FANDOM


Lord Moraq est un Morg de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Lord Moraq est un Morg et le seigneur de Toom, et dirige la ville avec son général, Hyrr. Il est à la tête d'une ville avec de nombreux esclaves humains, qui sont très désobéissants par moments.

Un jour, un humain du nom de Brendon se révolta contre la domination des Morgs et leur empire esclavagiste, près de Toom. Lord Moraq envoya des troupes pour vaincre ce chef et ses rebelles, mais il s'avère très compliqué à battre. Les Morgs ne se sentent plus en sécurité, surtout après l'arrivée de la magie d'Hintermann. Moraq chercha vainement une solution contre ces rebelles, mais, pendant plus de dix ans, il fut tenu en échec par Brendon. À cause de cette rébellion, il ne supporta même plus la présence d'un humain, et dû se passer d'esclaves à cause de cette peur.

L'échec constant de Moraq face aux rebelles commença à donner des idées au général Hyrr. Il pense que la stratégie employée par Lord Moraq, c'est-à-dire de demander constamment des renforts à l'empereur, ne sert à rien : il faut « attaquer de front et fendre le crâne des humains », selon le général Morg. C'est avec l'arrivée de Balthazar Picsou, que Moraq choisit comme esclave personnel, que le général conforte cette idée : le canard lui montre qu'il a raison, et que la stratégie de Moraq est inutile. Hyrr, grâce à Picsou, met donc en place un plan pour défier son seigneur en public et gagner le contrôle de Toom.

C'est lors de la réception d'un nombre important de renforts Morgs que Lord Moraq est défié par son général. Auparavant, son propre esclave avait glissé un poison dans son verre, avant qu'Hyrr ne le provoque en duel. Moraq accepta le duel avec joie, et terrassa son général avant l'effet du poison : mais, une fois que le poison ait eu son effet, il était trop tard pour Moraq, et Hyrr n'eut aucun mal à l'achever. Hyrr devint donc Lord Hyrr, et mena les Morgs à leur perte, avec sa stratégie désastreuse.

En coulissesModifier

Lord Moraq est apparu pour la première fois dans l'histoire Un nouvel allié de Byron Erickson, Giorgio Cavazzano et Sandro Zemolin, publiée pour la première fois le 8 avril 2003. Bien qu'un des personnages principaux, Lord Moraq ne réapparaît que dans deux autres histoires de la série Dragon Lords, puisqu'il meurt dans le huitième épisode.

Un seigneur impopulaireModifier

Lorsque le général Hyrr voulut s'emparer du pouvoir à Toom, il commença d'abord par faire en sorte que les Morgs le soutiennent, et veulent, comme le général, la mort de Moraq. Cela fait que, pour la plupart des Morgs à Toom, Lord Moraq était très impopulaire, avec l'influence d'Hyrr : on peut le constater lorsque Clarg, certes sous les recommendations de Rasmus, déclare publiquement que si Hyrr dirigeait Toom, les esclaves ne se révolteraient pas.

Une possible victoireModifier

Si le général Hyrr n'avait pas défié son seigneur, sous l'influence de Balthazar Picsou, on peut se demander si Lord Moraq n'aurait pas gagné contre Brendon. Ce dernier a avoué lui-même que sans la stratégie « désastreuse » de Lord Hyrr, il n'aurait pas pu les affronter : Lord Moraq avait donc une stratégie très efficace, et Picsou l'avait sans doute remarqué, étant son esclave. Il s'est donc mis à influencer un potentiel ennemi de Moraq, son propre général, pour laisser la victoire à Brendon et faire tomber l'empire Morg...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .