FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lili (homonymie) et Lulu (homonymie).



Blanche, Julie et Aglaé Duck, plus communément appelées Lili, Lulu et Zizi Duck (April, May and June en version originale, une référence aux trois mois — avril, mai et juin — de l'année qui sont des prénoms féminins), parfois appelées Lili, Lulu et Zouzou Duck[2], sont des canettes anthropomorphes de l'univers de Donald Duck. Ce sont les pendants féminins de Riri, Fifi et Loulou Duck.

HistoriqueModifier

Lili, Lulu et Zizi sont les trois nièces de Daisy Duck, filles de sa sœur anonyme, et cousines de Riri, Fifi et Loulou Duck. Elle sont trois petites filles très astucieuses, gentilles, dévouées, et ont un sens pratique très développé tout en restant très féminines. Elles aiment par-dessus tout que les neveux soient gentils avec elles, ce qui fait qu'elles sont souvent naïves et pleines de vie.

CaractéristiquesModifier

  • Les trois petites filles comprennent bien la plaisanterie, surtout celles qu'elles font au détriment de leurs cousins qui leur mènent la vie dure, en bons garçons qu'ils sont. On pourrait d'ailleurs parler de leur relation avec leurs cousins en utilisant le proverbe « Qui aime bien châtie bien ! »
  • En octobre 1955, dans Le pont de la rivière Couac, elles intégrèrent les Castorettes (appelée dans un premier temps « patrouille des Rossignols »), une troupe scout rivale de celle de leurs cousins Riri, Fifi et Loulou, les Castors Juniors.
  • Plus récemment, au début des années 2000, le Néerlandais Mau Heymans relooka considérablement le physique et les habitudes des nièces de Daisy, les dessinant avec de longs cheveux blonds et leur donnant un petit chien, nommé Fidji.

En coulissesModifier

Lili, Lulu et Zizi Duck 2

Lili, Lulu et Zizi dans leur première apparition, avec leur tante, leur oncle et leurs cousins.

Lili, Lulu et Zizi sont apparues pour la première fois en février 1953 de manière anonyme et presque anecdotique dans l'histoire de Carl Barks, À pile ou face[3], publiée pour la première fois en février 1953. Celui-ci ne les utilisera que dans trois autres histoires. On peut noter qu'en anglais, leur nom de famille est inconnu ; seules certaines traductions leur attribuent celui de Duck.

AnecdotesModifier

Lili, Lulu et Zizi Duck 3

Daisy avec ses trois nièces.

  • Une autre nièce de Daisy, Dottie Duck, est apparue dans le strip du 13 novembre 1941 de Bob Karp et Al Taliaferro, Donald Duck et dans un autre strip homonyme du 26 novembre de la même année et signé des deux mêmes auteurs. Ce fut probablement un modèle pour Carl Barks quand il élabora les personnages de Lili, Lulu et Zizi.
  • Zaza Vanderquack leur ressemble beaucoup. Elle aussi est une version féminine de Riri, Fifi et Loulou. Un arbre généalogique fait d'ailleurs de Zaza une nièce de Daisy, mais il est probable que cela vienne d'une simple confusion entre Zizi et Zaza.
  • Dans l'histoire Three Little Cupids, on trouve également des sœurs triplés identiques, distinctes par la couleur de leurs vêtements, et servant avant tout d'amoureuses potentielles à Riri, Fifi et Loulou[4].
  • Comme Riri, Fifi et Loulou, les trois sœurs sont identiques. La seule différence qui permet de les distinguer sont les couleurs utilisées sur leurs vêtements, ou par leur coiffure, selon les dessinateurs. Mais contrairement à Riri, Fifi et Loulou, il n'y a même pas de code fixe pour les identifier sans ambiguïté : Lili, Lulu et Zizi échangent même leurs couleurs entre deux éditions de À pile ou face[5].

Notes et référencesModifier

  1. Dans une histoire, Riri, Fifi et Loulou révèlent qu'ils sont amoureux de leurs cousines.
  2. Dans le magazine publicitaire Carrefour Kid's Mag.
  3. Base I.N.D.U.C.K.S : W WDC 149-01 Donald piloufaciste !
  4. Three Little Cupids
  5. Ancienne édition de À pile ou face
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .