FANDOM


Les limites de la richesse est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée par Rodolphe Massé, dessinée par Marga Querol Manzano et Maximino Tortajada Aguilar et encrée par le Studio Comicup. Elle met en scène Picsou, Miss Frappe, Baptiste, Donald, Géo Trouvetou, la 313 et quelques personnages secondaires.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Picsou avait oublié une réunion au club des milliardaires et passe en coup de vent devant Miss Frappe qui lui rappelle qu'il avait d'autres rendez-vous. Picsou lui demande alors de tout annuler et sa secrétaire insiste sur « l'offre Exceptionnelle, spectaculaire, et magique ». Arrêt sur image (Picsou flotte au-dessus du sol pendant deux cases) et lui concède une seule minute.

Un magicien entre alors dans son bureau et en vient directement au fait: son haut de forme est magique, il suffit par exemple de penser à des lapins et effectivement, un grand nombre de lapin s'ébahit dans le bureau de Picsou. Ce dernier feint de ne pas comprendre en quoi faire sortir des lapins d'un chapeau d'illusionniste peut l'aider et le pousse vers la sortie... Une crampe l'empêche alors d'aller plus loin et le magicien précise ironiquement qu'il connaît le chemin.

Trop tard pour la réunion du club, c'est d'un air bougon que Picsou retourne à ses papiers. Mais - retournement classique - les chapeaux ont été échangés; en repartant, le magicien a pris celui du milliardaire et lui a laissé le sien... Picsou se retrouve alors face à un chapeau éjectant des dizaines de pièces d'or! Après un moment de joie, il vérifie tout de même: ça à l'odeur de l'or, la couleur de l'or... et bien le goût de l'or! Il se précipite alors dans le réservoir du dépôt pour y danser de joie avec le chapeau.

Celui-ci s'arrête juste avant que Baptiste n'entre; en voyant Picsou crier sur le chapeau, il s'ensuit un dialogue comique (pour le lecteur) entre lui et Miss Frappe sur l'état de santé mentale du milliardaire. Miss Frappe vient alors constater la folie de son patron directement dans le coffre et alors que le dialogue se poursuit, le chapeau se remet à produire de l'or. La secrétaire s'évanouit et Picsou constate qu'il lui faudra bientôt un autre dépôt...

Sa demande (directement au chapeau) de s'arrêter provisoirement est vaine (lor coule désormais à flot par toutes les fenêtres et la porte du dépôt), ce qui ne nuit pas à son extase. Il demande à Baptiste de le conduire chez Géo Trouvetou le plus vite possible. Mais la voiture est rapidement pleine d'or, et Picsou voyant son neveu arrêté à un feu rouge congédie son majordome pour grimper dans la 313 et lui expliquer la situation (en précisant à Baptiste de ne pas se servir suite à sa prime de l'an dernier, et en agitant sa canne devant les passant pour les arrêter face à tant d'or sur le sol).

Géo est d'un pragmatisme cynique: le chapeau semble totalement déréglé... Alors que Donald demande à Picsou de se calmer un peu - sa richesse grimpe sans qu'il n'ai à lever le petit doigt - Géo continue sur sa lancée: il faudrait un coffre à capacité illimitée; pas impossible à créer, mais Donaldville aura littéralement disparue sous une montagne d'or d'ici-là. La seule solution est de désintégrer le chapeau. Picsou s'y refuse totalement, et après avoir également refusé sur proposition de son neveu de faire apparaître des gants de toilette plutôt que de l'or, décide de retourner au dépôt où il trouvera bien une solution.

Mais la 313 est pleine d'or... Géo, s'étant déclaré d'aucun secours, lui prête sa voiture (volante) en espérant qu'il changera d'avis. Donald conduit et Picsou en profite pour sauter au sol dès qu'ils arrivent près du dépôt: le magicien est là! Picsou l'achète à n'importe quel prix dès l'instant où le magicien lui explique comment le contrôler. Ce dernier admet n'avoir jamais voulu vendre le chapeau mais simplement donner une leçon à l'homme le plus riche du monde... et le plus arrogant. Alors que Donald s'est écrasé contre un poteau, Picsou tente de négocier mais ne peut même pas chuchoter de condition sans échapper à l'oreille du magicien: il doit renoncer à l'or qui envahit la ville sans exception. Le magicien annule alors la formule - faisant disparaître l'or à peine sorti du cylindre - et récupère le chapeau avant de repartir à pied.

Cependant, Picsou semble content de lui; persuadé que l'or est toujours au dépôt, il y court avec son neveu. Mais les pièces d'or ont été remplacées par des milliers de lapins... Le milliardaire déclare qu'il a retenu la leçon, et demande à son neveu s'il s'y connaît en élevage de lapins...

En coulissesModifier

Cette histoire a été publiée une seule fois sur l'ensemble du globe, dans Le Journal de Mickey n°2943.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .