre.

Picsou, Donald et Rapetou

Picsou et Donald rencontrent une dame assez ... particulière.

Quelques minutes plus tard, Picsou est sorti avec Donald et ils se trouvent dans le jardin devant le coffre-fort. La voie à l'air d'être libre devant le portail du coffre-fort, il n'y a qu'une dame qui a l'air assez gentille. Donald et Picsou ne s'en méfie et s'en vont. Mais en réalité, cette dame était un Rapetou déguisé qui appelle son patron, John Flairsou ! Il lui explique que Picsou vient de sortir de chez lui et lui annonce sa direction : Picsou s'en va vers le parc. Flairsou, accompagné par son fidèle assistant Lusky, est décidé d'enlever Picsou au parc. Pour ne pas attirer l'attention, les deux compères vont se déguiser en deux policiers et prétexter une arrestation.

Pendant ce temps, Picsou est toujours accompagné de Donald. Ils vont vers le parc. Mais le bruit d'enfants jouant apeure le milliardaire qui décide de changer d'idée et de ne plus aller au parc mais d'aller chez Donald. Cependant, Flairsou et Lusky sont arrivés au parc mais ne voient personne. Ils demandent alors leur chemin aux jeunes enfants jouant dans le parc.

Donald s'enfuit grâce aux jumelles S. Q. P.

Donald s'enfuit grâce aux jumelles S. Q. P. .

Donald décide de prendre un petit raccourci avec son oncle pour se rendre chez lui. Mais ce raccourci est une ruelle quasiment impraticable ! D'ailleurs, Flairsou et Lusky l'ont emprunté également avec leur véhicule et viennent de crever. Mais le bruit du pneu qui éclate fait peur à Picsou qui croit qu'il vient d'y avoir un coup de feu ! Picsou s'enfuit alors, accompagné de près par Donald, également très peureux. Si peureux que sa mission de protéger son oncle n'est plus sa priorité ! Il cherche avant tout à protéger sa peau ! Les deux canards se courent alors après et arrivent devant chez Géo. Donald décide d'utiliser les jumelles S. Q. P. pour s'enfuir. Picsou est furieux contre son neveu et est obligé de rentrer chez lui à pied. Mais heureusement, il rencontre Riri, Fifi et Loulou qui l'accompagnent pour se rendre chez Donald. Mais en chemin, Flairsou et Lusky aperçoivent le riche canard accompagné des Castors Juniors et décident de suivre le groupe.

Flairsou et Lusky enlèvent Picsou !

Flairsou et Lusky enlèvent Picsou !

Arrivé chez Donald, Picsou exige du papier et un stylo afin de rédiger un nouveau testament pour totalement déshérité Donald. Mais alors que les trois petits neveux ont le dos tourné, voilà qu'arrive Flairsou et Lusky ! Toujours déguisés en policier, ils viennent arrêter Picsou ! Les jeunes neveux se demandent bien ce qu'il se passe ! Pendant ce temps, Donald s'amuse bien avec les jumelles !

Dans la voiture de police, Flairsou annonce son plan à Picsou. Il exige que son rival neutralise tous les systèmes de sécurité. Ainsi, il pourra avoir accès à toute sa fortune ! Mais Picsou va utiliser une ruse afin d'assommer Flairsou et de pouvoir s'enfuir. Il est suivit de près par les deux faux policiers et par le Rapetou déguisé en femme qui réussit à l'arrêter ! Le trio emmène donc Picsou dans la fausse voiture de police et l'emmènent dans le repère secret de Flairsou.

Pendant ce temps-là, Donald s'amuse toujours avec les jumelles. Mais une mauvaise manipulation fait qu'il atterrit avec difficulté sur le bord de la route. C'est justement à ce moment qu'arrive la voiture de Flairsou. Voyant Donald se relevant sur le bord de la route, Picsou décide de glisser le chapeau melon de Flairsou hors de la voiture pour donner un indice à son neveu. Le voyant, Donald se demande ce qu'il fait là. Il rentre alors chez lui, toujours en train de réfléchir à propos de ce chapeau. Pendant le dîner, il réfléchit encore... la dame qui attendait devant chez Picsou... ce chapeau... mais bien sûr, c'est Flairsou qui est derrière tout ça ! Donald décide alors d'agir, tout en glissant dans le verre de ses neveux un bondodo, un somnifère très puissant. Il peut donc revêtir son costume de Fantomiald !

Fantomiald peut alors agir et part chez Flairsou pour trouver une solution à cette affaire. Arrivé là-bas, il se cache derrière sa voiture alors qu'arrive Flairsou et Lusky. Grâce aux bouchons-radio, il peut écouter leur conversation alors que les deux faux policiers sont à l'intérieur. Flairsou veut absolument entrer dans le coffre-fort de Picsou. Mais pour faire peur à Flairsou, Fantomiald met un masque à l'effigie de Picsou et explose une des fenêtres de sa maison. Il nargue ensuite Flairsou afin de lui faire croire que Picsou est bien présent. Flairsou est furieux : comment Picsou a pu s'enfuir de la cachette secrète ? Il essaye d'alerter le Rapetou mais sans succès, Fantomiald utilise son radio-neutraliseur. Flairsou et Lusky foncent donc au repère secret, suivis de près par Fantomiald qui a enfourché les jumelles S. Q. P. .

Arrivé au repère, Fantomiald entre par une fenêtre pour faire peur à tout le monde. Il aide alors Picsou à s'enfuir et le dépose sur le toit. Il revient ensuite à l'intérieur du repère afin de ligoter Flairsou, Lusky et le Rapetou. Puis, il récupère Picsou pour le ramener chez lui en passant par la fenêtre. Mais Picsou est furieux : il va devoir réparer la fenêtre que Fantomiald a détruit à l'instant !

Picsou est peu reconnaissant envers Fantomiald !

Picsou est peu reconnaissant envers Fantomiald !

En coulisses Modifier

Publication française Modifier

L'histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°5 du 28 mars 2018.

Références culturelles Modifier

Alors que le Rapetou se trouve devant chez Picsou, déguisé en femme avec une poussette, ce dernier chante la comptine Dors, mon p'tit quinquin[1], une comptine très populaire du Nord de la France datant du 19ème siècle.

Notes et références Modifier

  1. Comptine utilisée dans la première bande de la trente-sixième planche de l'histoire.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .