FANDOM


Lyla Lay est une androïde de type cane anthropomorphe de l'univers de Donald Duck, issue de la série Powerduck.

Historique

Création d'un robot

Lyla a été créée par Lord Babbage, un noble résidant dans un manoir appelé « Paradise Lost », aux alentours du XIXè siècle ou début du XXè siècle si on se fie aux tenues qu'ils portaient alors. Elle s'appelait alors Eve et fut créé avec un autre robot nommé Adam. Toutefois, lorsqu'Adam comprit que Lord Babbage voulait le désactiver, il décida de tuer son créateur en incendiant le manoir. La route des deux robots se sépare alors, Eve voulant sauver Lord Babbage et Adam décida donc de l'abandonner.

Réactivation et nouvelle vie

Sans que l'on sache ce qu'elle est devenue par la suite, sa carcasse finit par être retrouvée aux alentours de l'usine abandonnée de LA Century. Son gardien, Lyonard d'Aq, ancien assistant d'un superhéros nommé Destroyer Duck, décide de la réparer et de la réactiver. Toutefois, cela provoque chez l'androïde une impossibilité alors de retrouver sa mémoire d'alors. Elle prend alors le nom de Lyla Lay et devient alors journaliste à Channel 00, une chaîne de télévision (Ou web-télé selon les séries de PowerDuck) axée sur l'information. Et cela sans que personne ne sache ce qu'elle est réellement, à l'exception de Donald Duck bien évidemment d'autant plus que Lyla sait que Donald et Powerduck sont la même personne et connaît l'existence de l'étage secret de la Tour Ducklair.

En coulisses

Première apparition

Les débuts en bande dessinée de Lyla Lay se font dans l'aventure Un nouveau départ !, première aventure de la série PowerDuck, scénarisée par Alessandro Sisti et dessinée par Alberto Lavoradori, que l'on retrouve en France dans le Super Picsou Géant n°169 (13 avril 2012).

Relations à Channel 00

Lyla doit faire face à Angus Fangus, un journaliste néo-zélandais travaillant aussi dans la chaîne. Ce dernier cherche avant tout à discréditer PowerDuck et pique des crises de jalousie dès que Lyla obtient un scoop à sa place.

De plus, on sait que Lyla ne laisse pas indifférent un autre de ses collègues, Tom Waterman, qui est amoureux d'elle. Si on se fie à Donald dans De grandes espérances, c'est également réciproque. Mais le fait que Lyla soit un droïde rend toute relation amoureuse physique impossible ; il pourrait s'agir d'un amour dit platonique. Mais Lyla cache à tous ses collègues (y compris Tom) qu'elle est un robot, ce qu'un idylle physique ferait immanquablement découvrir à Tom : elle cherche donc systématiquement à éviter contre sa propre volonté la fréquentation de Tom.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .